L’armée divisée face à la contestation

https://i0.wp.com/s1.lemde.fr/image/2015/05/19/768x0/4636204_6_98ea_des-manifestants-opposes-au-president-pierre_0c0e3ec40a29dbbcf6a29e8e9843afd1.jpgLa pluie est bien incapable d’éteindre ce feu-là. A Bujumbura, des manifestants viennent d’essuyer des tirs d’une petite unité de l’armée, à peine une dizaine d’hommes. L’un des soldats porte un fusil-mitrailleur ; les autres, des kalachnikovs. Ils viennent une nouvelle fois de repousser sous les balles les contestataires dans la rue de Musaga (sous-quartier de Kinanira 2), en tirant au-dessus des têtes.

Cela ne suffit plus. La foule grossit. Les manifestants sont à présent des centaines, et ils débordent les soldats, agrippent leurs uniformes, essayent d’arracher leurs armes. L’homme au fusil-mitrailleur n’a qu’un geste à faire et la scène se transforme en bain de sang, alors que le Burundi est plongé dans une telle tension que la moindre étincelle peut avoir des conséquences dramatiques.

Lignes rouges

Et puis, côté manifestants comme côté militaires, il y a un sursaut : personne ne veut dépasser certaines lignes rouges. Les contestataires ne lynchent pas les soldats (ils auraient pu) ; les militaires ne massacrent pas la foule (ils ont failli). Les soldats se replient vers l’école où ils ont établi leurs quartiers. Peu à peu, le calme revient. En attendant la prochaine manifestation, dans quelques heures, demain au plus tard.

A Bujumbura, la police a disparu des bastions de la contestation. L’armée est dans la rue. Ce n’est plus dans le cadre d’une tentative de coup d’Etat, comme la semaine précédente, mais pour tenter, lundi 18 mai, d’étouffer la contestation par la manière forte. Les manifestants ont été prévenus : désormais ils seront traités « comme des putschistes ». Le maire de la ville l’a déclaré, et les policiers ont fait passer le message ces derniers jours, en ponctuant leur démonstration de rafales. Cela signifie, en clair, qu’on menace de les considérer comme des « ennemis », ou des mutins du putsch de mercredi, à cette différence qu’ils n’ont pas d’armes et n’ont pas essayé de renverser le pouvoir.

Depuis le 26 avril, ils manifestent pour protester contre la volonté du président burundais, Pierre Nkurunziza, de se présenter pour un troisième mandat lors de l’élection présidentielle. On a vu les jours précédents que la contestation des quartiers populaires pouvait s’étendre à la classe moyenne. Lundi est la première journée de reprise des manifestations après la tentative de coup d’Etat avortée du général Niyombare, toujours en fuite. Cette journée, qui devait être un test pour la contestation, va être, en réalité, un révélateur pour l’armée.

D’abord, il apparaît que les soldats ne sont pas sortis pour tuer. L’intention du pouvoir était de casser les manifestations par la terreur. Mais pas de massacrer. Dès le matin, les militaires exhibaient donc, en plus de leurs armes automatiques, des lance-roquettes RPG, parfois même un fusil de sniper Dragunov. Seulement, des manifestants déterminés apprennent vite, très vite. En milieu de matinée, la parade est trouvée : aux premiers tirs, les manifestants se mettent à genoux, mains en l’air (et dépourvues d’armes), et entonnent l’hymne national. Cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas chanté d’aussi grand cœur au Burundi. Et cela marche. La contestation n’a pas plié.

Soldats vindicatifs

Mais inversement, voilà qui révèle aussi les divisions et les incertitudes de l’armée. Alors qu’un groupe de soldats particulièrement vindicatifs est en train de mettre en joue la foule à l’entrée de Musaga, d’autres unités arment leurs kalachnikovs et menacent d’ouvrir le feu sur leurs collègues pour protéger les manifestants. C’est, en résumé, la reproduction de la division entre des unités proches du pouvoir (en faveur de la manière forte), et ceux qui ne veulent pas être mêlés à des crimes dont il faudra répondre un jour, ou dont le cœur a penché en faveur des putschistes, le mercredi précédent, comme le bataillon parachutiste, dont le camp est tout proche.

A Musaga, comme lors de l’émeute de Kinanira 2, on évite le pire. Aucune des deux unités n’ouvre le feu sur l’autre. Le chef d’état-major adjoint arrive en toute hâte pour entamer une médiation et éviter le drame. Le pouvoir a conscience qu’à ce stade, si l’armée tire sur la foule, ses chances de pousser le processus électoral à son terme (deux scrutins, entre fin mai et fin juin) et se faire réélire à la hussarde deviendraient inexistantes. Il lui faut tenir, chercher des soutiens, durer. Mais cet équilibre des rapports de force est d’une fragilité extrême, à la merci de l’acte d’un extrémiste ou d’une erreur. Si cela se produisait, une mécanique terrible pourrait s’enclencher.

Jusqu’ici, la crise au Burundi est restée cantonnée sur un terrain politique : le parti au pouvoir, le CNDD-FDD, est divisé, mais l’aile dirigeante se durcit à vue d’œil pour sanctuariser la candidature du président, Pierre Nkurunziza. Des partis d’opposition, hutu comme tutsi, tentent de s’y opposer. Mais la peur qui règne dans Bujumbura empêche leurs responsables de s’exprimer publiquement. Même les responsables du comité anti-troisième mandat (de Pierre Nkurunziza) sont cachés ou ont fui le pays. Grande est la crainte de voir cette situation de blocage créer les conditions d’une dérive ethnique de la crise.

Publié le 19 mai 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 34 Commentaires.

  1. Bogobogo na Onesphore muragowe nimba mugomba ko baturira iyi web nka rpa, isanganiro ,Bonesha na TV renaissance. Iyi yo nyawoyishobora kuko RUKINDIKIZA s’umwana muto iyari kandi si bête comme vous. Iyo mudahambije guturira ngiyo canke ngo muyugaze? Mubaye bande ga yemwe?Ko muvuga ko ihengamye bibwigwa benshi bikumva benevyo mubonye ihengamye reka kuyi visita c’est tout. Nayo ivyo kuyivuga nabi muriko mwimena amaso bene wacu. Murakoze.

  2. Reka tureke gufata position ngaha nahariya!!! Ariko none uwutabona canke ngwatahure ububegito bwa NKURUMBI ninde???? Mbega yoba yarakoze ibikorinka hoho arafise ububasha bwogukora nkivyo ariko arakora uno munsi? Namwe heba mutahure!!! Mbega uravye uko igihugu kingana nabakibamwo ubona ari bangahe bamushigikiye. Hama abamushigiye bobo bifuza kuba mugihugu tumazemwo inyaka cumi yose twugarijwe n’ ubukene?

    Barundi hema mutahure mwongere mutangure kwiga kuva ukuri!!! baca umugani mukirundi bati:
    « WANKA KUVUGA UKURI ABANDI BAKAKUGUTANGA »

  3. Turiho Charles

    Kugabura igisoda si ubuhizi, ahubwo ni ukwihenda kuko banka bakunda ils vivent les mêmes conditions que ceux qui les divisent et qui n’osent pas s’affronter directement et passent par leurs subalternes ou fanatiques.

  4. uko biri kwose Imana ni nkuru kandi irakunda Uburundi nabarundi

  5. Harikera Hitler

    mes chers compatriots,ivyigisoda mwoza murabirabira kure kuko ntavyo muzi.nimwaza muragira provocation yaco haraho uwibaza ko yokoroherezwa yosanga agumiye,igisoda ca kera ni cubu ntibisa.abanyagihugu sabe ibibaraba twe dufise amategeko atugenga nkuko namwe nuyafise.kugwana n’umusoda,kumufata nabi,kugomba kumwaka ikigwanisho leta yamuhaye,mumenyeko mukozi ivyo mushobora namwe gukorerwa ibisumba.Reka gushira politik y’amoko mugisoda kuko nabagitanguye baramaze gutahura kanatsinda caravanzwe.Abataremera ntimumbaze,gusa abarundi kuva nakera baremera aho intahe ishize,IGIHE CINGIMBA CARAHEZE

  6. @Rose Hakizimana;
    Ibi uvuze ni ukuri kugaragara, jewe narokotse ubwicanyi bw’i Buta ubona nosubira kuvuga iki?
    Havuga ngo uwobubezwe. Izi ni nkurikizi za impunite,uwishe uno munsi asasigwa amashurwe,ahabwa uburusho none ikindi twokwizera ni ikihe? uburundi bozoronka amahoro aruko butwawe nabatakoze ubwicanyi,narigeze kubibwira umutegetsi umwe abo twari kumwe bansimbirako ngo twese twarishe. Ngiyo imvugo, abicanyi bashize mubantu yukutugira abicanyi twese mukivunga,bagaca batwinyegezamwo mumabi yose bakomeza gukorera uburundi.
    Hatabonetse ubutungane ngo umwe wese abazwe ivyo yakoze canke akora ibi biriko biraba ntibizokwigera bihagarara.
    Murakoze

      • Urakoze Rose k’ Ubuntu bwawe n’ urukundo wamye ufitiye Uburundi n’ abarundi. Igihugu cacu kigeze k’ umanga Imana yonyene niyo isigaye kuhagikura. Twaratewe n’ inyamanswa, ibinywamaraso ngo n’ abantu. Barakoze amaraso kuva bari mw’ ishamba urazi ko ngo awakoze amaraso adahagarika. Ariko kandi amaraso arahuma. Reka rero turindire gato, dusenge Imana, nibaza ko ntaminsi barya basigaje. Abo bicanyi nabo bandi bavuga ngo twese twarishe, mbega ngo twishe bande? Abo ngira nibabakunzi binda bamwe ba hemuka ndamuke. Imana iguhezagire..

  7. Abarundi muragoy pe!hagez aho musaba iyugagwa rya site web?hahaha ibivugwa vyose singombwa bibanezere..Mana tabara Uburundi

  8. mwazanye ingurube mumugi reka zibarye

  9. Amarementanya mwamye mutegura kuva kera kugera nubu turayazi
    Mwibaza ngo mufise imitwe ijana ya Satani!!
    Imana yo ibacungiy hafi ico mushaka gushikako mushesh amaraso,escroquerie nkuko mwamye nibindi ntavuze
    Ntakinanira Imana muzovyishura tu

  10. murareka kuikunda hama dupfee

  11. Ce site est vraiment une poubelle, un ramassis de merde. Faut arrêter de cracher sur votre pays. Comme on dit! Cette diaspora aussi inutile que dangereuse, on en a marre.

    • we citoyen irigipfu !wibaza ko site web yokxugarwa kubera mwebwe aba DD ?Aho ‘tibona ko mugiye kuzobazx’ivyovmwakoze ahubwo ni wihane.

    • Citoyen? Quel citoyen! la poubelle c’est ta bouche qui vomi de la merde. Ce site ne crache pas sur le pays, il crache sur les démons qui le détruisent. Et la diaspora t’amerde; elle hors de portée de ces monstres qui massacrent nos enfants, et de ce fait, nous ne cesserons jamais de vous combattre. Le bien fini toujours par vaincre le mal, c’est une question de temps.

  12. ili Kinamico Mu Burundi rizohera ryali ko abaturage babiguyemo mureke dusengere uburundi

  13. ndasavye ko uru rubuga boruhagarika kuko ruvugira abanyamigumuko gusa..pas de profesionalism

    • Bogobogo. Reka kurota wicaye. Uru rubuga ruhengamiye ukuri, ntawuzorwugara. Na RPA izogaruka namwe mwangazwe. La roue est entrain de tourner très vite, nimurye ivyo mufise umwanya urabaheranye. « Temba harageze ».

    • Rose Hakizimana

      urugurura gwawe ruv ugirako inkoho ni mipanga
      Nayo uru ruriko abavugisha umunwa batica Canke ufate umucanwa uruturire kumwe mwagira RPA BONESHA TEL RANAISSANCE N ISANGANIRO ikibi ntaco kizobamarira nico gituma munyegeza amazina mukiyita ba bogobogo
      Banyina ntawakoze amaraso yotanga Amata

    • Eka izina niryo muntu urunva ivyuga umengo nturumurundi canke ntubona ibiriko biraba

  14. Rose Hakizimana

    Le cndd fdd est decide de recomencer le genocide comme il l ont fait en 1993 1996 Comme apres avoir faire des crimes contre l humanite crimes de genocide ils ont beneficie des recompances en beneficiant de imminite et avoir des postes dans les institutions du Pays
    Ce qu ils sont entre de faire c est le resultant de l impinite Notre est dirige de base au sommet par les assassins
    Urukiza hari kuba transition vyihuta kugira bakize abarundi,

  15. murundikazimwiza

    Kudahana imbwa kugwiza imisega, kandi ngo akataretse kaba gasema. mutisubiyeko ibara rizorwa ntimuze muvuge ngo ntimwabimenye. Les solda intimident leurs coleague pour proteger les manifestants contre qoui? Muriko muricafuza mwongera mwiteza isoni mu makungu; mubivuga mwibaza ngo ni Leta ya Nkurunziza muriko mumaramaza ariko ngo bibagarukako.

    • hewe urihenze cane nibazako utabona iyo uja uburundi si izinga muratwica mutumare ariko ukuri kuzosigara nkurunziza nawe ko yiyemera nahangame nawe ukomeze ufasha reka turabe iyindi reta izocafura mbe ni iyande?sha imana iguhangaze urambe uzobona vyinshi

      • murundikazimwiza

        Letat zacafuye si iyibu gusa. Ngo mubari mw’ isi ntawugororoka, none kuki mwibaza ko nkurunziza ategerezwa kumera nk’iyo mwijuru kandi ari umuntu? ico nzi n’uko yagerageje kwibuka nyarucari w’umugogwa yari yaribagiranywe. Therefore, igikorwa yatanguye ategerezwa kukirangiza muvyemera canke muvyanka kiretse habonetse uwufise ivyiyumviro biruta ivyiwe, nayo Mandat siyo itwara Igihugu, igihugu gitwarwa n’umuntu. Nimwabitahura bizobafasha. Ukuri nakwo isi yose yamaze kukumenya ni muteshwe mute, kuko muriko mwikwegera akarambaraye. Ndazi ko mushaka ababica, kugira muronke ico mwitwaza, ariko kugeza ubu nimwe mwica mugaturira abantu n’ibintu; none, murusha iki umu DD canke Interahamwe ko mwica mwese. Nkurunziza ntawe yishe kandi ntawe yatumye kwica, ariko birashoboka ko hariho abishe kuntwaro yiwe, vyongeye ntanicemeza ko mubari mumabarabara atanumwe yishe. Nibaza ko atarugero ufise gwo kubagera. Abari mwibarabara nabari muri Letat yiwe bose batwarwa na Nkurunziza. Rero uwishe, uwasahuye n’uwaturiye umuntu n’ibintu bose bakwiye guhanwa, kuko kudahana imbwa kurwiza imisega.

    • Honestly, some people who post these articles online are really far from the conflict resolution in Burundi!! It’s true that some information may be correct, but they are using radical ideas to divide the society. We don’t want to support anybody in what is happening now in burundi, but we need good « bashingantahe » to build the country!! If you play a political game, I don’t think you have to blame people. Moreover, we should not interfere in others matters. That’s how some parties lose during the election! We learn from what they say, and we know who they are. I invite internet users to be careful when you read information from this website; double check who wrote and his position. Let’s support those who use pacific ways; the country is really ill now. Uwuri hanze yumva umengo ni umukino, ariko birashushe hariya imbo.

      • Men, we are praying and Isupport your views. Ico Umuntu Abiga cose nico azokwimbura. Noneho uburundi bubaye igihugu bike nue kwisi. It is time to stop every wrong doing twese tubane mumahoro. Imagine being borne out of your country, staying there for most of your life ntihagire nuwokugirira,akagongwe. Hamwe mwokwemera inama ndabagira mwese abarundi ndayizigira ko hobo kea agahengwe keno. Kandi hamwe abashonji Bose boreka abrazo ibintu bakavyerekana mummy aka it arena cumi uburundi bwoba buri imbere y,urwanda mu butunzi. Naho intamabara itobanadanya ubukene ntibutwara bake.
        Kandi rero kuniganira infashanyo zisa mu ulama solo mahoro numutekano. Abarundi Bari hanze ni benshimkandi bize batunze ariko bafise amakenga yo kugaruka hiyo. A bazungu Bo urabaza neza turabakumbuye neza. Uburundi rero buragowe kuko ata numwe Ashoka gusa bugufi. Bose bagomba kubakristo ba president. Harihomibiryoshe bitari bike butandukanye no kubakristo president.
        Ariko kintu cose kirafise iherezo ryaco. Abarundi turi hanze turi ku mavi Imana rurema imwe yirukana Nebuchadnezzar, igakiza Daniel , igakiza abayuda Esther asenze, igakiza Yesu Herode, …..
        Ibuka forao, pilato, Paulo na sila, stefano……..ibintu cose kirafise umwaka Waco mwemera.
        Kore ivyo mushoboye ibabananiye mubirekere Imana.
        Turifuza abategetsimbakunda abarundi Bose, bitaho abakene nimbabare, baheza imbere igihugu. Urazi kubona aritwe dukenye kwisi kandi tutari ibimuga. Dufise ubutare bwimbwa nisuka, turimisha amaboko, amafi ntituzi kuyaroba no kuyashora. Hair igitoro atawuzi kugitegura,
        Sha ndabasabe nimureke ncure intimba…….

    • Toi la!caches toi!tu n’as meme que pas honte de ce que tu racontes la!est-ce-que tu sais que la vie d’une seule personne est plus chere?tu vois tout ce que nkurunziza fait maintenant c’est les consequences des massacres qu’il a commis!il a tue les enfants anges qui venaient vers lui en cherchant la protection car les enfants avaient vu leurs parents tues et comme ils etaient tout petits ils n’ont pas su que nkurunziza etait maudit par Jesus comme cain!le diable les a aussi assassine avec un couteau!qu’est-ce-qu’on peut attendre d’un etre humain qui comets ca!maintenant il est maudit nous le voyons nous tous!ndakubwire ntamuntu arikaganyira abazungu ngobadukize uwo mwicanyi,kuko natwe ntituribagira ivyobakoreye Rwagasore,ariko umuntu wese azoza ashaka kwiba kwica nukwambura Uburundi nabarundi tuzomwivuna kuko twemera iragi ry’umwana w’umwami,atari umushonji nkiyo ntozo,ariko akemera kwigura abakene ngobaruhuke ikibi cabazungu!ubu dukeneye abantu bavutse kugira bafashe igihugu apana amasiha yibisuma nabambuzi!

    • Rose Hakizimana

      Namwe mwasasitse inganda mbona muhangamye nayo ukwicafuza abicafuje nimwe mwuzuyeko amaraso y intungane Ese uwozura barya bose mwishe mukabarya canke bakabahamba mu mazu yanyu Wwe wiyita MURUNDIKAZIMWIZA utashobora kuvuga ibintu ukwo biri ukafata mu mugongo abicanyi ubwiza bwawe buhagaze he
      ico nokubwira nukwo ukuri kuzotsinda Muzaninkoho mufata imipanga kwica niwo mwuga muzi mugabo ntaho uzobashikana Uburundi nubwa abarundi s ubwa cndd fdd kenyera mukinde mugaramye umugani wa shobuja Ariko ukuri kuzotsinda

  16. Iyi web. nahora ndayikunda ariko ubu bigaragako ifise aho ihengamiye.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :