C’est une de ces personnalités héroïques qui semblent a priori intouchables et consensuelles : Marguerite Barankitse, 58 ans, a été auréolée par de multiples prix à travers le monde pour avoir recueilli des orphelins hutus comme tutsis pendant la longue guerre civile qui a meurtri le Burundi à partir de 1993. Parfois comparée à Mandela, cette icône de la paix est aujourd’hui en fuite. «Cachée dans un lieu sûr», selon des proches.

Le fait que même une femme de sa stature se sente menacée en dit long sur la peur des représailles qui gagne le Burundi depuis l’échec …

Maria MALAGARDIS 19 mai 2015 à 20:26, http://www.liberation.fr/monde