Les Imbonerakure entrent dans les quartiers contestataires

https://i0.wp.com/scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_16x9_1024_578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2015-05-19T160639Z_982074926_GF10000100353_RTRMADP_3_BURUNDI-POLITICS_0.JPG

Au Burundi, les manifestants continuent leur mobilisation contre un troisième mandat pour le président Pierre Nkurunziza, le 19 mai 2015. REUTERS/Goran Tomasevic

Au Burundi, dans la capitale, les forces de l’ordre et des militaires ont été déployés dans les quartiers contestataires à la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat. Ce lundi matin, les opposants ne sont pas très nombreux même si par endroits des partisans du président ont affronté certains manifestants.

Ce matin dans le quartier Kinama à Bujumbura, de petits groupes de manifestants se sont rassemblés tôt  contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

Comme presque tous les jours depuis un mois, des barricades se sont formées avec des pneus brûlés. La police était là aussi et a fini par tirer des gaz lacrymogènes à Kinama. Ensuite, des dizaines de jeunes armés de grands bâtons et de fouets ont fait leur apparition bien décidés à en découdre avec les manifestants. « Je suis venu pour casser les manifestations. Je suis contre ces manifestants, je suis pour le président Nkurunziza », nous a déclaré l’un de ces jeunes avec son bâton et son fouet.

Ceux qui font face aux manifestants, ce sont les Imbonerakure, un nom qui suscite toujours la peur des habitants et qui est celui de la jeunesse du parti au pouvoir soupçonnée par la communauté internationale de se transformer en milice. La police ne les a pas empêchés d’agir, au contraire, puisque leurs objectifs sont identiques : réprimer les manifestants.

Et ce lundi matin à Kinama et selon plusieurs témoins, ces Imbonerakure sont entrés dans le quartier, terrorisant les habitants, causant des destructions matérielles et même physiques, selon plusieurs témoins. Une personne a notamment été blessée à l’arme blanche, des véhicules endommagés.

Des manifestations sont également signalées dans d’autres quartiers de Bujumbura, avec des blessés là aussi, mais pas encore de bilan définitif pour le moment. Enfin, en province, on signale que dans la région de Bururi, au Sud, un manifestant a été tué par les forces de l’ordre qui sont intervenues pour tenter de débloquer une route.

le 25-05-2015 à 17:56, http://www.rfi.fr/afrique/

Publié le 25 mai 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. Ntamvuridahita

    Mes chers,
    Puisque vous etes tous des burundais, soeurs et freres.
    Je parie que vous tous vous connaissez les quartiers contestataires, leur composition, la raison de la contestation. Je n’ai ni lecon ni information a vous faire. Seulement, prenez tous garde, le pouvoir (pardon, le petit groupe de dictateurs) risque de gagner en voulant ethniser le calvaire que pose l’illegal 3e mandat de notre actuel president, surnaturel. Surnaturel parce que si jamais notre president (pardon encore, nkuru…mbi? nziza?) prie le Dieu unique que nous prions, il ya risque y’ukugwa comme disent les chretiens fervents, dis born again.
    Je me demande franchement ce que notre pasteur Denise Nkurunziza preche dans son Eglise aujourd’hui, elle qui est plus proche de lui, censee guerir les coeurs des gens, cela suscite mon envie d’aller l’ecouter dire la messe de dimanche – mais je crains que la POLICE CHARGEE DE PROTEGER MA PERSONNE PHYSIQUE et que je paye en tant que moyen/grand contribuable (3,000,000 FBU/mois d’impot en moyenne), ME TIRE DESSUS car jamais ete a cette messe avant.

    En attendant, je reste tres curieuse. Quelqu’un peut m’aider? Y a t-il un (une) fidele qui peut me repondre?

  2. NDAYISENGA Athanase

    Jewe narababwiye ko hari amandini y’imvakuzimu: none mwombwira ingene woba usenga Imana abantu bagapfa kubera wewe, ibihumbi birenga ijana bigahunga bakaja kwicwa na cholera ukaguma uneteza ntugire n’umutima w’ikigongwe? Wonsigurira wokwanka impanuro impanuro z’abantu bose (uretse akagwi kagomba kwikingira ku makosa kakoze), ugomba kurenga amategeko gusa? Ico nemera n’uko twebwe abanyagihu dushobora gutora umukuru w’igihugu mu nzira zibiri (suffrage universel direct ou indirect). Nta muntu yemera Imana irya twese tuzi yokomantaza umutima gushika aho agira ati: « MUPFA MUKIRA JEWE NDABATWARA » iyo n’ingendo ya SEKIBI. Ikindi nemera n’uko CNDD-FDD itazokwama k’ubutegetsi. Uprona yarahavuye, Frodebu yarahavuye, nayo nyene izohava: Nta ntwaro idatwarura uretse iy’Umukama wenyene. Ndibaza ibibazo vyinshi: Ubwo umukuru w’igihugu arafise abamuhanura bamukunda? Iyo baba bahari bomubwiye ko abarundi badatekanye namba, bomubwiye ko hari urwaruka rw’igihugu ruriko ruricwa, bomuciriye agace ku kanyamuneza abarundi bagize bumvise ko intwaro yiwe yahagaritswe akareka kuguma yiyumvira ko abarundi (bose canke benshi) turi inyuma yiwe. Nasubize amaso inyuma, nta munyepolitike n’umwe yashikiwe n’ibi biriko biramushikira yahejeje neza. Muntu wese uri k’ubutegetsi uno musi, sindaguteze imisi ariko umenye ko hari Uwakuremye kandi agufiseko ububasha. NIWIKWIZE UMUTAMANA W’UKURI N’URUKUNDO UZORENGUKANA IMBERE Y’UWAKUREMYE.

  3. IZO MBONERAHAFI BARAZIHENDA ZIZORUHIRA KWICUZA IBI BIGERAGEZO TURIMWO MU BURUNDI NIVYARANGIRA,AHUBWO NI BAJE KWISHUR ABANDI BACURUZ BARONDERE UBUZIMA BWABO. JEWE UBU NDAHEJEJE KAMINUZA,UMUGAMBWE UWARIWO WOSE UZONDONDERA !

  4. Rose Hakizimana

    Ikisigaye nukwo ubu bokomeza kwirarira bakamenya uwinjiye mw ikaritiye ikindi nukwo muri chaque cartier hoba aba responsable kandi bakaba bafise inkoho kugira abari kw izamu babe bafise ico biraririza gurtyo izo mbonerakure zahawe ibigwanisho vyo kwica abanyagihuigu bazotinya kwica Ikindi nukwo nibaba abasoda batashoboye kukingira abanyagihugu nukwo ibigwanisho bose baronka uburenganzira bwo gutunga ibigwanisho canke bavyake ababifise gurtyo ntawuzokwica uwundi bagwnishije amaboko naho ntibazobanesha

    • svp,deux informations exigent une reaction:les imbonerakures font peur les habitants,ne generalisez pas ,dans tant de pronvinces ceux jeunes collaborent sans distinction,si tu veux visitez a l’interieur du pays,le probleme que nous avons les burundais,nous utilisons de mensonge et rumeurs,cela ne nous permettrons pas d’avancer
      dire que ce sont des souspses de la communaute interanational,ce sont des informations d’un groupe qui connait ce qu’il fait,il y a tant des burundais Bashingantahe qui seront temoins

      twihweje neza ntamahoro dukeneye twebwe abarundi kubera tudashaka kuvuga ukuri,umunsi twovuga ukuri mugushikira ivyotwifuza twoba dukize,impanuro twihereko twebwenyene

  5. Seigneur Jésus sauve le peuple burundais

  6. Mwica mureka nkurumbi doit partir.

  7. Elianson Bigirimana

    Aaah bon! La redaction de Bujumbura news arrive d’affirmer qu’il y a des quartiers contestataires! Demain elle dira la composition de ce qui habitent dans ces quartiers, les lecteurs vont connaître la vérité qui incarne ces manifestations.

    • Que veux-tu dire par la composition des constataires?sans attendre la réponse de la rédaction,il s’agit des personnes qui veulent l’ordre par le respect de la loi wa njiji we

    • NTIBONEKA Ferdinand

      écoutes mugogo, la composition des contestataires est connue par .tout le monde a l’exception des aveugles dont tu fais partie. il s’agit des Burundais et Burundaises leaders de la paix et la démocratie.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :