Reprise des manifestations et consignes toujours à suivre

Reprise des manifestations et consignes toujours à suivre

http://portfolio.lesoir.be/main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=954826&g2_serialNumber=2Chers manifestants, chers compatriotes, nous reprendrons nos manifestations ce mardi 02 juin 2015 qui seront à leur 38ème jour. Dans une démocratie, nos sacrifices, l’ampleur de notre mouvement, les pertes enregistrées auraient sans doute amené le dirigeant à reconsidérer sa décision. Nkurunziza ne voit rien, n’entend rien, notre mouvement devient une véritable résistance, résistance à un homme aveuglé par sa cupidité et son égoisme.

Les consignes sont les mêmes:
1. Rassemblement dans les différents quartiers
2. Tentative de rejoindre la ville
3. Tentons de marcher main dans la main pour éviter toute confrontation avec la police
4. Amenons nos drapeux, nos pancartes, nos banderoles, chantons des hymnes à la groire de notre pays
5. Pas d’insultes, pas de provocation. Si la police nous ar^^ete, nous nous asseyons les mains en l’air. Si elle semble plutôt violente, dispersons-nous et revenons après.
6. Que personne ne perde la vie par notre faute!

En 38 jours, nous avons atteint beaucoup de résultats. Il y a cinq mois, personne n’aurait pu imaginer un mouvement d’une telle ampleur au Burundi. Le monde entier prenait Nkurunziza pour l’homme de la stabilité du Burundi, il comptait à peine lui imposer une minorité de blocage au parlement, et c’était tout. Non seulement il a perdu cette image, mais surtout le monde découvre un dictateur qui n’hésite pas à tirer sur des enfants et des manifestants non armés. On le disait très populaire, mais le monde a vu la liesse d’un peuple qui se croyait libéré de son pouvoir. Nkurunziza chantait tout le temps ses services de sécurité, aujourd’hui ils ne sont plus soudés autour de lui. Le monde l’a découvert, le monde le lâche progressivement. Sa CENI éclate, l’économie s’arrête, ses sources de financement tarrissent; et autour de lui tout s’effondre progressivement. Tout cela, nous l’avons obtenu par nos manifestations et notre ténacité.

L’objectif majeur d’une résistance non-violente est toujours de fatiguer le pouvoir en place, l’amener à comprendre que la situation est intenable s’il n’écoute pas. Ainsi, nous n’avons plus le droit de nous arrêter, nous devons tenir jusqu’au bout. Si nous tenons bon, le pouvoir de Nkurunziza sera en lambeaux dans un mois et demie. Certes, nous devons nous adapter aux changements de la situation sur terrain. A la manifestation, nous devons ajouter progressivement d’autres actions de désobéissance civile afin de limiter considérablement les moyens d’action de l’administration Nkurunziza.

Mais notre résistance reste pacifique. Fatiguons les autorités, limitons leurs moyens d’actions, mais restons pacifiques.

A demain les citoyens!

‪#‎StopNkurunziza‬ ‪#‎Sindumuja‬

Pacifique Nininahazwe via facebook

Publié le 2 juin 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Ntaconayigize Innocent

    Oui,nos chèrs ainés continuent nous sommes à coté et pour, même à l’intérieur du pays nous émetons sur les memes ondes seulement qu’il n’est pas facile de convaincre nos vieux parents de déscendre dans les rues

  2. Rose Hakizimana

    Merci , merci pour votre courage,votre tenacite et votre bon sence de diriger ces maiffestations
    nous invitons nos militaires de maniffester avec les autres dans l interet de securiser tout les maniffestants Ils faut que les presidents de partis politique font la sensibilisation a l interieur du pays pour que toutes les provinces maniffestent
    je termine en felicitant et en remerciant tout les Burundait pour les efforts et la tenacite contre un homme atubaha kandi atubahiriza Igihugu n ibikigize

  3. mercie pacifique pour les effort que tu fournisse.mais il faut changer de tactique pour manifester parceque les manifestants s’en lasse puisque la solution traine et les gens continu a etre assassines preve a l’appui sans reaction active de la communaute internationale.si le peuple attent longtemp il va succomber,aujourd’hui c’est le camp adverse qui est fortune,il s’est meme arrange a ce que les imbonerakure soient satisfait via la distribution de beaucoup des nouveaux billets qui suscite de doute quant a leur regularite.pour finir,je demande au manifestant de garder le courage et manifester pacifiquement s’il le faut limiter le temps pour quand meme chercher de quoi vivre.

  4. Cherchez beaucoup de stratégies car on en a besoin!!!!

  5. Mr les partis politiques, c’est la société civils!!! On est là pour choisir qui peut nous diriger sans injustice.On n’en veut pas les égocentrique au 21éme siècle!!!!On doit tout faire pour notre génération futur!!!! Non et Non au troisième mandat!!!! partager le pouvoir!!!! Protéger les biens publics!!!Vive le Burundi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Vive la démocratie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  6. Et les partis politiques, ils sont où? Il faut Qu’il lance aussi ce même message

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :