La Croix-Rouge note 21 morts depuis le début des manifestations

La Croix-Rouge du Burundi (CRB) a déclaré mercredi avoir enregistré au moins 21 morts depuis le début des manifestations contre le 3ème mandat du président burundais Pierre Nkurunziza le 26 avril dernier.

https://i2.wp.com/www.zamanfrance.fr/sites/default/files/styles/article_picture/public/09_307.jpg

« Nous déplorons la mort de 21 personnes que nous avons vues sur le terrain », a déclaré le porte-parole de la CRB, Alexis Manirakiza, ajoutant qu’il y avait 552 blessés.

Mercredi, les manifestations contre la candidature du président Nkurunziza à la prochaine élection présidentielle se sont déroulées avec un éclat pacifique dans le quartier de Ngagara à Bujumbura, malgré un important dispositif policier, selon des témoignages recueillis dans les environs immédiats de l’itinéraire empruntée par les manifestants. « Nous avons insisté aujourd’hui sur la dimension pacifique du mouvement protestataire enclenché depuis plus d’un mois contre le 3ème mandat du président Nkurunziza pour lui imprimer un élan nouveau au plan stratégique en évitant notamment de céder aux actes de provocation du dispositif répressif policier », a confié un des manifestants.

Scandant des slogans « Non au 3ème mandat du président Nkurunziza », les manifestants ont parcouru les ruelles de cette zone nordique de la capitale burundaise, en veillant à contourner les positions policières locales.

Les manifestants sont pour la plupart des militants de l’opposition et des membres du collectif, le Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC), un des initiateurs des manifestations.

Dans des autres zones contestataires de Bujumbura, à savoir Buterere, Cibitoke, Nyakabiga, Musaga, Kinindo et Kanyosha, les policiers ont réussi à étouffer l’éclatement des manifestations.

Le mouvement protestataire a aussi été observé dans certaines communes des provinces de Bururi, Rutana et Ngozi, ont rapporté des témoins locaux.

Pour sa part, le porte-parole adjoint de la police, Pierre Nkurikiye, a déclaré que les manifestations de mercredi dans les communes urbaines de Ngagara et Cibitoke avaient été vite étouffées par la police.

Dans toutes ces tentatives, la police est toujours intervenue à temps pour rétablir l’ordre, a-t-il affirmé.

French.china.org.cn | le 04-06-2015

Publié le 4 juin 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. NDIHOKUBWAYO Floride

    Floride Ndihokubwayo
    Concernant les statistiques des victimes, il y’a plus de 30 personnes qui sont mortes sur le champs et 21 personnes blessées qui sont mortes suite à leurs blessures. Il y a plus de 50 morts survenus suite aux contestations du troisième mandat. NKURUNZIZA veut la mort de combien de Burundais pour retirer son troisième mandat illégal et illégitime!!!

  2. Edmond Rossif Niyomwungere

    ça depasse 21 mort!!! nous nottons plus de 40 morts d’après les information cueillie à la radio

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :