L’élection présidentielle fixée au 15 juillet au Burundi

https://i2.wp.com/scd.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_ct_api_bigger_169/article/image/burundi%20elex.jpg

© Carl de Souza, AFP | Les législatives avaient déjà été reportées deux fois en raison de la crise politique qui secoue le Burundi depuis plus d’un mois.

Les législatives auront lieu le 29 juin et la présidentielle le 15 juillet au Burundi. Le pays est plongé depuis fin avril dans une crise politique née de la contestation de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat.

Le président burundais a signé, mercredi 10 juin, un décret fixant, notamment, au 15 juillet la date de l’élection présidentielle, à laquelle Pierre Nkurunziza compte bien se présenter, malgré la contestation. Le 29 juin se tiendront les communales et législatives. Ces dernières, reportées à deux reprises, avaient rendu incertaine la tenue de la présidentielle, initialement prévue le 26 juin.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) avait proposé, lundi, un report des législatives et des communales au 26 juin et de la présidentielle au 15 juillet. Mais le lendemain, les opposants au troisième mandat du président Nkurunziza, élu en 2005 par le Parlement et réélu en 2010 au suffrage direct, avaient rejeté ce calendrier, posant des conditions préalables à l’organisation du scrutin – nouvelle commission électorale, désarmement de la Ligue de jeunesse du parti au pouvoir et abandon par le chef de l’État de sa candidature, notamment.

Mais le porte-parole du gouvernement, Philippe Nzobonariba avait souligné qu’une fois fixé par décret, le calendrier électoral serait « définitif » et qu’il n’y aurait « pas d’énième report des élections », ajoutant que la candidature de M. Nkurunziza n’était pas négociable.

Fin mai, des chefs d’État d’Afrique de l’Est avaient recommandé le report des scrutins d’au moins un mois et demi. Un avis partagé par la communauté internationale qui estime que le climat ne permet pas des élections crédibles. Elle craint que la situation actuelle dégénère en violences à grande échelle, dans un pays à l’histoire post-coloniale marquée par des massacres entre Hutus et Tutsis et par une longue et sanglante guerre civile (1993-2006).

Le pays d’Afrique centrale est agité depuis fin avril par une grave crise politique avec des manifestations quasi-quotidiennes contre la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, jugée inconstitutionnelle par ses opposants. De nombreux affrontements ont eu lieu avec la police, qui a fait un large usage de ses armes à feu contre les manifestants. Près d’une quarantaine de personnes ont été tuées.

Avec AFP, 10/06/2015, http://www.france24.com

Publié le 11 juin 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. 1)
    le decret modifiant le fonctionnement de la CENI viole l’article 104 de la constitution du fait que le parlement n’a pas etudie cela.
    Je vous partage l’article 104 pour vous orienter:
    « Si le Président de la République en exercice se porte candidat, le Parlement ne peut être dissout.
    Le Président de la République ne peut, en outre, à partir de l’annonce officielle de sa candidature jusqu’à l’élection, exercer son pouvoir de légiférer par décret-loi, découlant de l’article 195 de la présente Constitution.
    En cas de nécessité, le Parlement est convoqué en session extraordinaire »

    2)
    En plus la CENI actuelle est totalement a cote du principe de base des accords d’Arusha qui est fonde sur l’inclusivite sur le point genre, ethnie…la CENI actuelle n’a pas ces divergeances!

    3)
    Il ya un scenario que je vois, celui d’un dirigeant inconstitutionel au prochain mandate, ce qui pourra ouvrir a des tentatives des coup d’état dans ce cas les armes distribuer aux imbonerakure pourront etre utilise pour le proteger.
    si les gens prennent le chemin d’exile aujourd’hui, ce parcequ’elles ont peur de ce qui peut arriver du fait que l’origine de la crise de 1993 est aussi une question de mandat presidentiel arracher par force…

  2. Rose Hakizimana

    Nkurunziza fait honte aux yeux du monde, un homme qui se prenne et qui prenne un pays comme si c est une propriete prive ou une maison achete par son pere, On dire quelqu un qui n a pas passe a l ecole ou quelqu un qui ne connait pas ce qu il fait qui ne voit pas et qui a des oreilles bouches Il faut oublier les elections preperent par son gouvernement ainsi que sa CNI

  3. Ce sera les elections des organes du CNDD FDD et non du pays. Le Cndd fdd confond les choses.il sera deçu et chassé de tout le territoire national.

  4. Une petite anecdote:
    « Un jour, un conducteur de bus se levant de bon matin, se rendant chez son boss prendre le bus pour poursuivre son job.
    La veille, il avait averti son boss que son outil de travail nécessitait un contrôle technique, que les frein ne fonctionnaient pas bien. Le propriétaire lui répondit que pour le moment il n’a pas de moyens, qu’il fallait utiliser le taxi. Ils semblaient s’être entendus. Arrivé ce bon matin, au lieu de prendre le taxi, le conducteur a prix le bus, interdit. Le boss le lui a défendu, il fait la sourde oreille.
    Il sortit le bus, allait au parking habituel. Les passagers commencèrent a s’embarquer, et le bus est plein. Au démarrage, un de ses collègues se souvint que la veille, les frein du bus ne fonctionnaient pas bien. Et de le conseiller de ne pas exposer les clients a l’accident. Le conducteur a fait la sourde oreille. Les passagers qui ont entendu la remarque de son collègues ont commencé a en discuter.
    Au démarrage, ils ont commencé a crier au conducteur de ne pas négliger le conseil de son collègues, lui demandant plutôt de les laisser au moins débarquer. Il a refuser, répondant de façon grossière. A peine le bus s’est ébranlé que tous les passagers hurlèrent tous « Stop, stooop, stoooooop! Laisse-nous descendre ». Il s’est entêté. Arrivé au croisement, il lui est difficile de virer dans son cote. Les crient s’amplifièrent. Lui, il se croyait maitre de l’outil, il fit la sourde oreille. Les passants ont aussi hurlé: »Eeeh, attention a l’accident!Épargnez la vie des passagers, eeeeeh! »Il a continuée, le bus chavirant d’un cote a l’autre, des cries, des pleurs…certains ont commencé a passer a travers les fenêtres, tombant, se cassant les membres,…
    Plus loin, le bus a failli culbuter, mais Dieu était du cote des passagers. Le conducteur a alors assuré les passagers de sa maitrise de l’outil malgré les contestations. Il voulait l’argent de ces passagers a tout prix. Plus loin, les passagers se sont désormais soulevées et ont décidée d’en terminer avec ce conducteur, ce chauffard. Ils était sur le point d’arriver au bord du lac. Ils se décidèrent alors de faire le tout possible pour épargner leurs vie, sautèrent sur le sourd-conducteur, l’ôtèrent hors du volant et le jetèrent dehors. Mais le bus dérapa un peu et percuta un arbre tandis que le conducteur se précipitait dans le lac.
    Les passagers avaient perdu la tête, certains même voyant devant eux un tombeau ouvert,…Enfin,Dieu merci!Ils ont été sauvés…Et le conducteur têtu a péri, a cause de son entêtement!
    Je n’en veut pas autant pour mon peuple, j’espère que notre conducteur finira par se souvenir des millions de vie qui sont sur sa tête et songera a les sauver – s’il croit bien-sur que ce bus leur appartient et qu’il n’est que leur employé.
    A bon entendeur, salut!

  5. Rugerinyange Janvier

    none abo bantu barazi ico bakora?

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :