Des attaques à la grenade blessent 11 policiers à Bujumbura

https://i1.wp.com/scd.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_ct_api_bigger_169/article/image/burundi-violences-police-m.jpg

© Carl de Souza, AFP | Des policiers burundais passent devant un pub de Bujumbura, le 25 mai 2015.

Des violences entre policiers et manifestants ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Bujumbura, faisant 11 blessés parmi les policiers. Un nouveau facilitateur a été nommé par l’ONU pour tenter de faire sortir le Burundi de la crise.

De nouvelles violences ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Bujumbura, capitale du Burundi. Onze policiers burundais ont été blessés, dont un grièvement, par des manifestants qui ont fait usage de grenades, selon des sources sécuritaires.

« Plusieurs positions de la police ainsi que des véhicules de police ont été attaqués à la grenade dans (les quartiers de) Citiboke, Nyakabiga, Musaga, Jabe », a affirmé à l’AFP un haut gradé de la police. « Les policiers ont riposté par des tirs nourris », a-t-il ajouté, accusant des opposants au président Pierre Nkurunziza. « Selon les informations que nous avons recueillies, ce sont les manifestants qui sont responsables de ces attaques terroristes. Ils ont tout simplement changé de méthode. »

Des policiers accusés de « terroriser la population »

Des allégations que ne confirment pas des habitants des quartiers concernés. Certains d’entre eux rapportent que de nombreuses explosions et tirs d’armes automatiques ont retenti dans la nuit de vendredi à samedi, provenant des forces de l’ordre, qui selon eux, entretiennent un climat d’insécurité pour « terroriser la population ».

Depuis l’annonce de la candidature du président Nkurunziza à un troisième mandat le 26 avril, des manifestations presque quotidiennes ont été menées, surtout à Bujumbura, par des opposants jugeant ce troisième mandat inconstitutionnel. Les violences ont fait au moins 70 morts, selon une organisation burundaise de défense des droits de l’Homme.

Un nouveau facilitateur nommé

Pour tenter de ramener le calme dans le pays, le Sénégalais Abdoulaye Bathily, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale, a été « désigné comme le nouveau facilitateur », a annoncé samedi à l’AFP le chef de la diplomatie burundaise Aimé-Alain Nyamitwe.

Le médiateur de 68 ans, plusieurs fois ministre, succède à ce poste à l’Algérien Saïdi Djinnit, accusé par l’opposition d' »avoir un penchant » pour la position gouvernementale.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA) avait recommandé cette semaine la reprise du dialogue politique interrompu par le départ de Saïdi Djinnit.

Avec AFP, 20/06/2015, http://www.france24.com

Publié le 21 juin 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. je commence a comprendre pourquoi on chasse ces media etrangers,qui vous a dit que ce sont les manifestants qui ont attaque,ils ne sont pas idiot pour provoquer les policiers qui ont des lances roquete et mag.vous oubliez vite,le gouvernement du burundi est champion de machination,a vous de comptez par exemple le nombre de putch dejoue depuis leur premier mandat!Ce des MENTEUR!

  2. On va animé la réusur après avoir viser la vérité que le peuple Burundais ne veut pas être l’ésclave dans son pays. Désormais, Il Faut que la démoclatie soit respectée car c’est la liberite de l’enfant de Dieu. Nkurunziza ne peut pas nous faire ses esclave c’est pas lui qui nous a crée! prions nous tous les frères du christ pour que Jésus donne ses forces.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :