Série d’attaques dans la capitale du Burundi

https://i0.wp.com/s1.lemde.fr/image/2015/06/20/768x0/4658592_6_30a1_onze-policiers-ont-ete-blesses-dans-une_2db4da6a04b716b5e0ee980b0f043b7f.jpgOnze policiers ont été blessés, dont un grièvement, dans une série d’attaques à la grenade dans la nuit de vendredi à samedi 20 juin à Bujumbura, ont indiqué des sources sécuritaires.

« Plusieurs positions et des véhicules de police ont été attaqués à la grenade dans (les quartiers) de Citiboke, de Nyakabiga, de Musaga, de Jabe », a affirmé un haut-gradé de la police. « Les policiers ont riposté par des tirs nourris » , a-t-il poursuivi, accusant des opposants au président Pierre Nkurunziza :  « Selon les informations que nous avons recueillies, ce sont les manifestants qui sont responsables de ces attaques terroristes. »

Le 26 avril, l’annonce de la candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat à la tête du Burundi a plongé le pays dans une grave crise politique. Depuis, des manifestations presque quotidiennes ont lieu, surtout à Bujumbura, organisées par des opposants jugeant ce troisième mandat inconstitutionnel.

Les violences ont fait au moins soixante-dix morts, selon une organisation de défense des droits humains burundaise. Après des reports, des élections législatives sont prévues le 29 juin, avant la présidentielle, le 15 juillet.

Samedi, la police n’a fait état d’aucune arrestation. De leur côté, les habitants des quartiers concernés ont rapporté de nombreux explosions et tirs d’armes automatiques dans la nuit de vendredi à samedi, certains accusant les forces de l’ordre d’entretenir un climat d’insécurité pour  « terroriser la population ».

Le Monde.fr avec AFP Le 20.06.2015 à 14h25

Publié le 21 juin 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Le Plan NYAMITWE-INTERAHAMWE continue parce les imbonerakure a refuse ces actes ignobles.

  2. Ni manif ni policier responsable est Nkurunziza et sa bande.

  3. la prudence, la séreinité, l’analyse de l’environnement politique et sociale, l’esprit patriotique et le refus du mensonge doivent primer à fournir l’information à livrer. l’idéologie du mensonge conduit toujours aux affrontements sans noms. ceux qui pensent encore que l’idéologie etnhnique constituent le frein à la bonne gouvernance doivent reviser leur visions pour l’adapter au processus de la démocratie.

  4. Mumenye ko nimba les manif aribo bakoze iryo bara bazobibazwa.par contre akaba ari tric ya leta kugira babahohotere atacamira,bamenye ko Imana itazovyihanganira nabukebuke.abasenga musenge ivya burundi sivy’umwana w’umuntu

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :