Un nouveau « facilitateur »

https://i0.wp.com/afrique360.com/wp-content/uploads/2015/06/Photo-SRSG-Bathily2.jpgAbdoulaye Bathily remplace l’Algérien Saïd Djinnit au poste de « facilitateur » de la crise politique burundaise. Il est également représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale.

« Le secrétaire général a désigné Abdoulaye Bathily comme le nouveau facilitateur en remplacement de Djinnit, cela m’a été notifié officiellement hier dans la nuit », a déclaré à l’AFP le ministre burundais des Affaires étrangères, Aimé-Alain Nyamitwe.

Bathily, 68 ans, a été plusieurs fois ministre dans son pays.

Saïd Djinnit a été récusé par les opposants à la candidature à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Ils l’accusant d' »avoir un penchant » pour Nkurunziza et ses partisans.

« Facilitateur » est le terme officiel utilisé pour désigner le médiateur dans la crise burundaise.

En raison des violences engendrées par la contestation de la candidature de Pierre Nkurunziza, les élections législatives et communales burundaises sont reportées au 29 juin, et la présidentielle au 15 juillet.

20 juin 2015, http://www.bbc.com/afrique/

Publié le 21 juin 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. C’est bien que les Nations Unies aient résolu d’envoyer un nouveau « facilitateur » au Burundi, mais la question que je me pose est la suivante:Le conseil de l’Union Africaine a trace certains points « majeur » qui soient l’objet de dialogue pour tenter de résoudre la crise Burundaise, entre autre, le dialogue et le consensus sur le calendrier électoral. Répondant a cette préoccupation de l’UA, la présidence a bien affirme que le calendrier électoral reste immuable, donc pas question de négocier la-dessus, et d’autres positions radicales encore…Et c’est déjà proche les élections!Dans ces quelques 6jours qui restent, les deux positions auront-elles vraiment épuise cette épineuse question d’élections apaisées, transparente, démocratiques, inclusives…?Le nouveau facilitateur « saura-t-il proposer de bonnes solutions » qui puissent mettre fin a la crise Burundaise?Attendons et voyons!Moi je continue a prier pour une bonne issue et l’intervention divine dans cette affaire burundaise.

  2. La sagesse du Roi Salomon:
    Deux jeunes mères vivant sous le même toit se disputent devant le roi Salomon : un enfant étant mort étouffé pendant la nuit écoulée, chacune déclare être la mère du seul enfant survivant et accuse l’autre de chercher à s’approprier son fils. Comment dévoiler la vérité ? Le roi Salomon ordonne de couper l’enfant en deux pour le partager entre les deux femmes. L’une accepte ; l’autre ne peut supporter cette sentence et préfère que l’enfant vivant soit laissé à l’autre mère. Sa réaction éclaire le roi Salomon, qui ordonne que l’enfant lui soit rendu car il a reconnu en elle la mère véritable. « Tout Israël apprit le jugement qu’avait rendu le roi et ils révérèrent le roi car ils virent qu’il y avait en lui une sagesse divine pour rendre la justice. » (Livre des Rois, I, 3, 16-28)

    Entre ceux qui disent « le 3ème mandat ou apocalypse NOW », et ceux qui disent « Si 3ème mandat apocalypse NOW », qui est la « véritable mère », qui se soucie plus d’avoir raison que du bien de la population burundaise ?
    Qui va dire, même si j’ai raison, je renonce pour éviter que l’enfant soit coupé en deux ?

    Le nouveau facilitateur saura-t-il être notre Roi Salomon, ou serons-nous coupés en deux à cause de la défaillance de la « véritable mère »?
    Nous le sommes déjà un peu, mais tous ces morts, tous ces dégâts matériels et humains, toutes ces blessures physiques et morales, toutes ces déchirures entre burundais, tous ces malheurs visibles et invisibles valent-ils réellement un mandat de plus, ou pas un mandat de plus ? Chaque camp devrait faire son introspection pour voir si il se comporte en véritbale mère ou pas.

    Quel camp va accepter de « avaler sa raison » pour la paix et la tranquillité des hommes, des femmes et enfants burundais ?

    Et où arriverons-nous si tous nos leaders sont des « ça passe ou ça casse » !

    • merci pour cette remarque mais la situation est très déliquate qu’on peut même craindre qu’il y ait parmi nos leaders des »ça passe ou je casse et ça passe,je vais casser »

  3. esperon qu’il n’est venu pour aider les sanguinaires

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :