Les ONG financées par la Belgique cessent l’observation électorale

https://i1.wp.com/ds2.ds.static.rtbf.be/article/image/1248x702/d/7/e/5f0de6296a88dfa3dea29aafdf006a71-1434993238.jpg

Burundi: les ONG financées par la Belgique cessent l’observation électorale – © Tous droits réservés

Les ONG burundaises partenaires du Centre national de coopération au développement (ou CNCD-11.11.11) et de son pendant néerlandophone ont décidé de mettre fin à l’observation des élections du Burundi, financée par la Coopération au développement belge, a annoncé lundi l’ONG flamande 11.11.11.

Ces deux associations burundaises ont conclu que « dans le contexte actuel, aucune élection crédible ne peut être organisée« .

« L’opposition ne peut mener campagne, les radios indépendants ne peuvent toujours pas émettre librement et les journalistes et la société civile, à laquelle appartiennent les partenaires de 11.11.11, se sentent gravement menacés« , a ajouté la coupole d’ONG flamandes dans un communiqué.

Les associations burundaises n’envisagent de revenir sur leur décision qu’en cas de modification du calendrier électoral.

Au moins 77 morts

Alors que le mouvement de contestation – qui a éclaté le 26 avril à l’annonce de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat – semble marquer le pas dans la rue, les explosions de grenades se sont multipliées à l’approche des législatives du 29 juin et de la présidentielle du 15 juillet.

Le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, avait débloqué 293 000 euros pour l’observation des scrutins, qui ont déjà été retardés en raison des violences. Celles-ci ont fait au moins 77 morts, selon l’Association burundaise pour la Protection des Droits humains et des Personnes détenues (APRODH).

le lundi 22 juin 2015 à 19h14,  http://www.rtbf.be/info/monde/

Publié le 23 juin 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. cumacindubaruba

    nibarondere ingene bahunga igihugu bazoje kuyarira hanze aribake nanone ino boyariye ari benshi.

  2. ce n’etait pas du bien d’un buru’dais qi croupit dans lz misere,soif faim,

  3. Ibahanze Ijisho

    Eka ntukunda urwanda ,abarukunda si ababeshi nka wewe nube uvuga ivyo uzi,ivyutazi wihorere kuko nsanze uvuga ivyo utazi. Mbega mwese mwaciye mwishure ryo kubesha , no guteranya. Ni mwicishe Bugufi imbere y’Imana muze dusabe imbabazi.. Birabagoye ni mureke kwi enfonca kuko ukuri kurateba muga kugatsinda

  4. Qu’est-ce qu’elles avaient attendu?

  5. Ces finanements rentraient dans les poches des representants de ces ONGs burundaises et non dans le tresor public.

    • Je pense qu’il faut d’abord comprendre » Accord de financement ». Autre chose, à l’heure que nous sommes je pense que notre pays souhaite ce paquet en possession pour organiser ces élections.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :