A quoi rime l’incompétence de nos diplomates à Bruxelles

Depuis le mois de février 2015, période à laquelle l’ambassadeur NDAYISENGA Félix commence à être poussé vers la sortie, l’ambassade du Burundi en Belgique connait une gestion catastrophique sous plusieurs points.

Ref 243Le manque de diplomates aguerris est un handicape pour notre diplomatie

Quand on scrute les correspondances de notre ambassade, on découvre un manque de connaissance du milieu diplomatique. L’exemple frappant c’est le fait de demander  à un chef de corps de police d’intervenir dans le cas d’une affaire interne à l’ambassade et aux relations extérieurs du pays hôte. Le cas de la demande d’interpellation de l’ancien ambassadeur est une honte pour notre pays (voir la correspondance en annexe).

Des correspondances de cette envergure sont adressées au ministère de tutelle et non au corps de police. Et en plus la police n’exécute pas les ordres d’un individus mais ceux de la justice de son pays en l’occurrence, pour notre cas, la justice Belge. Pour faire un petit clin d’œil à nos apprentis diplomates, il fallait saisir la justice dans ce cas.

Des élections mal organisées

Ref 241L’organisation des élections a été un fiasco total en Belgique. Pour expliquer le manque d’affluence à notre ambassade, la chargée d’affaire explique que l’échec est du au fait que la police belge a refusé de sécuriser l’ambassade. Tout le monde sait que c’est à cause de la mobilisation de l’opposition que les burundais de Belgique ne sont pas allés voter. On se demande même comment il y a eu 150 votants sur plus de 5.000 burundais vivant en Belgique.

Dans la lettre en annexe, l’ambassade pleurniche sur la police comme si c’est elle qui organise les élections en lieu et place des burundais. Ou peut être que le personnel de l’ambassade croit que la police belge fonctionne comme celle de Bujumbura.

Ce qui est sure c’est que ces correspondances nous font honte.

Des calculs malsaines pour des intérêts personnels

La fameuse TripineLa chargée d’affaire NDUWAYO Trifine est le maillon central de cette incompétence. Mais comment est-elle arrivée à ce poste ?

Madame NDUWAYO avant de venir à Bruxelles travaillait au protocole de l’Assemblé Nationale comme planton. Ayant des problemes de santé (elle ne pouvait pas avoir d’enfants), elle a cherché par tous les moyens, grâce à une connaissance bien placée au niveau de l’oligarchie qui dirige le Burundi, pour aller à l’étranger et essayer de se faire soigner.

La magie de l’administration CNDD-FDD l’a fait atterrir à Bruxelles comme chargée d’affaire à l’ambassade du Burundi en Belgique. De planton à diplomate … ça n’existe que chez les DD. A Bruxelles, elle a eu les soins nécessaires et sa famille s’est agrandie d’un petit enfant.

Aujourd’hui, elle vient d’être mutée à Moscou. Là bas, elle ne pourra plus bénéficier des soins appropriés. C’est dans ce sens qu’elle se lance sur tous les fronts pour démontrer à ses supérieurs qu’elle maitrise le terrain belge afin d’y rester. Mais à force de ses ratages, c’est les burundais de Belgique qui vivent dans une humiliation totale pour le moment.

Pour l’instant, ce qui préoccupe le personnel de l’ambassade c’est de faire des coups tordus à NDAYISENGA Félix pour satisfaire les NYAMITWE, frères et frères (actionnaires principales de la république du Burundi).

Rappelons que dame NDUWAYO Trifine exerce la fonction d’ambassadeur par intérim du Burundi en Belgique jusqu’à l’arrivé du nouvel ambassadeur.

Affaire à suivre

De notre envoyé SHAKISHA Théopiste

Publié le 1 juillet 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Yaratanze igiturire gikwiye kweri.d;un planton jusqu;a etre diplomate?meme dans un pays de ngwandama ouou y a plus des illetre,ne peut pas faire cela.ca c;est purement dd.ntabsndi bokora ibintu nkivyo bafisebumutwe.

  2. il faut être honnête quand même.Cette dame peut certes avoir des problèmes dans l’exercice des fonctions ‘ambassadeur, mais elle n’était pas planton à l’Assemblée Nationale.Je sais qu’elle a un niveau universitaire, si il y a doute, elle a fait l’université du Burundi, on peut toujours vérifier.

  3. yemwe,yemwe murazi imitwe yabajeunes yuzuye mubihugu vyose,no muburundi baruzuye bari muri chômage,none babatinyira iki??? Aho barabuze uwo baha iyo poste.Mana mana garukira igihugu cacu.

  4. Ntibitangaje, iyo igihugu gitwawe n’imbonerahafi nuko bica bigenda.

  5. Oui, nous sommes dans l’opposition contre Nkuru et sa click,….mais nivyiza ko twokomeza kugirira impuhwe ceux qui sont dans la souffrance y compris cette TRIFINE.Niyaba yarafise problème ya santé, pour une fois pour moi abo ba DD bagize neza kumurungika mububirigi ngo abone uko yivuza.Seulement, il aurait été préferable ko bamurungika pour un autre poste afitiye ubushobozi et je sais ko zihari.Mais la jetter dans l’air comme ça, c’est pas bon c’est stressant.Ibaze nkubu abamuzi basomye iyi article?Heureusement que je ne la connais pas.

  6. Na bado ni bindi biracaza.

  7. Il ne fallait pas faire ce clin d’œil. Mubareke bagume biha amenyo imbere y’abazungu abo ba dd. Quant à Trifine, il fallait qu’elle apprenne à s’exprimer en Français digne d’une diplomate publiquement avant d’accepter ce poste.

  8. Reka kuvugako ivyo muvuze ari ukuri,ndumiwe,les nyamitwe baraduhaye akamenyo mu bubirigi ,siege de ue

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :