Poursuite possible pour crimes de guerre devant la CPI

https://i1.wp.com/gdb.voanews.com/3641D0B6-25D0-4F80-8B84-CF972643017E_w640_r1_s.jpg

Stephen Rapp à la VOA

Le représentant spécial des Etats-Unis pour les crimes de guerre, Stephen Rapp, a lancé cette mise en garde mardi, disant que ceux qui sont responsables des violences en cours au Burundi pourraient faire face à des poursuites judiciaires.

Dans une interview au  Service « Afrique centrale » de la VOA , M.  Rapp a déclaré que les manifestants pacifiques continuent d’être pris pour cibles par balles dans les rues de la capitale Bujumbura.

Il a affirmé que les États-Unis sont particulièrement préoccupés par les violences commises par les Imbonerakure, la milice de la jeunesse du parti au pouvoir le CNDD-FDD.

Selon M. Rapp, ceux qui sont impliqués dans ces violences et autres tueries au Burundi vont probablement finir devant la Cour pénale internationale.

L’ambassadeur Rapp, qui a servi comme procureur du tribunal spécial pour la Sierra Leone et comme substitut du Procureur au Tribunal pénal international pour le Rwanda, a exhorté les acteurs politiques burundais à éviter de jouer la «carte ethnique. »

vendredi, juillet 10, 2015. 07:31 TU, http://www.voaafrique.com

Publié le 10 juillet 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :