Un mort dans des accrochages armés, Reynders « inquiet »

https://i1.wp.com/ds2.ds.static.rtbf.be/article/image/1248x702/5/2/b/fab1c0d19f5f9f259f6cb5c9c12c9e5b-1436600018.jpg

Burundi – M. Reynders « inquiet » après des accrochages armés dans le nord du Burundi – LANDRY NSHIMIYE – AFP

Une personne a été tuée par balle à Bujumbura dans la nuit de vendredi à samedi, marquée par des tirs nourris et une série d’attaques à la grenade, a-t-on appris auprès de la police et de témoins.

Selon plusieurs témoins, une personne a été abattue par balle quand la police a ouvert le feu après avoir été la cible d’une dizaine d’attaques à la grenade dans différents quartiers de la ville.

« Il y a eu des attaques coordonnées qui ont visé des patrouilles de police et des positions des forces de l’ordre. Heureusement il n’y a pas eu de dégâts« , a indiqué un haut responsable de la police sous couvert de l’anonymat.

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a exprimé samedi son « inquiétude » après l’annonce d’intenses combats dans le nord du Burundi, opposant l’armée burundaise et un groupe armé non identifié, alors que ce pays traverse une grave crise politique.

Didier Reynders ne veut pas d’une guerre civile 

Dans un communiqué, le chef de la diplomatie belge dit prendre « note avec inquiétude des combats qui seraient en cours dans le nord du Burundi« .

La Belgique estime qu’une action armée risque de diviser le pays plus profondément encore et de rallumer les feux de la guerre civile. Elle a toujours rappelé que seuls des moyens pacifiques peuvent permettre de résorber les tensions actuelles. La lutte armée et les violences n’ont plus leur place au Burundi, ajoute M. Reynders.

Une attaque en provenance du Rwanda ?

Un groupe armé a attaqué vendredi une position de l’armée dans le secteur de Rugazi, dans une zone forestière du nord du Burundi, près de la frontière rwandaise, selon des sources concordantes.

Le secteur de Rugazi, dans la province septentrionale de Kayanza, est situé à une centaine de kilomètres au nord de Bujumbura. Il se trouve à la jonction de la forêt de la Kibira, côté burundais, et de celle de Nyungwe, côté rwandais.

Selon le gouverneur de la province de Kayanza, Canisius Ndayishimiye, ce groupe a attaqué « en provenance du Rwanda« .

M. Reynders a rappelé que « toute personne se rendant coupable de violation des droits de l’homme ou d’entraves au processus démocratique et de réconciliation, pourrait être visée par des sanctions individuelles ou poursuivie par les autorités judiciaires internationales« , dans une allusion à la Cour pénale internationale (CPI).

Le Burundi est plongé dans une crise politique profonde depuis fin avril et la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat est jugé anticonstitutionnel par l’opposition, la société civile et l’Église catholique. Le premier tour de l’élection présidentielle est prévu le 15 juillet mais il pourrait être reporté de quelques jours.

le samedi 11 juillet 2015 à 09h36, http://www.rtbf.be/info

Publié le 12 juillet 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Yemwe, iyo CPI yaratevye gukora kuko ivyaha vy’agahomerabunwa vyabaye vyinshi cane. abo bateye umudurumbanyo mu gihugu bobacira urubanza, vyose vyoca bihera. Ni banyarutse kugira igihugu kironke agahengwe, bitagenze uko abarundi ntibemera kuba abaja.

  2. MBE SHA PACIFIQUE HARERIMANA MUGENZI WANJE WARI UVUZE VYO ,MUGABO NAGOMBA NDAGUHANURE IYO UTANZE ICIYUMVIRO UGACA USHIRAMWO AMA ABREVIATIONS UBA UTANGIRIYE ABABISOMA BIGATUMA BAMWE BAMWE BAFISE UBUMENYI BUBAYABAYE BADATAHURA….GERAGEZA RERO UJE UROROHEREZA BOSE.SEE YOU MY BROTHER.

  3. M ega uwomubiligi avugako szohana abagira violence mugihugu democratique,nikuki atofata nkutumbinkurumbi we ateye iyo violence kubera kwonona iyo democarasi.umurundi afise umutima,ahubwo dukwiye kuzifsta tugskubita uwo wese nsksreahungabnsksreanyaibwirizwa shingiro,namasezerano ya arusha ariwe nkurumbi,nakare ntiyarakiri muri ayo mabanga yarahdjeje nsreke kutumarira abantu abo amaze kwica baramaze

  4. Repondre a Marly Malaine nous sommes tous contre les armes mais la question maintenant qu elle a etait la reponse pendant 3 mois avec la police de Nkurunziza qui continue a tuer les maniffestants innocent avec les mains vide jusquand a ceque la police arriver dans leurs quartiers maisons par maison pour les tuer avec les armes que le peuple Burundais payent par leurs taxes et impots
    Quel la solution d un sourd Kananira Bagabo Quel la solution de quelcun qui est habitue de faire le genocide et qui veule le continuer Souvez vous de Burikukiye Victor qui a dit que BAJE N INGWANO BAZOVAHO N INGWANO
    Voila la reponse QUE Monsieur Reynder doit comprendre soit CPI prend Nkurunziza pour etre juger soit nos Militaires prennent leurs responsabilites pour amaner la paix par force

  5. Abo Bazungu nabo baratangaje mbega bashaka Nkurunziza agume yica abantu atagakoma amaze kwica amajana abo nyene barorera ntibigeze bamufata ngo aje imbere y Intahe aho yarungika abapolisi kurasa abantu bamanitse amaboko hejuru nubu aguma arungika abapolisi kwica abantu mu ma quartier wewe yita abansi biwe
    Nimubwire uwo mu biligi ko abasoda bacu baje kukiza abarundi ko bashigikiwe n abarundi
    bose kugira batukure mu kaga twashizwemwo na Nkurunziza Niyabanaho ashakira amahoro y Abarundi nafate nkurunziza ubu nyene amujane i La Haye arabe ko abo basoda bose bataca basubira mu ma Kambi bari basanzwemwo
    Ndashigikiye cane abasoda bacu nibakomere ku muheto nkasaba Abarundi bose ko bobafata mu mugongo kugira igikogwa batanguye cu gukiza abarundi kiranguke neza Ukwo kubafasha nakwo kuhagaze mu buryo no mu vyiyumviro murakoze

    • rose nukuri niwirambire jewe ndumurundi wumutima ababajwe nivyo abo baja bankurunziza baguma badukorera turatznze ikaze kungabo zije kubohoza uburundi kuko nukuri abarundi turarushe natwe nkabarundi bumutima turiteguye kubafasha muvyo dushoboye bibaye ngobwa dufashanye urugamba baze batwikoreko tuzobabangukira.ndumu jeune winguvu zoguhabuza agateka kabarundi noguhagararira ibwirizwa shingiro hamwe namasezerano ya arusha.

  6. Nous saluons beaucoup ce message de M.Reynders de la Belgique,que toute personne reponde a ses actes de vilence,en plus,a vrai dire le jeux avec les armes n’a pas de place;nous pensons actuellement que nous les jeunes,nous allons lutte pacifiquement,car,on nous disait que les responsabilites incomberont aNkurunziza.Seulement,nous faisons signe que toutes les Associations de la societe civiles et eglise entendent de la meme maniere:il y a qui disaient que la candidature est legitime et d’autre ilegitime.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :