Dans le nord du Burundi, le calme revient mais la peur est toujours là

https://i0.wp.com/scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_16x9_1024_578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2015-05-14T141118Z_528055640_GF10000094614_RTRMADP_3_BURUNDI-POLITICS_0.JPG

Des soldats fidèles au président Pierre Nkurunziza dans des rues de la capitale burundaise où les affrontements ont repris, le 14 mai 2015. REUTERS/Goran Tomasevic

Au Burundi, d’intenses combats entre l’armée et un groupe armé non identifié ont eu lieu vendredi dans le secteur de Rugazi, dans la province de Kayanza, près du Rwanda et à une centaine de kilomètres au nord de Bujumbura. Au lendemain de ces affrontements, un certain calme est revenu.

Est-ce qu’on pouvait rester ici alors qu’on criait : Attention, ils arrivent, ils arrivent ! Lorsque la guerre arrive, on ne peut rien emporter. On a tout juste pu prendre quelques habits et on laisse tout le reste derrière soi.
La population regagne la colline 11/07/2015 – par Esdras Ndikumana écouter

Le calme est revenu dans le secteur de Rugazi au lendemain de violents combats entre l’armée burundaise et un groupe armé non identifié. Il n’y a plus de coups de feu et les gens ont retrouvé leur domicile. Mais la peur est toujours là.

Les habitants racontent qu’ils ont vu, vendredi matin, un groupe armé en provenance du Rwanda commencer à s’installer. Les premiers affrontements ont éclaté après que des gens sont allés appeler des soldats positionnés plus loin. Mais en trop faible nombre face à un groupe estimé à 300-400 combattants en uniforme militaire, selon des témoins, les soldats burundais sont revenus avec des renforts. Selon le gouverneur de la province de Kayanza, douze de ces combattants ont été tués. La population assure que d’autres ont été capturés. Si la situation s’est calmée, des témoins rapportent que des combats se poursuivent dans la forêt de la Kibira.

La Belgique, ancienne puissance coloniale, et les Etats-Unis ont vivement condamné ces combats. Bruxelles et Washington appellent les protagonistes à surmonter la crise par le dialogue et des voies pacifiques en estimant que la lutte armée et les violences n’ont plus leur place au Burundi.

Nuit de violence et de peur à Bujumbura

Dans la nuit de vendredi à samedi, des incidents ont également eu lieu à Bujumbura. Une dizaine de grenades ont explosé dans plusieurs quartiers de Bujumbura qui étaient à la tête de la fronde contre le troisième mandat du président Nkurunziza. La police parle de cinq explosions, mais les gens en ont dénombré au moins dix dans presque tous ces quartiers. La police a également tiré.

Selon un officier de police, il s’agissait de mouvements coordonnés et d’actes dirigés contre la police. Il n’y a pas eu de policiers blessés, assure-t-il, mais un civil a été tué par balle, apparemment tirée par la police. Le corps de la victime a été retrouvé ce samedi matin. Bujumbura a encore passé une nuit difficile. Des rumeurs circulent sur d’éventuelles attaques. Si ces rumeurs sont invérifiables, elles instillent chez les habitants une peur terrible.

le 11-07-2015 à 23:54, http://www.rfi.fr/afrique

Publié le 13 juillet 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Mr Elisée Il Faut évite Les Mots Blaissants. Mbe Abo Bafise I Radio Ni Bande? N’abo Bapfuy Cyanke Nabo Bari Kurwana? Mbega Abarundi Aho Mwotorey Umuti Ibibahanze Muvuga Amajambo Nkayo? Bagenzi Ivy’Imigambwe Buca Bihera Musigare Mur Umwe! Mbega Ko Twumv Ivy I Burundi Vyabay Ndase Inkoho Grénade Ata Joro Ryijana Hadapfuy Umuntu, Ayo Ni Amahoro? N’umutekano? Twibuk Ko Grénade Cyanke Urusasu Bidatora! Kandi Umuti W’amatati Ni Ibiganiro! Tutigaruye UBURUNDI BUGIYE KUBA UMUYONGA.

  2. Ni monologue gute,ubu ntimufise radio inzamba.

    • Dr Avite Nshimirimana

      Mon Ami Elisée, Il Faut éviter Les Mots Bléssants! Mbega Abarundi Mwabaye Gute? Burya Mwenewanyu Uraryoherwa Apfuye Ngo Nuko Mudahuj Umugambwe? Aho Kuraba Ivyobahuza Mukaba Umwe Mwirukira Ibibatandukanya? Burya Abarundi Bari Bazi Ubwenge Ngo <> Abo Barons Iradio Bavugirako Ni Bande? N’abo Bapfuy ? Mbe Izo Nkoho Twumva Zirara Ziravuga Na Ma Grénade Ayo Ni Amahoro N’umutekano? Burya Ruvuze Ntiruraba Kand Ntawutav Amaraso! Imigambwe Buc Ihera. Hari Hakwiy Umuti Wibi Biri Kuba I Burundi Ahandi Ho UBURUNDI BUGIYE KUBA UMUYONGA!

  3. C’est tres dommage que des gens qui trompent le tout puissant peuvent rester des observateurs alors que les vies des innocent sont entrain de perir. Dieu qui aime notre chere patrie inspire Nkuru en lui montrant que ceux qui sont morts suffisent. Arrete ce troisieme mandat

  4. bien sure que pendant une situation pareil,le monologue(gvnt) doit avancer pareil propos pour decourager les revolutionaires qui en font d’ailleur autant la ou ils peuvent s’exprimer.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :