L’espoir d’une issue rapide à la médiation s’éloigne

https://i1.wp.com/scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_16x9_1024_578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/Musevenibujumburapresidence_0.jpg

Le président ougandais Youweri Museveni, lors des audiences menées à Bujumbura ce mercredi 15 juillet. DR / Présidence ougandaise

Après plusieurs mois de crise, à une semaine de l’élection présidentielle du 21 juillet, le président ougandais continue de rencontrer les parties en présence. Yoweri Museveni, désigné médiateur de l’Union africaine, rencontre le parti au pouvoir ce mercredi, mais les discussions semblent avancer très lentement.

C’est la dernière médiation avant l’inconnue au Burundi. Dans une semaine, le 21 juillet, doit se tenir une élection présidentielle qui inquiète la communauté internationale, après des mois de crise autour de la candidature à un troisième mandat de l’actuel président Pierre Nkurunziza. Le médiateur de l’Union africaine, Yoweri Museveni, arrivé mardi à Bujumbura, continue ses rencontres avec les parties en présence.

A la mi-journée, le président ougandais a rencontré, pour la seconde fois dans la journée, le camp présidentiel. Une première rencontre entre Yoweri Museveni et des représentants du CNDD-FDD, parti au pouvoir, du gouvernement ainsi que des membres de la présidence, avait déjà eu lieu dans la matinée de ce mercredi. Les représentants du camp présidentiel ont cependant demandé une suspension d’audience, le temps pour eux de se consulter.

Au cours de cette suspension d’audience, le président ougandais a rencontré d’anciens chefs d’Etat du pays, pour avoir également leur point de vue sur la situation. Des rencontres dont il ressort qu’il est difficile de trouver une solution en quelques heures, avant le départ du médiateur. Une avancée était plutôt attendue mardi. L’opposition, quant à elle, se dit « déçue » que le président ougandais soit revenu sur son idée de gouvernement d’union nationale après les élections.

Aujourd’hui, le président ougandais semble être parti sur l’idée de lancer cette négociation avec son ministre de la Défense, qui viendrait donc à Bujumbura pour rencontrer toutes les parties et essayer de faire avancer ce dossier. Mais il est peu probable qu’une issue soit obtenue par cette médiation ougandaise ce mercredi.

le 15-07-2015 à 15:25, http://www.rfi.fr/afrique

Publié le 15 juillet 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :