Agathon Rwasa ou le dernier sprint raté devant l’Histoire

https://bujanews.files.wordpress.com/2014/09/rwasa-palipehutu1.jpg?w=301&h=308La présence d’Agathon  Rwasa  parmi les premiers à s’être présenté dans l’hémicycle burundais a étonné plus d’un parmi les observateurs. Mais à considérer le comportement de l’ancien seigneur de la guerre depuis son retour en 2010, rien d’étonnant qu’il adopte aujourd’hui le profil bas.

Les commentateurs et les analystes se perdent en conjecture quant à  l’attitude observé par Agathon Rwasa qui s’est transformé en véritable caméléon politique au lendemain des élections  de 2015 au Burundi.

L’homme dont la réputation d’être plus tranchant n’était pas discutée par personne, s’est mue du jour au lendemain en caution morale des derniers résultats électoraux.

Toutefois, Rwasa disait en substance aux journalistes «  les élections de 2015 sont une veritable mascarade électorale ». Il avait juré par tous les dieux qu’il n’accepterait pas le verdict des urnes. Quelle ne fut pas la surprise des uns et des autres, quant  il  affirme «  nous nous trouvons devant un contexte post électoral et non pré- électoral ». Ainsi, il a donné un satisfecit  à la victoire  de Pierre Nkurunziza contrairement à ces déclarations antérieures.

Agathon Rwasa, un politicien de seconde zone

Finalement, au lieu de garder son caractère de tigre dont on craignait la riposte, Agathon Rwasa s’est montré politicien de seconde zone. Décidé  à occuper un post de figurant malgré ses attitudes antérieures d’opposant farouche et coriace.

Sans doute, a-t-il médité sur l’observation de Carolin Macaskie, la 1ère Représentante spéciale des Nations Unies au Burundi de l’après transition selon laquelle, Agathon Rwasa avait raté le train de l’histoire lorsqu’il avait refusé de négocier en 2005, contrairement au CNDD- FDD lors de l’accord de Dar- es- Salaam  en 2003.

A cette époque, Agathon Rwasa au cours des contacts qu’il faisait  avec les bons offices et les médiateurs, exigeait les postes  de chef d’Etat major ou de ministre de la défense, selon des observateurs.

Pourtant, lorsqu’il s’est finalement décidé  à rentrer au pays, il a hérité du modeste maroquin de Directeur Général de l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS). Cette posture aurait étonné le Président Buyoya qui s’interrogeait sur les raisons de la longue lutte d’Agathon Rwasa, s’il devait se contenter de ce modeste poste.

Contrairement  à l’opinion qui le coiffait de sa casquette de faucon ou d’alternative du CNDD-FDD, l’ancien Chef rebelle a montré qu’il avait été usé   par de nombreuses années dans la clandestinité et l’obscurité dans laquelle il vivait dès son retour au pays.

Mater dans le sang, les revendications du FNL

Pour exister, il n’a pas manqué  à trahir ses alliés de la coalition  « MIZERO Y’ABARUNDI» dont  l’aile Charles Nditije, pour se rallier au pouvoir du CNDD-FDD. Pourtant, celui-ci avait maté dans le sang les revendications et l’appartenance au parti FNL d’Agathon Rwasa. Depuis 2006, de nombreuses exécutions extrajudiciaires et les crimes d’Etat avaient essentiellement visé les FNL. C’est donc tout un paradoxe qu’Agathon Rwasa soit phagocyté par le CNDD-FDD. Il risque de subir le destin de l’UPRONA de Concile Nibigira qui s’est contenté des deux sièges à l’Assemblée Nationale. Le paysage politique  vient  de se vider d’une personnalité à qui d’aucuns présageaient  un destin national.

En effet, Agathon Rwasa était considéré comme le veritable chalenger de Pierre Nkurunziza si celui-ci n’avait pas brigué le 3e mandat et avait laissé jouer la partie électorale  en toute transparence et loyauté.  Le fait de s’être incliné devant le résultat d’une compétition truquée d’avance, montre qu’il s’est fait piégé  en amateur de la farce électorale.

Le CNDD-FDD, va profiter de sa présence à l’Assemblée Nationale  pour le laminer davantage. Dans ce jeu de dupes Agathon Rwasa a trahi et sa base qui a beaucoup souffert de la répression du CNDD-FDD et ses alliés de la coalition «  Mizero y’Abarundi ». Que lui restera-t-il enfin  après  sa pitoyable défection ?

mardi, 28 juillet 2015 14:46, http://www.rpa.bi

Publié le 28 juillet 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. vous vs trompez trop car rwasa n’était pas votre DIEU !Laisse lui tranquille,nous les fnl on sait là où nous en sommes !keep quiet. Demande aux initiateurs,pacifik-sinduhije-vital du refus du 3e mandat où vs allez. rwasa est rwasa et il restera rwasa malgré vous y compris les journalistes de buja news! pole sana.

  2. Novuga nti ruriye abandi nawe rutamwibagiye.

  3. Reka gutukana niyaba urumurundi kuko iyo agira ivyo ushaka yaba abaye igikoresho cawe. None muhe amahoro agire ico arongowemwo n’umutima wiwe kandi nabareka ivyo bitutsi vyabungere ngo bije ahabona turabona ko bahengamye kandi Yezu azobibabaza.

  4. Ntibitangaj vya Gwasa,kuko we na nkurunziza bose bje bava mwishamba…urumva n’ukumutahura!!

  5. Ibi bivugwa n’ibi vyandikwa ntayindi ntumbero bifise atari iyo gukurako agashambara Nyakubahwa Honorable Rwasa Agathon. Ntariko abamutoye baramuzi kandi barabona aho bariko baraja. Ntiyahemutse na gato, ahubwo ivyo yakoze yabikoze ku nyungu z’abanyagihugu twese. Ngarango ntawuyobewe ingene opposition extraperlementaire tumazemwo imyaka 5 yatugejeje. Ntitwosubira kumara izindi 5 ans tudafise aba opposant muri parlement. Reka twihangane gato le futur nous en dira plus.

  6. Ewe gwasa urigito!!!!!!!!!aha aba fnl aho bapfiriye nico bazira…genda nawe uzobona ntusumba abo bagwananye 22 birukanywe nkimbwa kandi ntusumba abaherutse kumuvako barakoranye mukugutoteza. uribagiye wibagira n’umugore wawe ubu uba urumupfamaso.

  7. Rwasa est un homme fini. Comment peut-il prétendre avoir eu des voix dans la population alors qu’il n’a pas présenté son projet de société non plus fait des meetings? Simplement, il a été acheté par le CNDD-FDD qui va le rouler prochainement. Aujourd’hui, il n’a plus de considération de la part de ses adeptes qui voyaient en lui un sauveteur pour arrêter les crimes du CNDD-FDD. Il a vendu des citoyens et il le paiera cher. Malgré tout, la lutte pour la sauvegarde de la démocratie et de la constitution continue. Elle sera gagnée sans lui!

  8. Uwahenye ntiyunama, ariko rwasa arasubiriye kugoka aja mubashingamateka yitoje mukibanza c’umukuru w’igihugu kwakundi yanyagigwa arara rubunda agwanira INSS abandi bayironka bavyutse baryamye heza. None hoho kwari mukibanza c’abatowe atitoje uko sugusega!

  9. Nta nakimwe gitangaje kuvyo Rwasa yakoze, ahibwo kibaye icigwa ku barundi bakunda kwizigira ningoga. Vyaraboneka neza kubazi Rwasa naho jewe ntamuzi, uko yigenjeje mu myiyerekano iheruka vyarerekana ko hariho aho ahengamiye. Nabibonye igihe banyuruje Francois Bizimana. Imana inshimwe ko bamurekuye ariko nibajije ko hariho ubutumwa bamurungikanye ngo ashire Rwasa. Abarundi n’amakungu bakwiye kumenya ko ata Democracy abo bavuga ko bashakira iciza abarundi iri mumitwe yabo. Abarundi basize ubuzima imbere ya Rwasa ntibari bakwiye kuronka iyompera. Ariko ko ariwe mboneza mumugambwe wiwe akaba yabonye ko Democracy idakwiye muburundi, hariho abandi barundi bayizi Kandi bayinyotewe. Yari yanse kwiyunga na Nkuru atarasambura ama Quartiers amwe amwe ya Bujumbura.

  10. Umuhemu yama ari umuhemu. Abamaratiri ba troisieme mandat bazomuhumira. Iyomba Rwasa nanyika kuko n’ikimaramare, igihemu c’abarundi. Arakava mu bagabo!

  11. Emwe!biram ntangar ivya GWASA! »Uheza guhemuka, ibigori bikera »inda ndend ihumira indya ikica akokize »wait and see!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :