Le flou plane autour des violents combats sur les collines des communes Vugizo et Nyanza Lac

http://s1.reutersmedia.net/resources/r/?m=02&d=20130730&t=2&i=755659747&w=644&fh=&fw=&ll=&pl=&r=CBRE96T1JGN00Durant la nuit du 25 juillet dans les localités de Mvugo, Rubanda et Mukungu de la commune Nyanza Lac, débarquent des hommes armés en uniforme de l’armée burundaise. La population de ces localités dit ne pas connaître ces hommes. Selon les informations recueillies auprès  des habitants de Nyanza lac, des coups de feu intenses se sont fait entendre la même nuit sur les collines surplombant le Lac Tanganyika vers la chaine de montagne de  Rukambasi.

Après ces deux jours de combat, les forces de l’ordre ont déclaré avoir trouvé 26 fusils dans un abri. Toutefois, ils n’ont monté ni le lieu où était caché ces armes ni les personnes qui étaient en possession de ces armes.

Les informations que nous tenons des habitants de ces localités où se sont déroulés ces combats font état d’une présence d’hommes armés non encore identifiés dans les collines de Rukambasi, Mukungu, Mvugo et Rubanda et qui ne se sont jamais déclarés jusqu’aujourd’hui.

Les mêmes informations disent que ces hommes qui ont débarqué par le Lac Tanganyika seraient des militaires de l’armée burundaise qui se rendaient dans Rukambasi pour traquer le dit groupe. Bien que les pertes sont jusque là inconnu, les habitants de Mukungu et Rubanda disent avoir vu des militaires transportés sur des brancards et que parmi eux se trouvaient des morts et des blessés.

Après ces combats, personne ne saurait dire où le groupe armé se serait volatilisé ou son identité.

Bien que les responsables policiers dans le sud du pays parlent de fusils saisis dans un abri, la population de Nyanza Lac dit plutôt que ces fusils appartiendraient aux forces de l’ordre. Ils auraient été présentés comme des armes saisies pour orchestrer un montage contre les membres des partis de l’opposition. La population à Nyanza Lac est prise dans une peur panique suite à la présence de ces hommes armés non identifiés. Nous avons essayé de joindre  le colonel Gaspard BARATUZA, porte-parole de l’armée, sans succès.

mardi, 28 juillet 2015 18:11, http://www.rpa.bi

Publié le 29 juillet 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Igisoda c Uburundi giteye isoni pe!
    Hagitwara umugambwe umwe bacitirira ic ubwoko bumwe(ngo c abatutsi,canke cabanya Bururi).
    Ubu citwako cacanzwe,ngico kirimwo imirwi,carigabuye canke caragabuwe.Na nde?
    Nn twovugako mbere kari akazu katinjirwamwo,aho kinjiriwemwo kati: »OYA,aha ntimuharekuriwe.
    Nn tucite igisirikare canke ???
    MUNYISHURE.

  2. Iryo n’irementanya ryerekeje gutoteza abatavuga rumwe na n’kuru…abo ko twatohoje ko bavuye muma camp militaire atandukanye…mwe mubona ari aba rebelles?

  3. Reka ico gisilikare gishigikiye abicanyi bo kwa nkuru kimesugwe.turagisavye kize cemera ko cakubiswe

  4. None ga yemw ububeshi buzogezah abantu?ubu naho bovuga ngo ni leta y’u RWANDA yabafashij kuja i nyanza-lac? »uwuzoramba azobona »wait and see!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :