Pierre Claver Mbonimpa victime d’une attaque armée

001L’attaque a eu lieu aux environs de 17 heures. Pierre Claver Mbonimpa rentrait chez lui à Carama dans la commune de Kinama. Arrivé sur la route communément appelée « Ku Kanga », route qui traverse Kinama en direction de Bubanza, une moto transportant deux hommes a dépassé le véhicule du président de l’APRODH, comme nous le rapporte certains témoins. Un des deux hommes a sorti son pistolet et tiré sur Mbonimpa avant de prendre fuite.

Le président de l’APRODH, qui se trouvait avec son chauffeur, a été touché à la joue et au cou. Des témoins de l’attentat ont accouru aussi vite pour évacuer Mbonimpa à l’hôpital Polyceb de Bujumbura.

« La vie de l’activiste des droits de l’homme n’est pas en danger » affirme ce lundi soir Pacifique Nininahazwe, un autre activiste de la société civile burundaise. Le président du FOCODE qui s’est entretenu avec la famille de Mbonimpa nous fait savoir que les médecins ont agi rapidement et de manière intensive pour soigner le président de l’APRODH. Information également confirmée plus tard dans la soirée par l’un des membres de la famille de Mbonimpa.

La menace n’est pas éloignée

Toutefois, les responsables des organisations de la société civile sont très inquiets pour la sécurité de Mbonimpa et sa famille : « nous craignons que les auteurs de l’attentat contre Mbonimpa ne viennent l’achever et demandons sa protection » nous a déclaré Pacifique Nininahazwe. Les proches de Mbonimpa sont d’autant plus inquiets que des informations font état d’une probable attaque à son domicile à Carama où se trouve son épouse et ses enfants. A cela s’ajoute les rumeurs persistantes sur les réseaux sociaux qui donnaient pour mort Pierre Claver Mbonimpa, et ce 24 heures avant l’attaque effective contre Mbonimpa.

Des informations à notre disposition font état de la présence dans la même soirée de plusieurs agents du Service National des Renseignements, dont Désiré Uwamahoro, dans un bar situé à quelques mètres de la Polyceb où se fait soigner Mbonimpa.

Dans la soirée, de nombreuses personnes s’étaient déplacées à l’hôpital pour s’enquérir de l’état de santé de l’activiste des droits de l’homme. Parmi les personnes venues à son chevet se trouvaient les Ambassadeurs des Etats-Unis et de France.

Réactions de consternation

D’abord des américains dont l’envoyé spécial du Président Barack Obama dans la région des Grands Lacs Tom Perriello qui se dit « horrifié » par cette attaque contre Mbonimpa. L’Ambassadeur permanent des Etats-Unis aux Nations Unis Samantha Power parle de Mbonimpa comme d’un « champion paisible des droits humains au Burundi » et pense à lui et sa famille.

Le Ministère Belge des Affaires Etrangères se dit « outré » par l’attaque menée contre « le courageux défenseur des droits de l’homme Pierre Claver Mbonimpa ». La Belgique dit être également profondément inquiète de l’escalade des violations qui déstabilisent le pays et appelle à la retenu et au dialogue.

L’organisation internationale de défense des droits de l’homme Amnesty International se dit inquiète de l’attaque armée contre Mbonimpa. « Le Gouvernement doit enquêter et poursuivre en justice les auteurs » déclare Amnesty International.

Aucune réaction officielle du Gouvernement par contre pour le moment suite à l’attentat contre Pierre Claver Mbonimpa.

lundi, 03 août 2015 21:35, http://www.rpa.bi

Publié le 4 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. on abat un coq mais un message donné reste.littéralement interprété.les commanditaires aussi que les assassins de l’assassinat de Pierre claver veulent faire taire quiconque dénoncerait ce qui se passe.mais ce qu’il a dit l’a déjà dit.même s’il mourait sur le champs,il ne serait pas leur réussite.il est là pour défendre le droit de l’homme sans distinction aucune.que Dieu le garde en vie au vu et au su des commanditaire de sa mort.

  2. Jean pierre Hakizimana

    Que Dieu nous garde ce vieil homme activiste de la paix , nous avons encore besoin de sa main et ses conseils. Grâce à Dieu tout ira normalement . Notre pays est malade priez tous ensemble pour sauver notre patrie.

  3. la guerre ou l'oppresion

    Imana irakunda abayigororokera , Mbonimpa yarokotse kubera ari umugororotsi,, ariko Dorufu murabona ntiyateye nigere,,

  4. Comment un nom bien connu comme lui peut aller vivre a Carama.Je connais tres bien Carama.Cette route qui mene vers Muzinda n’a jamais ete securisee.J’ai failli perdre ma vie sur cette route en 1999.

  5. barakandi faustin

    c’est lui qui veut touer mbonimpa ne vois qu’au bout de son nez . si on observe ce qui se passe dans nos jours ,on dirait que bujumbura devient tolabora .mais n’oublie pas que ces instigateurs seront sanctionnés conformément à la loi tôt ou tard .

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :