Éditorial: Monsieur le président, il est temps de partir …

Le 6 aout 2015

Éditorial de la Radio BUJUMBURA Internationale
Monsieur le président, il est temps de partir …

Cir@mundaLe 26 courant, vous ne serez plus président de la république du Burundi. Je pense que même, vu la façon dont vous avez conduit notre pays dans cette crise sans précédant, le fauteuil de sénateur à vie ne vous reviendra pas.

Une crise où plus d’une centaine de fils du pays ont périt sous vos ordres, une crise par laquelle vous avez aussi perdu votre meilleur allié, le tristement célèbre général Adolphe que vous appeliez affectueusement « Kaka », une crise où croupissent en détention des milliers d’opposants dans des lieux inconnus et d’autres en exil, …

Cet éditorial vous est adressé mais ce n’est pas une lettre ouverte. Loin de moi l’idée d’écrire à un chef d’une mafia, une oligarchie, un groupe qui sème la mort dans mon pays.

Ici, je vous lance un ultimatum, non pas encore, mais plutôt un dernier conseil, le seul et l’unique. C’est le seul moyen de partir la tête sauve. Pensez à votre famille et surtout aux nombreux innocents qui risquent de périr encore si vous persistez dans votre égoïsme.

Hier c’était Adolphe, aujourd’hui ce sera un autre proche qui va succomber, demain c’est sûr et certain ce sera vous. Peut être avant, il pourrait y passer un membre de votre famille cellulaire, peut être celui qui est à l’ISCAM, …

Même si vous décidez d’abandonner le fameux « troisième mandat », ce n’est pas certain que vous serez sauvé. Je vous confirme que c’est trop tard. Aujourd’hui, les « révolutionnaires », que vous avez tant méprisé, demandent le départ du système que vous incarnez depuis dix ans et qui doit impérativement prendre fin dans vingt jours. D’ici là tout peut arriver.

La révolution est en marche. L’armée, la police et la population sont coude à coude pour faire de cette révolution un succès.

Demain vous ne serez plus président et vous ne serez jamais sénateur à vie car votre place est en prison. A défaut de la prison, vous subirez le même sort de votre ami Adolphe. Je vous rappelle que c’était vous qui devez disparaitre dimanche passé mais les « commanditaires » ont décidé de vous donner une dernière chance. Avez vous compris le message ? Si vous n’êtes pas autiste, je crois que oui le message vous est parvenu. Sinon vous êtes un cas désespéré.

Seul l’armée peut encore vous sauver en opérant un coup d’état qui pourra vous offrir un exil doré. Mais je ne crois pas que cela réussira puisque la majorité des burundais vous veut en prison là même où vous avez envoyé vos opposants c’est à dire à Mpimba.

Alors monsieur le président, avec le peu de respect qui vous reste, franchement, il est grand temps de partir … vous avez vingt jours pour réfléchir. Et surtout, je n’oublie pas de vous souhaiter un bon weekend … peut être que …

CIRAMUNDA Richard

Publié le 7 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 47 Commentaires.

  1. mwiriwe mwese! nguma mbona hari abantu bavanga amakosa ya Peter n’umuryango wiwe, mugabo sinibaza ko babikorana ubukerebutsi canke ko ari akazikira gusa basanganywe? ikimbabaza n’uko mbona umengo ni abavyeyi!
    umwana wiwe , umugore wiwe; abo bantu bazira iki ko tuzi Peter akuze? Amakosa yiwe ntiboyazira! Nanje ndi mubababaye kubiba mugabo ngira ubutungane nibwo bwoduha umuco nibwakora. so bareke tuvugane na Peter n’abo bakorana!

  2. Aho bigeze,muganzi,nakagaye kiyombwebwe nta bu senateur akwiye imbere yacu.muri dd yiwe huzuyemwo sbahutu bincsbwenge,huzuyemwo abatutsi bincabwenge,rero kugaya abantu jusqu ;a ce degre kubera gukingirs umwicanyi,il n;a pas droit au fauteuille senatoriale.qu;il s;en aille a l;universite de MUSAGA.Azovaya yaronse icirwa co gusonera abarundi.nuburundi.

  3. les metis n’ont pas leurs mots à dire ici.n’imba uri umugabo viens te battre la Kibira est là,faire des plans et des tactiques de combat dans les salons bien au chaud en Europe ntaco bimaze

  4. Noirev, uruwo muri 18è siècle?

  5. Jewe ndi General Ruzinzika. Jewe ndakwemereye ko nzokumena amazuru. Nimba uyu munsi udashoboye kwubaha abategetsi barongoye ikigihugu, nabo wibaza ko aribo ntungane n’indongozi nyakuru ntabwo uzigera ububaha. Ndakwemereye ko uzakurikira Adolph.

    • ndakwemeye,CIRAMUNDA.nukuri iyo ngendo ico kigugu nkurumbi kigira,si ingendo yumukuru wigihugu.nahora numva bavuga ngo sebarundi?oya wewe ni se dd gusa.mwibuke ko haheruka kugandagurwa abasirikare bari kukivi muri somalia,ariko nkurumbi atigeze avuga ngo babagandarire.uyo ni umup[resida bwoko ki?naho hoba harimwo abo yanka,umusirikare agfiriye kukazi aragandarirwa.ou est l’amour du patrie ou di peuple?rien et rienharageze ko agenda.kandi naremeye ko nzogushigikira muvyiyumviro no mungiro.urakoze,ubu rero umpaye inkuru indyoheye kumva ushoboye kudukuriraho nkurumbimerci et merci

  6. IMANA IRAKUNDA UBURUNDI NABARUNDI KANDI IGIYE KUGARAGAZA IBIKORWA VYAYO GUSA APRES YIBI BIHE TURIMWO ABAZOSIGARA BAZOBAHO NEZA!!!

  7. Je suis désolé qu’un editorialiste puisse tenir de tel propos, meme si on est tous contre le 3 éme mandat. Osez meler le fils de quelqu’un dans votre journal, dans une situation pareil, sache que vous aussi vous pouvez etre juger pour ça. Longtemps on vous a cru mais vous commencer afficher les meme betises que celles qu’on est entrain de combattre contre le pouvoir actuel. Faites gaffes, on ne juge pas un enfant par les actes de son père. Soyons humain et civilisé.

  8. Nkurumbi est coupable de haute trahison. Q’il vente ou qu’il neige, il sera un jour rattrapé par son passé et son entêtement.
    Quand et comment ? Pas trop tard et par tous les moyens possibles.
    Il a suffisamment été conseillé, mais il n’a écouté personne.
    Abarundi n’amakungu, bose baramubwiye ko ariko ategura guta igihugu mu kaga, yaranse kwumva. Kubera iki ? Ubukunzi bw’inda nta kindi !
    Be na dorufu n’abandi (ka karwi), baratinye kubazwa amaraso ya Barundi basheshe n’itunga ry’Uburundi bagize icibare cabo, baca bashaka gupfira ku butegetsi.
    Uko ni ko ikibugu gipfa, cemera kwicirwa ku mubiri w’abandi, gishima kuguma kinunuza amaraso gishika bagisekeze.
    Le 26 agahirahira akabandanya ubusazi arimwo, azoba ateye igikumu ku rupfu rwiwe (muri politike, nta nkeka no ku rupfu rw’umubiri). Ntaze abeshe Abarundi n’amakungu ngo agomba arahire. Arahira iki ?
    Aho yokwubahuka akavuga ngo ararahiye kwubahiririza ibwirizwa nshingiro n’amasezerano y’i Arusha, kandi yose yaramaze kuyahonyanga ? Ubu kuri we ayo masezerano ntakibaho. Yokwubahuka akarahira ngo azokwubahiriza amasezerano y’ubumwe bw’Abarundi, kandi ariwe ariko aradusubiza inyuma mu guteranya amoko ?
    Ce n’est pas en appuyant sur la corde ethnique qu’il pourra réussir à nous diviser, on a déjà vu que le mal n’a ni couleur ni ethnie (abamwumviriza ni abo basangiye kununuza Uburundi n’Abarundi). Tous ces milliers de chômeurs diplômés qui doivent « abattre » deux ou trois vaches pour avoir du travail, ne sont-ils pas de toutes les ethnies ? On en connaît qui ont déjà fait plus de quatre ans au chômage, faute de pots de vin !
    pourquoi nkurumbi se targue-t-il d’avoir construit des écoles, alors qu’il ne donne pas du travail aux enfants du pays qui termine leur études ?
    Que de la propagande ! Que de la démagogie !
    Mu vy’ukuri, ivyo twabonye mu myaka icumi iheze, ntavyo twari bwigere tubona canke twumva kuva Uburundi bubaho.
    Nta ntwaro mbi twari twigere tubona nk’iyi agira itembagare !
    Izindi ntwaro mbi hamye hagera igihe zikamaramara zikumviriza abasemerera.
    Nta batware batagira umutima twari bwigere tubona !
    Nta batware batagira isoni twari bwigere tubona !
    On n’avait jamais vu ou entendu des personnes qui peuvent dire qu’une même chose a deux couleurs différentes, au même moment et sous les mêmes conditions !
    On n’avait jamais vu pareils dirigeants qui disent à la fois une chose et son contraire !
    Heureusement, parmi les DD, il y’en a qui ont déjà vu clair, malheureusement trop tardivement pour certains. Sans eux, avec le CNDD – FDD, on aurait affaire au Conseil de Déstabilisation de la Démocratie – Forces de Déstabilisation de la Démocratie ! Par respect pour ceux-là, on n’en est pas encore là (disons qu’on n’en est pas encore là) !
    Nta mutware adaterwa ikigongwe n’inzara, amarira, ubukene n’akabonge vy’abo avuga ngo ararongoye.
    Ubu rero, aho impunzi n’imbohe za demokarasi zigeze, aho amagorwa ageze mu gihugu hagati no mu mpunzi ziri hanze, si aho guterana amajambo ! Hageze ko duhaguruka tugatembagaza ababisha, bamwe Rwagasore yigera kwita imihimbiri idakwiye kwihanganirwa.

    N’oubliez pas que ces armes avec lesquelles nkurumbi tire sur le peuple burundais ont été achetées par le même peuple. En clair, nous payons les impôts pour être assassinés par notre argent (qui achète les armes et qui paye les policiers et les dirigeants sanguinaires).

    Vive la révolution

  9. ciramunda nawe warogorewe kweli!!!!!

  10. IMANA NIZIGAME ABARUNDI

  11. ndikumwe na ciramunda ku vyerekeye senateur à vue vya nkurunziza, narigeze kugirango ico nda bivugako haciye amezi kandi ndacahagaze kuvyo navuze, ntu mutegetsi azokwitwara nka nkurunziza tuzokwemera yuko aronka ico cicaro, kari akaryo ka bategetsi bu burundi ngo bakorere neza abarundi bose, ariko we vyaramunaniye. ndazi yuko abarundi bakunze s`auto amnystier, aujourd`hui ce n`est plus possible de cautionner les mauvais dirigeants.
    merci

  12. Albéric-Pierre M.

    Iyo Editorial ya Ciramunda, nta nkeka ko itnaze impanuro kuwo vyerekeye! Ariko rero, ka bumenyeshamakuru yoba azi ico akora, azi kandi ico bita déonthologie y’umwuga wiwe, nibaza ko yatwawe n’ibishobisho! Intumbero y’unyandiko canke imvugo z’umumenyeshamaku, ego n’ukuvuga ukuri ariko kandi akabigirana urupfasoni n’ukwubaha abasoma ivyo yanditse canke bumva ivyo avuze! Si vyiza rero na gato kubiba akabuto k’inzigo canke guhamagarira abantu kwihora no kutera umutima w’inzankano! Ivyo rero kandi ndabibwiye n’abo bose bagize uko Ciramunda agize bagakoresha imvugo itubaka! Mugerageze kwihangana kuko abasoma ivyo mwanditse bakeneye uyu musi ivyiyumviro vyobubaka kandi bikabahumuriza! Twese tugire ingendo yosubiza agateka igihugu cacu catwibarutse! Ijambo rya nyuma nagira nsabe Ciramunda, uze uragira ico bita censure kuko abantu bazokwizigira mu gihe wandika ibitagira aho bihengamiye! Abarundi bakunda Uburundi bose baripfuza ko Uburundi bwokwogorora kandi abenshi barabona ko Peter ariwe yatumye ibintu biba nabi uko tubizi uyu musi kuva umugambwe FDD umutanze ngo yitoze kandi mu mategeko atari abirekuriwe! Ivyo biragaragara no kuri abo bamushigikiye barabizi! Ariko rero vyoba vyiza tubabwiye ukwo kuri mu rupfasoni atakwifatiranira mu gahanga! Mu gifaransa bavuga ngo « La violence engendre la violence »! Kugira rero twikingire twongere dukingire Uburundi n’abacu bazovuka vyoba vyiza tugerageje kudakoresha imvugo canke ingendo ivomera uguturira n’ugusambura ariko ingingo n’ukuganira nivyo vyoja imbere! Imana ihezagire Uburundi yongere na cane cane ihindure imitima y’abo bose bagendera mu kinyoma n’inzigo!

    • Au moins je vous trouve franc. C’est vrai nous traversons des moment très dificile, mais le metier d’un journaliste n’a rien n’à avoir avec ceque notre redacteur vient d’ecrire. On est tous d’accord avec ce qu’il dit mais cette parole , je ne l’attend pas d’un editorialiste, je suis vraiment désolé. Malgré le temps on doit toujours faire la difference.

  13. la révolution vaincra les criminels seront pendus.

  14. We need to give each other a hug not dreaming about killing people. Where is Jesus Peace? Ndabahaye amahoro, ndabasigaramye amaho yanje. Uvuga gurya hanyuma abantu bagasoma ivyo wandika tu ne fais qie insulter leur intelligence. Be careful to what you wish to someone else. GOD does not like ugly. I want you to let you know that aha uramenje. Uriko urikika mu kiza. Aya majambo wa yanditse uborewe. Ngenda uyavugire I Bujumbura ni twomenya ko uri umugabo. Jewe nda muri USA nirigwa mdasengera u Burundi ngo buronke amahoro nawe ngo nibakore amaraso. Uriko uregereza ton joir de jugement. Merci

    • Intambara itangurira iwe ikazoherera iwe. Mbe siwe yirirwa arabirofoka ahaciye hose. Nawote rero. Yumve ico amaze imyaka cumi akorera abarundi. Peter va aux diables sale criminel. Jewe ndi Bujumbura naze anyice nakare twarapfuye.

  15. Mrci de lui conseiller.

  16. Jean Claude Burikukiye

    Kayebe et David, si cela vous plaise pas, vet editorial est magnifique tout simplement. Seulement, avouez- la verite vous gene.
    Bravo Mr l’editorialiste.

  17. VOUS VOUS TROMPER CHER BELGE. DEPUIS QUAND VOUS AVEZ LE DROIT DE PARLER COMME ÇA DE NOTRE PRÉSIDENT. VOUS ALLEZ ÊTRE DÉÇU. NOUS L’AVONS CHOISI ET NOUS ALLONS NOUS BATTRE POUR LUI.LE BELGE AUX BELGE ET NOTRE NKURUNZIZA AUX BURUNDAIS.

  18. IRADUKUNDA Bella

    Mrci pr votr messag.Ikibwirwa n’icumva icerekwa n’ikibona.

  19. message tres decevant de ciramunda!!!!!on savait que la rebellion se bat pour la democratie,ca fait honte et triste que tu te bat que pour faire partir nkurunziza!!! ca ,c’est demode au burundi!!!!eviter de tuer le peuple qd mème, !!!!!et toi tu resteras au monde comme des montagnes!!!honte à toi de te montrer ce que tu es !!!!!!

  20. Nibazako ivyiyisi ariamabanga uwoshaka yokwotonda jewe mbona abategetsi bo muri africa inda zabo ntizuzura none peter abuziki mubuzima bwiye ibihera yarujuje azopfarya none abo barundi bamuzira nukuberiki? mbenoho bibandanije uko ndabibona azoyarira munduru? Birya vyose atunze bizomumaririki mu gihugu kirimwo akajagari ubwicanyi ubuhimbiri butagira izina n’ubukene buzoca bwuhira kurugero rurenze abantu bagiramarushwa ntasubirwamwo.None cndd yarabuze uwundi muntu yomusubirira ? aba dd nibitore barako ikigihugu batogita mukaga , tubeho mumahoro umwe wese aryutwiwe mumutekano ntangere twibereho basha .erega iyisi n’icumbi uraburumunyu warufise amavocats!!!!!!

    Icubahiro c’umuntu nakamanyu k’umutsima kakuryohera unomusi ejo kakakuniga !!!!!!!
    Kandingo Inare ipfyuye irutwa n’insazi nzima !!!!!! Wait and see Dieu est Grand haraho yomukoreramwo akaduhakuruhuka amarira ‘inzara n’amaganya vyamisi yose.

  21. Akinyenzi ntigahera!! None umuhungu wiwe muri Iscam abatwaye iki? Ni kuvuga ko umwana yishurira se?
    Vive Peter Nkurunziza

    • Aho uvuze ukuri bwana Macumi.. Iyo ntabwo ari journalisme Ciramunda ari gukoresha. Ahubwo ni inzigo yakazikira iri kwibonekeza, Mbe abana ba Bikomagu, Buyoya, Bagaza, be nibindi binwamaraso vyose vyishe abantu kuva kera , ko atanumwe bakomakoma? Boca se bishurira amakosa basewabo bakoze?

      • Yvette Macumi

        Inzigo y’akazikira no kwihora Nkurunziza yazanye k’ubutegetsi n’ivyo biriko biramara abantu uyu munsi. Biragaragara ko kwihora arivyo yashize imbere y’imigambi yose yosununura igihugu. Na FNL uretse abo uvuze ntibompinyuza. Ico nshigikiye n’uko ata muntu n’umwe yohorwa ico atakoze. Uyu munsi hari abariko bazira ivyabaye bataravuka.

  22. Gén. Didier Nyambariza

    La guerre est inévitable au Burundi pour les raisons suivantes:
    1. L’opposition en général ne reconnait pas le scrutin de 2015 au Burundi et de ce fait le president Nkurunziza est illégal;
    2. Il y’a pas de négociations possibles entre le parti de Nkurunziza et les opposants politiques qui se sont réunis en Ethiopie au sein du CNARED (Conseil National pour le Respect de l’Accord d’Arusha et de l’Etat de Droit au Burundi), si on considère la question angulaire du conflit qui est le troisième mandat illégal;
    3. A cela s’ajoute, le conflit armé qui est actuellement une réalité (voir attaques de Kayanza, Nyanza Lac et Bubanza), tout en notifiant que les deux partis armés (le gouvernement et l’opposition armée) se sont déjà preparés à s’affronter dans une guerre « sans merci »! En effet, le parti gouvernemental (CNDD-FDD) a créé une milice des IMBONERAKURE pour renforcer ses adeptes de l’Armée et de la Police (car tout le monde n’est pas favorable au dictateur Nkurunziza). En plus, le régime de Nkurunziza a boycotté les tentatives de négociations entammées par les leaders de la sous-région et de la communauté internationale. Pour les combatants qui ont deserté l’armée et la police, non seulement après après le « pustch manqué » mais aussi depuis les éléctions contestées de 2010, il ne reste plus qu’une solution: l’usage de la force, en dernier recours, pour sauvegarder la démocratie.
    4. L’assassinat du bras droit de Nkurunziza, l’ex-patron des renseignement Adolphe Nshimirimana est un message clair qu’il n’y a plus d’entente possible mais que plutôt la chasse aux leaders influents du CNDD-FDD inclu le president lui même a déjà commencé. Et vice versa, le régime NKURUNZIZA va amplifier les représailles contre les membres de l’opposition et de la société civile tout en visant les leaders. La tentative d’assassinat d’un des leaders de la société civile Pièrre Claver Mbonimpa et l’assassinat du commandant du camp Kayanza constituent les prémices d’un conflit armé inévitable.
    5. Pour les combatants unis au sein des Forces coalisées pour la protection de la Démocratie, le compte à rebours a déjà commencé! C’est la Démocratie ou la Mort! Les seules négociations possibles se resument au départ de Nkurunziza, à l’installation d’un gouvernement de transition et à la préparation de nouvelles éléctions. L’opinion international devrait se preparer aux conséquences d’une guerre inévitable au Burundi entre autres, possibilité de repression aveugle du régime dictatorial de Nkurunziza contre les membres de l’opposition, déplacement important des réfugiés vers les pays limitrophes et probabilité de mutinérie entre les forces de l’ordre pouvant dégénérer en massacre à grande échelle ou à caractère génocidaire.

    Y-a-t il une solution possible contre le conflit armé du Burundi qui risque de raviver les mauvais souvenirs et provoquer aussi une guèrre régionale? Tout dépendra de la volonté de la communauté internationale à prendre au serieux la ménace burundaise et à prendre des mesures radicales contre le régime de Nkurunziza.
    Pour les Forces coalisées.
    LA DEMOCRATIE OU LA MORT.

  23. Urazi kuvuga nabi uragakizwa! Ico kibondo co muri ISCAM mupfa iki?

  24. Malheur à ceux qui défendent le diable. Umuhungu wiwe nawe n’umu jeune nka barya bose birirwa baragandagurwa na Kazungu pour dire que ava amaraso .

  25. Très bon éditorial, seulement il est écrit dans une langue que Peter ne comprend pas.
    Comme Kaka, il se dit qu’on ne s’amène pas aux enfers, on y est forcé!
    Et que fait Peter aujourd’hui? ?
    Rien d’autres:
    Il attend son tour et entre temps, comme au match de foot lorsqu’on a déjà encaissé plus de 10 buts, on commence à ne plus suivre les règles de jeu, on ramasse un carton rouge et refuse de quitter le terrain.

  26. Qui êtes vous pour donner un ultimatum à Son Excéllence? Aporochez plutôt le peuple pour vous créer auprès de lui la popularité sinon vous allez passer toute votre vie en faisant du bruit derière ceux qui sont dans le pays. Je crois que la guerre n’est plus possible au Burundi. Nous le bas peuple,nous attendons qui osera!!

  27. Esperons qu’il l’aura entendu avant qu’il soit trop tard. Certains gens ont leur sens « d’entendre et comprendre » place loin sur une planete lointaine. Esperons

  28. Je ne pense pas que tu connais Nkurunziza.Wamwitiranije na Ntiba? Même Bagaza ton idole Grand genocidaire de son peuple yararonse ikibanza au senat.Urateye isoni Son fils qui est à l’IscaM abatwaYe iki? Heureusement que tu es Un battard sinon j’allais te dire que tu ne per pas payer cequ’a fait ton père cequ’il a commis comme erreur. Azobatwara tête haute Abanyagihugu baramushigikiye. Kandi Ibuye riserutse. …Merci de dévoiler votre plan

    • Abo bana mwirirwa murica muma quartier ngo ntibavuga rumwe namwe nabo nyene ce sont des bâtards ??? Imana ikubabarire kuko ntuzi ivyo uvuga !

    • Bagaza est grand génocidaire de son peuple? Quelle idiotie? Racontes-nous celui que Bagaza a tué pendant ses dix années de règne? Et dis-moi plutôt, si tu connais l, histoire de ton pays, si tu es burundais, ce qu’il a construit pendant ce temps? Compare avec ce que ton vrai génocidaire, condamné à mort pour ses crimes contre l, humanité, a construit pendant la même période ? La quasi-totalité de toute l’infrastructure burundaise: toutes les routes asphaltées, toute industrie, même celles que tes débonnaires ne cessent de vendre sans connaitre leur valeur. Tue s une honte, c’est pourquoi tu ne sais pas de quoi tu parles, donc tu ne fais pas peur. Il faut aller à l’école et parler après.

  29. C,est vrema honteux kumira kubutegetsi nkinyondwi yumira kurusato rwinka babaze.Dusabe Mutima mwerenda amavugiremwo nimba shetana atamaze kumushingamwo imizi.

  30. nice look, bon message.

  31. Le message est Claire.

  32. J’aime votre look quand vous écrivez ce genre d’editorial. Aux oreilles d’un sourd vaut mieux ce genre d’éditorial!!

    • Même les sanguinaires hima multiputchistes de Bururi ont eu de la place au sénat, d’ailleurs à cause du président en place, pourquoi pas lui qui est un élu du peuple? Laisse moi vous dire quelque chose. Bigica mu matora, ntimukora ko. Mubicishije mu bwicanyi naho ubona mubimenyereye, ma mwebwe tuzobakorera ko. Ni mwe mwaturungitse mwishamba, tuzobereka icp tuzi. Ni mumukoreko murabe.

      • Malheureusement ouheureusement l’entetement de Nkuru est une fatalite pour lui.

      • Urakoze kubitubwira.ubutegetsi twashikiriye tuvuye mwishamba ntibuzotunanira kugumya tuburiko.naho uwo uvuga yoba atariho ari ,ntiwibaze ko harico uzodutwa.kira noneho ingwe ntiyarizi gufatira kwizosi yarigijwe .nuwunishe aba avuze.tubarindiranye igishika kuko turabanyotewe.

  1. Pingback: ndagpaci

  2. Pingback: Éditorial: Monsieur le président, il est temps de partir … | ndagpaci

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :