Crise au Burundi : l’UA appelle à la « retenue » et à la « responsabilité »

https://i0.wp.com/scd.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_ct_api_bigger_169/article/image/Zuma%20UA%20Burundi.jpgL’Union africaine a lancé une mise en garde, dimanche, sur les potentielles « conséquences catastrophiques » au Burundi et dans la région en cas d’échec d’un règlement pacifique de la crise politique que traverse le pays depuis plusieurs mois.

L’Union africaine (UA) hausse le ton. Au lendemain de l’assassinat au Burundi d’un ancien chef d’état-major, l’organisation a lancé une mise en garde, dimanche 16 août, sur les potentielles « conséquences catastrophiques » que pourrait avoir la crise politique pour le pays et la région si elle n’était pas réglée pacifiquement.

La présidente de la Commission de l’UA, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, a appelé toutes les parties « à la plus grande retenue » face à la grave crise politique que traverse le Burundi. Fin avril, une contestation populaire avait débuté pour protester contre un troisième mandat présidentiel de Pierre Nkurunziza. Malgré des violences qui ont fait une centaine de morts et un coup d’État avorté mi-mai, ce dernier (au pouvoir depuis 2005) a été officiellement réélu fin juillet, lors d’un scrutin contesté notamment par l’opposition, la société civile et la communauté internationale, dont l’UA.

Assaillants inconnus

Le colonel Jean Bikomagu, chef d’état-major tutsi de l’armée burundaise lors des premières années de la guerre civile (1993-2006), a été abattu samedi par des inconnus alors qu’il rentrait à son domicile dans le quartier de Kabondo (sud), a indiqué un membre de sa famille. Les assaillants, selon la même source, ont ouvert le feu sur sa voiture, devant le portail de la maison, avant de prendre la fuite. Sa fille a été grièvement blessée.

« Cet acte ignoble et les multiples autres actes de violence enregistrés ces derniers mois illustrent encore une fois la gravité de la situation que connaît le Burundi et les risques réels de la voir se détériorer davantage, avec des conséquences catastrophiques tant pour le pays lui-même que pour l’ensemble de la région », écrit la responsable de l’UA dans un communiqué.

Une série d’assassinats

La mort du colonel intervient une douzaine de jours après l’assassinat d’un cacique du régime et homme fort de l’appareil sécuritaire, le général Adolphe Nshimirimana. Ce proche du président Pierre Nkurunziza, personnalité-clé de l’ancienne rébellion hutue, avait été tué dans une attaque à la roquette dans un quartier nord de la capitale, faisant craindre de sanglantes représailles du camp présidentiel, de la part notamment de la ligue de jeunesse du CNDD-FDD, qualifiée de milice par l’ONU.

Le lendemain, un célèbre défenseur burundais des droits de l’Homme, Pierre-Claver Mbonimpa, qui avait plusieurs fois accusé publiquement le général Nshimirimana d’avoir exécuté des opposants, était blessé dans une tentative d’assassinat. Il a depuis quitté le pays pour la Belgique.

Mme Dlamini-Zuma « insiste encore une fois sur l’impératif du dialogue et du consensus pour trouver une solution pacifique et durable à la crise actuelle et préserver les acquis importants obtenus grâce à l’Accord d’Arusha de 2000 pour la paix et la réconciliation au Burundi et à l’Accord global de cessez-le-feu de 2003. Elle réitère l’appel de l’UA aux acteurs burundais pour qu’ils fassent preuve de la plus grande retenue et d’esprit de responsabilité en ce moment critique de l’histoire de leur pays », selon le communiqué de l’UA.

Avec AFP, 16/08/2015, http://www.france24.com/fr/

Publié le 18 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. c’est vraiment une guerre froide dans vos échanges. essayons de tenir un langage constructif

  2. Bien dit Mr Dieudonnee; le monde ne devrait pas faire sembla comme s’il veulle sauve le peuple Burundais allors qu’il montre un cote penchant. Elle dit que les assaillants ont ouvert le feu sur Mr Bikomagu mais Mr Adolfe pour lui sa voiture a etait attaquee par une Rocket dans un quartier nord de la capitale, faisant craindre de sanglantes représailles du camp présidentiel, de la part notamment de la ligue de jeunesse du CNDD-FDD, qualifiée de milice par l’ONU. ces derniers phrase sont des ajouts no necessaire pour provoquer la corele de ces qu’on appelle Imbonerakure. Ijambo rihora mukanwa rigacika inkonda.
    Mr Adolfe a ete tue le 2 Aout, aujourd’hui nous sommes le 18 Aout, porqoui parler des sanglantes repressailles qui n’ont pas eu rieu meme si on avait eu peur que c’etait une possibilitee? Le Burundi a besoin des unificateurs qui ne divisent pas les Burundais comme certains le faassent indirectement. En plus il faut comprendre les Burunbdais et le Burundi avant de se meler dans les afaires des Burundais. Ibere ryama ryayaze mubavukana ariko s’uko baba bankana. Umwansi atabizi nawe aca yikika mukiza akosha ngo turira turira, sambura ndagufasha gukomesha mwene wanyu. Mwame mwibuka ko uwomwansi naho yogufasha aragaruka akabigutuka kugira agushire under his control, sous sa dominance imyaka yose. Ivyo navyo ntawe binezera numwe mw’isi.
    Il faut faire attention nabiyita abahuza, kandi bagomba kuhakura umukate w’umwana.
    Merci Burundais.

  3. @Dieudonnee..Declarations incendiaires ariwe uvuze ngo les gens mourraient et mourront encore??? J’espere que tu ne fera jamais du pouvoir, kuko abantu wobamara. Personne n’est né pour etre tué sauf en cas de legitime defense.

  4. We sha! Il faut être discipliné. Nkosazana n’est pas ta cousine! On ne dit pas du n’importe quoi sur une personnalité pareille! Elle dit ce qu’elle voit, toi tu n’as qu’à présenter la situation comme tu veux mais tu ne dois pas t’en prendre aux individus.

  5. Dieudonne, tu es le porte parole du diable, niwashikirwa uzemera kwatamahoro ahari, tu n’ es pas epargner. Le peuple a reste a la maison le jour, des elections, tu parles 5% qui ce sont presenter le jour des elections? harya mwa forca amatora mwashaka kuzohora muririmba le peuple, le peuple, le peuple! Obama amaze kubona ko l peuple n’est pas derriere vs yaciye agira icavuga yahora yinumiue, yarazi ngo murikumwe na le peuple, le peuples, maintenant NU ifis ikindi gicapo cuburundi!!!! le peuple n’ est pas derriere vs . change de slogan, amatora yarabagaragaje!!!!!!

  6. Cette Nkosazana de même que sa fameuse commission m’irritent moi et cela depuis longtemps. Elles ont toujours parlé de leurs vives préoccupations mais n’ont jamais agi pour arrêter cette tuerie à grande échelle qui rôde autour du peuple burundais. Elles attendent l’hécatombe pour pleurer ensemble avec les rescapés et présenter leur mea culpa devant l’opinion internationale. Quoi de plus ridicule! Il en est de même pour les autres hautes instances de la communauté internationale.

  7. la paix reigne au Burundi, cette crise et insecurite qu’elle parle se trouve dans sa tete car depuis longtemps les gens mourraient et mouront encore…c’est sa strategie de peser sur le pouvoir de bujumbura..mais qu’elle le sache..le pouvoir du peuplee reste pour le peuple et ne part nul part sauf qu’elle revient toujours pour le peuple. il est temps de dire a Nkosazana Zuma qu’on est fatigue de ses declarations incendiaires..

    • Babwire iyo mihimbiri y’aba etrangers bita muvyo batazi

    • Mr Dieudonné je ne savais pas que tu es bête jusqu’à ce point. ça ne m’étonne pas parce que tous les DD pensent de la même façon avec des mots déplacés.

    • Are out your mind maybe you’re the interahamwe we hear people talking about, but if you are burundian I feel sorry for you because you can not see the reality or confront what is happening, second think is maybe is you who killing them because one in his mind will say what you are saying, so I thing you need to see a doctor because you sick in your mind, I hope someone stop you before is to late.

    • NDUWIMANA EVELYNE

      Je vous soutiens Monsieur Dieudonnee

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :