Accusées d’être des indics de la police, 4 personnes ont été assassinées

https://i0.wp.com/www.jeuneafrique.com/medias/2015/07/20/burundi1-592x296.jpg

La police essaye de disperser un rassemblement, Bujumbura. Juin 2015 © Gildas Ngingo/AP/SIPA

Accusées d’informer la police, quatre personnes ont été abattues mardi soir à Bujumbura, la capitale burundaise, ont annoncé mercredi la police et des habitants.

Les meurtres ciblés se multiplient dans la capitale burundaise. Dans la nuit de mardi à mercredi, « quatre hommes ont été assassinés par balles à Musaga », un quartier de Bujumbura majoritairement opposé au 3e mandat de Pierre Nkurunziza, a déclaré le porte-parole adjoint de la police mercredi 19 août.

« Accusés d’avoir informé les policiers »

Selon un habitant de Musaga, ils « ont été exécutés parce qu’il y avait parmi eux ceux qui collaborent avec la police et ont montré des caches d’armes ». Un voisin d’un des quatre hommes tués a confirmé qu’il était soupçonné par les habitants de collaborer avec les services de renseignement.

« Dans la journée, la police avait saisi une quantité importante d’armes » dans le quartier. « Des témoins ont dit que ces gens avaient été accusés d’avoir informé les policiers », a reconnu le porte-parole adjoint de la police, précisant qu’une enquête était en cours.

Les Imbonerakure, qualifié de « milice », également ciblés 

Par ailleurs, dans une localité du Bujumbura rural, un responsable local des Imbonerakure, la Ligue de jeunesse du parti CNDD-FDD au pouvoir, a réchappé d’une attaque à la grenade, selon un habitant ayant requis l’anonymat.

Selon les opposants au président Nkurunziza, les Imbonerakure sont chargés des basses œuvres du parti, s’en prenant aux adversaires du chef de l’État. L’ONU les a d’ailleurs qualifiés de « milice » agissant en toute impunité. Ce que nie farouchement le camp présidentiel pour qui il s’agit de simples militants.

Par Jeune Afrique avec AFP, le 19 août 2015 à 18h16

Publié le 20 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Georges Pascal Nteziryayo

    Ils ont peur de quoi? Y a-t-il insécurité au Burundi? Qui a peur? Nyamitwe a peur pour eux? S’agit-il d’un avertissement?

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :