Pierre Nkurunziza dépasse le Rubicon et joue son suicide politique

+0015Ce jeudi 20 août 2015, Pierre Nkurunziza a franchi officiellement, la ligne d’arrivée de son marathon électoral ! C’est devenu un secret de polichinelle, depuis ce matin, le 3e mandat du despote burundais, est devenu une réalité ! Têtu comme un âne et frappé d’un autisme sans précèdent, Pierre Nkurunziza passe outre tous les conseils et décide finalement de commencer son 3e mandat, avant que le deuxième ne soit terminé ! Une manière de cracher sur la Constitution et de vomir volontairement sur l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation du Burundi. Ce 3e mandat synonyme de suicide politique pour Pierre Nkurunziza et son équipe, ouvre ainsi la voie à toutes les formules pour récupérer le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple. Cette fois-ci, le monde est témoin que ce 3e mandat arrive comme un ouragan, avec des dégâts humains et matériels importants, ne pouvant laisser personne indifférente. De par sa prestation de serment très critiquée et non bénie par la communauté internationale, Pierre Nkurunziza confirme également qu’aucune solution négociée n’est plus envisageable avec lui.

Comme nous l’avons toujours écrit ces derniers jours, le 3e mandat ne pourrait être possible sans une mascarade électorale, une manipulation grotesque des populations et l’usage des tueries massives contre ses contestataires. Sous cette optique, toutes les batteries sont en marche dans les laboratoires de ce 3e mandat, maudit, illégal, illégitime et terroriste. Ainsi, les miliciens Imbonerakure, renforcés par quelques résidus d’interahamwe et la Brigade de Protection des Institutions, vont être sauvagement déployés sur les principaux points stratégiques de la capitale. Selon une source proche de l’Etat-Major Général de la FDN, des rumeurs persistantes annoncent un coup d’Etat dans les prochaines heures, voire dans quelques jours. Nombreux militaires issus de l’ex rébellion et ceux qui étaient dans les ex forces armées gouvernementale, se disent en avoir ras-le-bol de leur humiliation et tentative de se faire diviser, par les agissements du commandant en chef ! Reste à voir s’il ne s’agit pas d’une « révolution de palais » pour sauver les meubles de Pierre Nkurunziza et les siens ? Ou une autre machination de ce régime terroriste pour se débarrasser de certains officiers gênants, quelques leaders de l’opposition ou activistes de la société civile ?

Quoi qu’il en soit, ces cérémonies de prestation de serment, organisées en catastrophe, sans tambours ni trompettes, ne présagent rien de bon. Ni pour le putschiste Pierre Nkurunziza, encore moins pour le peuple burundais et le Burundi ! Même sous la monarchie, aucun Roi ne pouvait être intronisé du vivant d’un autre Roi. L’unique fois qu’une telle bêtise contraire aux us et mœurs monarchiques burundais s’est produite, c’est avec Ntare V, trompé par une quincaillerie d’officiers, sous la houlette du Capitaine Michel Micombero. La suite on la connait ! Deux mois après, il était renversé, avant de se retrouver en exil où il fut déporté vers Bujumbura et Gitega en résidence surveillé. Nous sommes en mars 1972. Un mois après, le 29 avril 1972, Ntare V sera assassiné comme un vulgaire malfrat ! Son cadavre et son lieu d’inhumation, 43 ans après, restent introuvables ! Aujourd’hui, Pierre Nkurunziza s’organise un putsch constitutionnel contre lui-même pour enfanter un monstre, le 3e mandat ! Assistons-nous à une réédition de l’Histoire ?

En tout cas, son mépris du Burundi et de son peuple, sa déconsidération des lois du pays et de la démocratie et son autisme vis-à-vis de la communauté internationale, dépassent le Rubicon. Pierre Nkurunziza est en passe de nommer son premier et dernier gouvernement du 3e mandat. D’après nos informations, tirées d’une source très fiable, proche de la présidence de la République, les surprises ne manquent pas ! Il ferait tout pour y nommer certains « ténors » de l’opposition politique et quelques « hauts parleurs » de la société civile. Des milliards de nos francs seraient déjà déboursés depuis quelques jours, en vue d’arriver à ce « gouvernement d’Union Nationale ! » Ce qui pourrait expliquer pourquoi le CNARED aura été incapable de décoller et de tourner au maximum de ses capacités. C’est ainsi qu’un citoyen d’origine congolaise (RDC) va se retrouver dans quelques heures, dans le fauteuil du premier Vice-président de la République, en la personne de Gaston Sindano, devenu pour les besoins de la cause, Gaston Sindimwo ! Effectivement, il ne devrait pas faire partie des dossiers burundo-burundais !

Cette fois-ci, la fameuse « stratégie du chaos constructeur » est bien en marche au Burundi. La médiocrité se renforce au sommet de l’Etat, les « idiots utiles » entrent officiellement dans ce valse du 3e mandat ! Allons-nous assister les bras croisés, assis sur notre derrière, à cette « masturbation présidentielle » de nous imposer un 3e mandat ? Va-t-on signer « un chèque en blanc » à ces usurpateurs du pouvoir populaire qui ne se soucient d’aucune logique légale pour proclamer leur 3e mandat, illégal, illégitime et terroriste ? Le Président Barack Hussein Obama et tous ses alliés vont-ils encore nous bombarder par des leçons de démocratie, eux qui se font humiliés par Pierre Nkurunziza et sa clique, en assumant contre vents et marais ce 3e mandat ? A la guerre comme à la guerre, l’heure de libérer le pays et son peuple vient de sonner ce matin, à l’hémicycle de Kigobe !

Comment l’appel du Général Charles de Gaulle aux français, le 18 juin 1945 à Londres sur la BBC, « les freedom fighters » sont invités à sortir de leurs tranchées pour marcher vite sur le palais présidentiel. C’est une question de vie ou de mort pour toute la population burundaise. Ce 3e mandat n’est pas seulement dangereux pour le Burundi, mais pour toute la région des Grands-Lacs africains, particulièrement l’Est de la RDC, le Rwanda et la Tanzanie. Son « effet domino » risque de faire tâche d’huile sur le débat d’actualité en Afrique sur la limitation des mandats présidentiels ! « Chasser » Pierre Nkurunziza du pouvoir, avec ce début du 3e mandat, devient aujourd’hui un devoir patriotique et légitime pour tous les burundais et les démocrates du monde entier ! Demain, il sera trop tard ! Une fois de plus, la classe politique burundaise brille par sa médiocrité ! Elle devrait ainsi affirmer haut et fort, si elle est, oui ou non, dans sa globalité, une alliée de Pierre Nkurunziza ? Ainsi va, la mort progressive du Burundi et de toute sa population ! Reste la main de Dieu pour fortifier et protéger tous les contestataires réels du 3e mandat ! La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

Thierry Ndayishimiye

Publié le 20 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 26 Commentaires.

  1. Wanka zana bangwe ntiwanka zana ndabe.

  2. mwogabanya amajambo mukarwizibikorwa mwoba mukoz,ugurura amaso mubone,ubu sikibanza camajambo ataco mushoboy muhore aba leader ba opposition bagiy heh umunyarwanda yitwengera ngo mb ko babatera amasoro mukabaterivyatsi,amajambo siyo azokura nkurumbi kubutegetsi

  3. Thierry Ndayishimiye, ukwiye kumenya ko kuba ukumenyeshamakuru bitandukanye no kuba umumenyeshamakuba. Iyo ntambara yohera kumugore wawe n’abana bawe, abavyeyi bawe n’incuti zawe gurtyo womenya womenya iciza kiri muvyo wandika. Wocishwa ubwenge!!!!

  4. Rien n’est étonnant si Thierry NDAYISHIMIYE produise un discours pareil.Nous savons qu’au BURUNDI depuis l’indépendance, il ya des Tutsis qui ont tété la haine ethnique et par conséquent ont toujours l’amertume en eux de voir autre personne qu’un tutsi dirige le pays. Si il parle ce langage de division, sur quel objectif vise-t-il?

    Si il parle le peuple Burundais, qu’est-ce qu’il veut dire. Seulement « les tutsis ». C’est pourquoi des gens comme Thierry devrait être écarté de la société burundaise enfin que la société burundaise trouve la Paix. Comme disait LOYSEL, il faut enléver tout corps malade dans une société.

    Je m’imagine de gens qui dénigre les autres, de quelle matière ont été fabriqué. Si le peuple Burundais ont voté pour NKURUNZIZA personne autre peut ôter ce pouvoir à NKURUNZIZA. Que vous le veuille ou pas, il dirigera le Burundi jusqu’au 2020.

    Vous dites que vous voulez la guerre, je crois que le peuple burundais en savent plus que vous. Allumez ce feu, je crois bien que tu ne sais pas qui va être consumé.

    Le peuple burundais sait où il vient et où il va. Cette communauté internationale que vous chanter toujours qu’est ce qu’elle a fait depuis l’indépendance. RWAGASORE a été assassiné aux yeux de celles-ci et ils n’ont rien dit, plusieurs HUTUS ont été sauvagement tués, brulés dans les pneus, enterrer dans les fosses communes et aucun pays occidentaux n’a levé aucun doigt pour condamner ça et vous les appeler pour qu’elles vous aident à exterminer le Peuple HUTUS?

    Dire que NKURUNZIZA nous prend en otage: une pretexte sans nom pour lui faire mourir.l’exemple éloquent nous reste toujours en mémoire.

    Lorsque l’USA a attaqué IRAK, il avançait le pretexte que SADAM dirige mal le pays et ils l’ont tué. Pourquoi jusqu’à l’heure où je rédige, il n’y a pas de paix en IRAK? le peuple Irakiens meurt du jours au jours et c’est ça que tu veux au peuple BURUNDAIS?

    La France a bombardé Lybie et pretexte, GADDAFI est dictateur, et il l’a tué. Est ce que la Lybie a retrouvé la paix et le dirigeant qui n’est pas dictateur?

    En Egypte, aussi. Pour te montrer que si le peuple Burundais ne réagit pas à vos appels incessant, c’est parce qu’ils sachent bien de quoi vous voulez.Si tu penses que tu vas tuer tous les HUTUS, tu te trompes beaucoup.

    si vous voulez que vous mourez allez y! je te rassure vous allez périr comme IFU Y’IMIJIRA disait SE monsieur le Président de la République NKURUNZIZA Pierre.

    Du reste je peux dire beaucoup, mais IMVUGIRA KUYAMARA Y’UMUGABO IKINDWA NA BAKE.

    Ni mugerageze nta ntambwe muzoduterana kuko twarabahinyuye.

    Abahutu n’abatutsi bakeneye amahoro turabandanya namwe batutsi bonkejwe amacakubiri y’ubwoko komera kwibanga muga ndazi ko mutihanuye ngo mwumve ko mwokunda igihugu canyu muzotangara na co ni cabigarama.

    A bon entendeur salut.

  5. Gahungu Ferdinanto

    vous avez un penchant si vous ne voulez pas laisser passer les messages de quelques uns, on est nombreux pour passer à cette guerre des medias. les websits on en créera.

  6. Gahungu Ferdinanto

    Nyangoma yiyemeje kurwanya uwabogoye igihugu. Mbega mwibagiye abo Ntibantunganya yicishije mu kamenge arungika abasoda ngo nibagende batikize ?

  7. Gahungu Ferdinanto

    Ivyo binyamakuru vyanyu atari guturira igihugu ubona vyubaka iki?
    kuntwaro zahera abavyeyi bapfungirwa muri maternite iyo bavyariye ngo babuze amahera yo kuriha ; abana minerval zari zarabishe ; amashuri atwemerera kwinjira université bari barayakuyeho; utavuze abicwa bazize ubwoko bwabo . uraraba nturwe murico kizu c’ubwoko canke c’intara canke c’ubutegetsi nka Nyangoma vyamunaniye kurwanya abari bishe igihugu none ngo yiyemeje kurwanya

  8. Gahungu Ferdinanto

    ushaka kwica Kurunziza uri. umuhemu k’abishe Rwagasore Ndadaye . bref urumwansi w’uburundi

  9. que la paix soit notre nourriture

  10. Nimureke gutukana no gusubira muvy’amoko kuko vyarashaje. Mais, celui qui pense encore à un coup d’état se trompe. Abasirikare n’uturwi tutumvikana mu makambi yose, igipolisi n’utudumbi dumbi, opposition inda isumba umutwe, société civile, irimwo groupes igihumbi,abanyagihugu inzara irabarembeje,abana babo amashure asigaye ar’aho gukinira gusa. Communauté internationale musanzwe muzi ko itabaho. Tanzania na Afrique du Sud, ngo ziriko zirarwanya Urwanda n’abatutsi. Uburundi buragowe.

  11. Nikuberiki arahiye ikiringo ciwekitarahera afiseubwoba ntabeyihangana

  12. Merci Thiery Ndayishimiye nanje nciye ntangurira aho uhereje nti LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS ntiturindire nitusubire za maniffestations twari twatanguye cane cane twebwe turi hanze Abari muri Amerika baje kwicara kuri Onu abandi baje kwa President Obama Abari muri Europe baje kuri Union Europeenne
    Abandi nabo kuri Union Africaine kuko mu Burundi ntibosubira mw ibarabara abapfuye ni benshi nimube hamwe ntasubire kubica
    Nkurunziza ntakindi ashaka atari kugira ihonyabwoko mugabo ntashobora kufata abarundi nk abaja biwe turavyanse Tufanye munda tuzotsinda

  13. Mr Ndayishimiye muriko murarota mwebwe sinibaza yuko muri i bujumbura d’ailleur ngira muri muri Europe ko ariyo muja mwese mukadusiga i burundi mukaca muduhamagarira kuja mwibarabara.Twebwe abarundi dushaka amahoro sinibaza ko yoca muma manifestations kandi.Reka kutubesha,les jeunes ntibasubire kutubesha kandi ngo tugwe mumutego Bama badukoresha hama bageze kuco bashaka bakaca batwibagira.

  14. @Dieudonnee
    Wewe nibaza yuko uri umuzimu wa dolufu uvuze uti mumarire abatutsi?
    Reka sha niba uhivye zanyama zidahiye canke imitwe yubuhuzo niwinumire kirimwo abagabo ejo tuzokumva mwasubiye icongo canke itz

  15. Mubuze ababarwanya si non vous n’avez pas d’armée !!!

  16. Moi sincèrement je suis trop déçu par l’opposition, ils ne font que parler sans agir. Je suis déçu par cette communauté internationale, notamment les usa et l’union européenne qui ne font que constater alors que les burundais meurt chaque jour. Si l’opposition est incapable qu’il se taise, kuko ntacobamaze atarukuvugisha iminwa gusa.

  17. reka guhenda abanyagihugu ntavyo mushoboye gukuraho Peter ngirako nsaba urwaruka ko rutohendwa namajambo muvuga ahubwo rwijukire kurondera kazoza

  18. Thierry Ndayishimiye. Jewe ndahevye gusoma ivyo wandika. You deserve psychological evaluation. Aha wosanga igwa. Mais il te faut respecter un president. Namwe rero ngo muri Belgique ni mubarahize abo batowe n,ababirigi ngo barongore Uburundi. Il te faut lire l’histoire de FAMA you will gain knowldge abot the word  » Ullision » que tu souffres

  19. intenderi irasheshe umuti.

  20. Mais ou est passe le General Godefroid NIYOMBARE? Je doute qu’il soit en vie, car son silence est plus inquietant. Mais pour les patriotes, le temps est venu, il ne faut plus attendre le 26 car le putschist lui aussi n’a pas voulu l’attendre. A bon entendeur, salut.

  21. Parole, parole parole depuis le début … et jusqu’à la mort… Ico ni co bita mu kirundi ngo « ishavu ry’imbwa riherera mu kuzungagiza umurizo ». Il manque au Burundi des personnes engagées, déterminées et qui ne font pas que rêver, mais qui agissent????

  22. ntawinjira inzu y’umwishwa…kandi ngo umupfu arinukira…ni muteshwe mute nkurunziza twaramutoye kandi azodutwara… mushaka intambara nayo karibu tubamarire

  23. Ou est Mr Nyangoma??????????? Ntakwimikane uzoba ugeseye!

    • nukuri abantu barazi kwiremesha umuntu yitorew nabanyagihugu ngo bazomutera coup d’ETA nimwigumire mundoto pita arabatwaye ntagisivya Nyangoma azoje kurahira le 26 na reta yiwe iri kubutaka bwurwanda

      • Yewe, ivyari imagera vyarageruye, kuko ya mbwa isigaye yurira uburiri, Hiiiiiiiiii.
        Dusenga, dukora, dukora dusenga.
        Imana Imuhezagire

      • Nous n’avons d’autre choix que de combattre ce régime criminel. Et il l’est pour tout le monde, car si on le laisse faire les conséquences seront énormes. A défaut de victimes parce qu’ils les aura tous éliminés, il va les chercher dans son propre camp!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :