Amisom : Un militaire du contingent Burundais blesse 20 militaires avant d’être abattu à son tour

https://i2.wp.com/www.rpa.bi/media/k2/items/cache/ea3d3fde3158404e736694c1ce93ec41_XL.jpgSelon des informations fournies par certains militaires Burundais basés en Somalie, le Caporal Chef Yves KARIKUMUTIMA, de matricule 68811,  a lancé ce mercredi deux grenades sur ses compagnons d’armes. Cela s’est passé dans une position de Maslha située à 14 km de la capitale Mogadiscio.

Les mêmes informations font savoir que le Caporal Chef KARIKUMURYANGO a été abattu sur le champ par ses collègues.

Le bilan de cette attaque est de 22 militaires blessés dont 4 grièvement. Cette information est confirmée par la direction de l’information et de la communication à l’Etat major Général de l’armée Burundaise.

Des informations indépendantes sur place en Somalie font état d’actes prémédités. En effet, le Caporal Chef KARIKUMURYANGO est un ex-combattant du CNDD-FDD, avant d’intégrer les FDN. Avant d’être affecté en Somalie, il était un agent de transmission de feu Général Adolphe Nshimirimana et la majorité des militaires blessés lors de cette attaque à la grenade seraient des ex-FAB, Forces Armées Burundaises.

Le Caporal Chef KARIKUMURYANGO se serait illustré notamment  dans le harcèlement des manifestants contre le 3ème mandat du Président Nkurunziza dans les communes urbaines de Cibitoke et Mutakura. Certains militaires en Somalie sont pris de panique suite à cette attaque dont les circonstances et les mobiles restent flous.

vendredi, 21 août 2015 09:44, http://www.rpa.bi

Publié le 21 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. emwe nohanzeb nahon amaraso yintungane arahuma kabisa ariko tusabire abaduhama bahinduke twubake igihugu catwibarutde

  2. abatutsi nimwe atanzigo mufise kuviyo mwatwiciye.murabesha ubu tuzihurira.

  3. Mbega inzigo yinzikira yababahutu benewacu izohera ryari?ikibabaje,afuye atihanye,nkubu atagukekeranya,yagiye directement mumuriro.erega nuko shetani isuka abantu.ibinjiza gukora icaha igombako mujana munyenga yumuriro.nkybu yagiye gusangayo mukuruwe adolohe.nawenyene ntamwanya yaronse wukwihana namaraso arikumutwe wiwe.

  4. Col. Didier Nyambariza

    Les circonstances et les mobiles ne sont pas flous!!! Il est tout à fait clair que les Services de Renseignement du Burundi forment et emploient des terrorristes, des kamikazes et tueurs à gages. Il s’agit donc d’un acte de haine et de vengeance qui vient completer l’assassinat du col. Jean Bikomagu.
    Mais les jours de Nkurunziza sont comptés à rebours!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :