Le comité de crise appelle à une manifestation à Bruxelles (communiqué de presse)

Drapeau en fondComité de Solidarité et de Suivi de la Crise que traverse le Burundi

Cri d’alarme et appel urgent pour une médiation dans la crise Burundaise


COMMUNIQUE DE PRESSE
(Bruxelles, 18 Aout 2015)

Le Comité de Solidarité et de Suivi de la Crise Politique et Humanitaire burundaise a appris avec consternation et stupeur qu’un attentat terroriste vient d’être dirigé contre le Colonel Jean Bikomagu. Il vient de perdre la vie tandis que sa fille est grièvement blessée. Nous condamnons cette barbarie humaine et rappelons à Monsieur Nkurunziza qu’il devra répondre de chacun de ses crimes.

Pour rappel, le Colonel Jean Bikomagu était à la retraite. Il a joué un rôle stabilisateur fondamental dans la mise en place des accords d’Arusha. Son indépendance d’esprit vis-à-vis des surenchères politiciennes, son sens élevé de l’honneur, du respect de la parole donnée et du compromis faisaient de lui un homme respectable et respecté par tous ceux qui ont eu l’honnêteté de l’écouter et la chance de le côtoyer. Il savait nommer et pointer du doigt la source des problèmes sans complexe ni complaisance. Cette qualité de présenter les choses telle qu’elles sont sans tivergisation lui a valu une certaine incompréhension des uns et une admiration des autres.

Faut-il rappeler qu’aussitôt les accords d’Arusha signés, il s’est particulièrement montré enthousiaste à contribuer à leur mise en pratique, et que pour aider à dissiper la méfiance qui subsistait entre certains éléments des FAB et ceux des FDD, il avait proposé au Général Adolphe Nshimirimana de sceller la fin des hostilités et de la méfiance mutuelle de la manière la plus officielle et la plus symbolique de la culture burundaise. En effet, les deux officiers se sont échangé mutuellement une génisse, symbole culturel de la paix retrouvée, de la communion et de la concorde, une alliance et un engagement pour un avenir commun entre familles au Burundi.

Par l’assassinat du Colonel Jean Bikomagu, quelques jours après celui du Général Adolphe Nshimirimana, Monsieur Nkurunziza vient de signer le plus ouvertement du monde la fin des accords d’ Arusha et de tout ce que ces accords avaient apporté et symbolisé pour l’ensemble du peuple burundais. Il est évident que par cet acte ignoble, Monsieur Nkurunziza veut pousser au paroxysme l’ethnisation de la crise  actuelle dont il est l’auteur et l’acteur.

Le Comité de Solidarité et de Suivi de la Crise Politique et Humanitaire burundaise

  • condamne avec la plus grande énergie la lâcheté de ces crimes sans nom, qui ne sont que des préludes à l’apocalypse préparé et annoncé par Monsieur Nkurunziza ;
  • demande à la communauté internationale de prendre des mesures urgentes pour qu’un autre génocide ne se commette dans la région des Grands Lacs  car à l’évidence, toutes les conditions sont réunies pour qu’une hécatombe s’abatte sur la population burundaise opposée au troisième mandat illégal que Monsieur Nkurunziza est veut imposer par la terreur au peuple burundais ;
  • exhorte l’ensemble des acteurs politiques, ceux de la société civile et des confessions religieuses, ceux de toutes les forces vives de la Nation burundaise en particulier les Forces de Défense et de Sécurité à rester solidaire et à peser de tout leur poids pour que la légalité constitutionnelle soit rétablie.
  • exhorte l’ensemble des pays et des institutions internationales à rejeter en bloc la dictature criminelle de Nkurunziza, à dénoncer sans détour l’usurpation de la légalité et de la souveraineté du Burundi ;
  • demande avec instance aux mêmes pays et institutions internationales d’accompagner ce rejet et dénonciation par des sanctions ciblées contre les institutions issues des pseudo-élections que Nkurunziza vient de fomenter.

Le Comité de Solidarité et de Suivi de la Crise Politique et Humanitaire burundaise

  • réaffirme que le retour de la paix et de la stabilité politique du Burundi passera inévitablement par une transition négociée, afin de permettre l’organisation des élections libres, inclusives, transparentes et démocratiques ;
  • appelle le CNARED de prendre la mesure de l’urgence pour lancer un message clair à l’ensemble du peuple burundais pour qu’il reste uni et fermement déterminé à poursuivre l’exigence d’un retour à la légalité constitutionnelle, à la fin à la criminalité et au respect le plus strict des droits et libertés humains sur l’ensemble du territoire burundais;
  • recommande au CNARED de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que Monsieur Nkurunziza soit déchu de toute incarnation de la souveraineté burundaise ;
  • exhorte le peuple burundais à rester uni et solidaire dans cette période de crise, à refuser toutes sollicitations de Monsieur Nkurunziza qui consistent à rallumer le feu des divisions ethniques, et à ne surtout pas tomber dans le piège des provocations de toute sorte ;
  • présente les condoléances les plus attristées à toutes les familles endeuillées au cours de ces dernières semaines ;
  • réaffirme sa disponibilité à apporter toute contribution nécessaire pour une sortie rapide de cette crise que traverse le Burundi.

D’ores et déjà, le Comité de Solidarité et de Suivi de la Crise Politique et Humanitaire burundaise

  • invite l’ensemble de la diaspora burundaise en Europe à participer massivement à une marche manifestation qui aura lieu à Bruxelles le samedi 05 septembre.

Pour le Comité de Solidarité et de Suivi de la Crise Politique et Humanitaire que traverse le  Burundi.

Fait à Bruxelles, le 18 août 2015

Mamès Bansubiyeko

Coordinateur

Publié le 21 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :