Prestation de serment du Président Pierre NKURUNZIZA boudée par les chancelleries occidentales

+0016Le Président Pierre Nkurunziza a prêté serment ce jeudi au Palais des Congrès de Kigobe pour son troisième mandat. Un mandat contesté par une partie des burundais et de la communauté internationale. Seule la ministre de la sécurité de l’Afrique du Sud a fait le déplacement pour ces cérémonies.

C’est au Palais des congrès de Kigobe que le Président Pierre Nkurunziza a prêté serment devant la Cour Constitutionnelle, les parlementaires élus pour ce mandat, qualifié de trop par une partie des Burundais et la communauté internationale. La sécurité était renforcée depuis tôt le matin de ce jeudi.  Toutes les routes allant au Palais de Kigobe étaient fermées et gardées par la brigade spéciale de protection des institutions et la police spéciale d’Appui de Protection des Institutions (API). Quelques ambassades accréditées à Bujumbura étaient représentées sauf les chancelleries occidentales comme  les Etats-Unis et les pays de l’Union Européenne. Aucun Président de la région n’a fait le déplacement comme d’habitude.  Seule la Ministre Sud Africaine de la sécurité  a représenté le Président Jacob ZUMA selon le chef du Protocole Zépherin MANIRAKIZA. Il faut dire que la prestation de serment du Président Nkurunziza n’a été annoncée que ce matin même par ses services de communication à travers des tweets, les Burundais étant habitués à des cérémonies préparées et annoncées plusieurs jours à l’avance avec de nombreux invités venus de l’étranger. Aussi, il faut rappeler que plusieurs pays occidentaux ont qualifié la présidentielle de juillet, et l’ensemble des élections, de non crédible.

Les cérémonies ont donc commencé par une prière œcuménique. Puis suivies par la prestation proprement dite. Le président Pierre Nkurunziza, la main droite avec le bâton de commandement et la main gauche tenant les drapeaux national et de l’Unité nationale, a prêté serment dans une salle acquise  à sa cause. Dans sa prestation de serment, il a réaffirmé qu’il va protéger les frontières du Burundi,  la loi fondamentale et tous les textes juridiques du Burundi. Il a ensuite signé devant les juges de la Cour Constitutionnelle pour recevoir après le Grand collier des Ordres Nationaux des mains de l’un de ses plus anciens proches collaborateurs, le Commissaire de Police Chef Alain Guillaume Bunyoni, Chancelier des Ordres Nationaux. Une salve d’applaudissements et de sifflets ont retentit dans le Palais des Congrès de Kigobe.

Discours et promesses du Chef de l’Etat burundais.

Dans son discours, le président Pierre Nkurunziza a remercié tous ceux qui ont voté pour lui. Le chef de l’Etat burundais promet de tout faire pour renforcer  le développement du Burundi. Pas tendre avec la Société civile qu’il accuse d’avoir provoqué des manifestations ces 4 derniers mois, il ajoute alors : « Faites ce que la loi vous autorise et cessez de manipuler la population ! ». Et le Président Pierre Nkurunziza de menacer « la loi sur les associations et société civile va changer afin de bien recadrer les prérogatives de ces associations qui se réclament d’une Société civile politisée ». Tonnerre d’applaudissements dans le Palais des Congrès de Kigobe. Dans son discours, le Président Nkurunziza a  donné 2 mois aux forces de l’ordre et de sécurité pour ramener la paix sur toute l’étendue du territoire national et de conclure ironiquement : «  ceux qui vont perturber la paix et la sécurité au Burundi subiront la colère divine ».

Le Président Nkurunziza a annoncé la formation très prochaine de son Gouvernement, un Gouvernement d’union nationale selon ses termes. Ainsi dit, ainsi fait. Les consultations n’ont pas trainées (ou étaient déjà terminées) : Gaston Sindimwo, secrétaire Général du parti Uprona, vient d’être nommé Premier Vice-Président. Son parti n’a obtenu que 2 sièges de députés, ce qui n’avait jamais été vu dans l’histoire de l’Uprona. Le Deuxième Vice-Président de la République est Joseph Butore qui était jusque là Ministre de l’Enseignement Supérieur.

jeudi, 20 août 2015 14:09, http://www.rpa.bi

Publié le 21 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Rien d’important. Il a divagué tout simplement. Respecter les Lois? La charité bien ordonnée commence par soi même. Et alors, ce n’est pas étonnant qu’il a prêté serment devant sa famille étendue. Aucune loi ne lui protegera comme président aussi long-temps qu’il est inconstionnel. Quel development qu’il n’a pas effectué pdt 10ans? Nous savons bien que le Burundi sera orphelin comme la Sommalie après Siade Baré. Depuis le 26 Aug, tout peut s’arriver. La punition Divine ne concerne que lui « asenga umuzimu » pour savoir surmonté la loi fonfamentale.

  2. Ntawamubwiye ko Umugabo w-ijambo atavugira m-urutara, Nkurunziza en prêtant serment en catamini vient de démontre ko ari umugabo avugira m-urutara. Cet homme n’a rien a dire. Il n’aura rien fait d’autre qzue le mal. Il finira par partir et l’histoire ne retiendra de lui que sa médiocrité

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :