La confusion s’intensifie au sommet de l’Etat

La confusion s’intensifie au sommet de l’Etat

20547872858_057f27fc1d_z(1)Alors que Pierre Nkurunziza a déjà assumé officiellement son 3e mandat, les choses sérieuses ne font que commencer pour lui ! En effet, tous les robinets financiers se ferment contre lui. Pendant ce temps, le 3e mandat se lance dans une offensive diplomatique conflictuelle, contre toutes les grandes puissances mondiales et régionales.

Pierre Nkurunziza diplomatiquement isolé

Ainsi, d’après plusieurs sources concordantes et indépendantes, mais non encore confirmées officiellement, l’ambassadeur de France au Burundi, serait déclaré indésirable dans notre pays. Il paierait peut-être le refus de l’Hexagone de soutenir le 3e mandat. Ses homologues rwandais et américains seraient également dans l’œil du cyclone. Ils pourraient subir prochainement le même sort. La coopération technique allemande demande quant à elle de suspendre la participation du Burundi à l’EAC. Cette pression allemande sur l’EAC prouve que Pierre Nkurunziza n’y manque pas des soutiens. Si les quatre autres pays de l’EAC décident de maintenir le Burundi dans leur organisation, le GIZ, la coopération technique allemande, envisage de suspendre tous les financements qu’elle devrait accorder à ces pays ! Ce qui laisse entendre que le Rwanda, la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda ne vont pas sacrifier leur développement à cause de ce maudit 3e mandat de Pierre Nkurunziza. Ce despote burundais, reste ainsi, seul contre tous !

C’est dans ce cadre que Kigali exige sans conditions, la libération de ses ressortissants, aujourd’hui incarcérés illégalement dans les cachots du Service National de Renseignement, la police présidentielle. Ils seraient entre 12 et 30 rwandais, détenus illégalement, à en croire certaines sources. Depuis un certain temps, le 3e mandat accuse le Rwanda de soutenir les putschistes du 13 mai dernier, sous la houlette du Général-Major Godefroid Niyombare. Et de donner asile aux opposants de Pierre Nkurunziza, tout en soutenant une éventuelle rébellion burundaise, aujourd’hui en gestation. Ces détentions abusives et politiques de ces citoyens rwandais, seraient alors une sorte des représailles de Pierre Nkurunziza et son régime. Si ce 3e mandat s’entête contre la demande rwandaise, tout indique que le Président Paul Kagame ne se fera pas humilier très longtemps par ce pouvoir illégal, illégitime et terroriste du 3e mandat !

La colère de Rwasa monte d’un cran

Pendant ce temps, Agathon Rwasa, considéré par le pouvoir du 3e mandat comme son allié principal, issu de l’opposition burundaise, est à la croisée des chemins ! Alors qu’il a opté pour son entrée à l’hémicycle de Kigobe, ses partisans se font toujours assassinés par les miliciens imbonerakure du Cndd-Fdd, le parti présidentiel. La colère des membres des FNL, le parti d’Agathon Rwasa, monte d’un cran contre ce 3e mandat. Dans les consultations en vue de mettre en place le futur gouvernement, l’ancien chef rebelle serait devenu intransigeant, une manière d’exprimer sa colère. En effet, il n’aurait pas encore digéré pourquoi on lui a refusé la deuxième Vice-présidence de la République, alors que c’était la monnaie d’échange de son entrée dans les institutions. Si les FNL boycottent le futur gouvernement, le 3e mandat risque de voler en éclats. Et pousser, plus que jamais, Pierre Nkurunziza dans un fauteuil éjectable.

Quoi qu’il en soit, la disparition du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana commence à se faire sentir dans les tractations de mettre en place ce gouvernement. « Quand le chat est parti, les souris dansent, » selon la langue de Molière. En effet, plusieurs Généraux influents autour de Pierre Nkurunziza, chacun amènerait sa liste des candidats ministres, pour les faire entrer au gouvernement. Du vivant du « Général Adolphe, » il était le seul à avoir le dernier mot. Par ses propres moyens, il parvenait à obliger la nomination des candidats de son choix, de gré ou de force. Pierre Nkurunziza était obligé de se soumettre. Cette fois-ci, la cacophonie au sommet de l’Etat s’intensifie. Elle démontre, une fois de plus, la fragilité de Pierre Nkurunziza face à ses Généraux. Avec Alain-Guillaume Bunyoni en première ligne !

Ce qui pourrait alors retarder de plusieurs heures, voire de quelques jours, la mise en place de ce gouvernement ! Des noms impressionnant en provenance du CNARED seraient également dans ces propositions ministérielles ! Pendant qu’un haut cadre de la 2e Vice-présidence reconnait en privé, que l’argent manque cruellement pour payer ces ministres, ces députés et ces sénateurs du 3e mandat. Sans parler des militaires, des policiers et du reste des fonctionnaires de l’Etat ! Quoi qu’il en soit, le 3e mandat est en parfaite ébullition. Son existence s’annonce éphémère. Pierre Nkurunziza s’affiche perdant sur tous les tableaux. Moins quand-même que ses prétendus alliés, indépendamment de leurs origines politiques !

Selon plusieurs sources indépendantes et concordantes, confirmées par les proches des intéressés, le 3e mandat aurait déjà recruté certaines « grosses pointures » de l’opposition politique et de la société civile. C’est peut-être pour cette raison que certains de ces « grosses pointures » ne cessent de nous harceler depuis un certain temps, au téléphone, sur les réseaux sociaux ou par des émissaires inconfortables ! Ils nous accusent d’écrire des « analyses susceptibles de renforcer le 3e mandat et détruire la contestation contre celui-ci, en détruisant l’opposition et la société civile ! » Mais personne d’entre-eux ne cherche à nous aider dans notre combat contre le 3e mandat. En nous complétant dans nos analyses par leurs contributions, si réellement nous sommes dans un même navire ! Pour qu’une équipe puisse gagner sans beaucoup de difficultés, le jeu doit être collectif ! Aucun joueur ne peut jouer à tous les postes à la fois. Ni Messi ni Neymar, encore moins Suarez, personne ne l’a encore essayé !

Une bataille nationale et inclusive

Un tel message, hormis le fait qu’il me fait rire, il laisse entendre une certaine détermination de leur part, à entretenir et soutenir le 3e mandat ! Surtout que personne parmi eux, ne veut utiliser son droit de réponse que je les propose. Encore moins, présenter une autre version contraire à mes analyses. Ils peuvent continuer à diaboliser gratuitement les uns et les autres, mais finalement, leurs masques finiront prochainement à tomber lamentablement. Pour les plus avertis de cette situation, ces « grosses pointures » aux allures des « idiots utiles, » sont visiblement en fin de leur carrière, dans l’opposition politique comme dans la société civile. Rien ne nous permet encore, à comprendre d’ailleurs, pourquoi quelqu’un qui se réclame de la société civile, se débat, bec et ongles, à entrer au gouvernement ou à appartenir à des instances politiques ! Sans la bénédiction des autres membres de la société civile !

Le comble de malheur, ce sont les tournées qu’ils effectuent dans certaines capitales africaines et européennes, à quémander des aides financières, en disant qu’ils sont sur le point de changer radicalement et positivement la situation du pays ! Alors qu’ils savent pertinemment qu’ils sont déconnectés de leur base au pays. Et que leurs démarches ne peuvent qu’accoucher d’une souris ! Ce qui est certain, leur escroquerie politico-diplomatique piège leurs interlocuteurs et renforce le 3e mandat. Tout en piétinant la mémoire des victimes déjà enregistrées, de ce 3e mandat ! Ce qui est certain, un arbre qui tombe fait beaucoup de bruits qu’une forêt qui pousse ! Très prochainement, c’est sans aucune surprise que le peuple va les désavouer publiquement, au grand jour et devant tout le monde.

Aujourd’hui, le caractère arrogant, orgueilleux et terroriste du 3e mandat, démontre que la réhabilitation de l’Accord d’Arusha, de la Constitution et de la Démocratie au Burundi, n’est pas une œuvre d’un club d’amis ni de spéculateurs politiques ! C’est une bataille nationale, inclusive et que tous les démocrates du monde entier doivent soutenir. Seul le peuple est leader dans cette bataille ! C’est pourquoi cette bataille doit se faire au Burundi, par les burundais et pour les burundais. Ces opportunistes doit avoir en conscience qu’exclure le peuple dans leur démarche suicidaire, en continuant de le manipuler abusivement, c’est creuser leur propre tombe politique ! Chacun aura sa propre récompense, proportionnelle à son action. Wait and see !

Thierry Ndayishimiye

Publié le 24 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Bwarikindi Pierre

    Merci Mr Thierry de ton analyse , il y a pas mal de points positifs et logiques que tu as bien examinés, cependant , je suis très déçu des critiques que tu viens de formuler sous le paragraphe de  » Une bataille nationale et inclusive », tu accuses ou critique injustement les membres de l’oppositions et de la socité civiles, jusqu’à dire qu’ils sont déconnectédes réalités sur terrain, toi tu écris et critiques n’importe quoi pace que tu es au Etats Unis, si tu serais à Bujumbura , tu pouvais etre BOBO Rugurika , Mbonimpa , Bikomagu Adolphe et autres …..
    On enterre toujours sous le joug de NKurunziza des Citoyens Innocents, comment veux-tu si c’est toi qui est Alexis Sinduhije ou Pacifique Nininahazwe et autres …. comment pourront ils exercer leurs doits politiques tout en étant sur le sol Burundais actuellement ?
    Si toi tu pense etre un bon stratège, pourquoi n’as-tu pas suggerer aucune solution que tu penses que le l’opposition et la socité civile devrez adopter pour renverser Nkurunziza de son mandat?
    C’est bien qu’on dit que les bon jouers sont toujours hors du terrain, mais soyons reconnaissant du courage et de l,esprit nationaliste que certains grands hommes de l’opposition et de la socité civile ont déjà mené et poursuivent depuis le déclenchement de ce maudit 3 ieme mandat.

  2. Bonne analyse, Thierry. Seulement ne t’emporte point contre ces gars qui te salissent, tu t’y attendais certainement. Certains commentaires révèlent ces esprits tellement brillants qu’ils confondent le doigt et la lune qu’il montre.
    Je retiens qu’un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse car les les eaux calmes sont les plus profondes. A bon entendeur salut.

  3. Article très peu intéressant!

  4. A bien vouloir dénoncer ces grosses pointures sans les citer ça aussi crée la confusion

  5. A cette allure, le Burundi semble voué à tomber dans une situation jamais observée de toute son histoire: l’hyperinflation à la zaïroise ou à la zimbabwéenne. Ce sera le seul moyen de payer les politiciens et fonctionnaires si les Européens persistent et refusent de reprendre leurs livraisons d’argent au DD! Objectivement, il serait donc dans l’intérêt de quiconque possède des FBU de les changer en monnaie étrangère pour les abriter de cette érosion prévisible. Faute de quoi il pourrait se retrouver avec des bouts de papier inutiles.

  6. Uri mubi Tito ? Je ne suis pas fort en devinette , sinzi nkabandi .. tomora rero ! Ces grosses pointures nibande ? Hama, s.t.p gerageza ntuze uraheza tes articles avec « WAIT AND SEE » !
    C’est devenu automatique!

  7. Le peuple burundais refuse toute spéculation. Que ce soit le pro ou les anti 3eme mandat, une chose est sûr: Nous sommes conscients que le Burundi manque de leaders et c’est pour cette raison que le peuple burundais dit s’ériger lui même en leader chacun où il se trouve en usant de la non violence active. Nus refusons la guerre, nous refusons le néocolonialisme, nous nous mobilisons pour al PAIX puis le DEVELOPPEMENT

    Jean Paul

  8. Vous entretenez la confusion. Pourquoi ne les citez-vous pas, ces betrayers

  9. Pour les jeunes Burundais ; Il faut que les autorités montrent l’exemple en respectant le droit. Au lieu d’avancer, le pays va en marche arrière. Triste sort. Tous ce désordre, ces morts ; a quoi ça sert, et à qui ? Le pouvoir n’est pas nécessairement le bonheur !

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :