Expiration de l’ultimatum de l’opposition : L’indifférence meurtrière de Nkurunziza

EXPIRATION DE L’ULTIMATUM DE L’OPPOSITION AU PRESIDENT BURUNDAIS :
L’indifférence meurtrière de Nkurunziza

PeteroC’est demain, 26 août 2015, qu’expire, en principe, l’ultimatum lancé à Pierre Nkurunziza par l’opposition burundaise, qui conteste sa légitimité, pour quitter le pouvoir. Que fera-t-elle  dans le cas d’une fin de non-recevoir que lui opposera ce dernier ?    Comme il le fait depuis le début de la contestation de son pouvoir, Nkurunziza répondra par une indifférence meurtrière.

En effet, la plus grande réussite de ce satrape, aidé par l’actualité (un évènement en chasse un autre) et le contexte sous-régional ambiant marqué par la généralisation des velléités de modification constitutionnelle,  est d’avoir réussi à faire de la crise burundaise une banale crise, à la limite oubliée, à l’image de la guerre du Soudan du Sud,  à l’ombre de laquelle on massacre et torture à huis clos.  La confirmation vient d’en être faite par le rapport d’Amnesty International, publié le 24 août dernier,  faisant état de tortures et autres mauvais traitements mis en œuvre par les forces de sécurité du Burundi, en vue d’extorquer des aveux et de réduire au silence la dissidence.  Au nombre de ces traitements inhumains figurent des coups de barres de fer, des brûlures à l’acide,  des sévices sur les organes génitaux de manifestants arrêtés. Ces cruels sévices ne sont sans doute que la partie visible de l’iceberg. C’est à de véritables pogroms contre les opposants que les milices pro- Nkurunziza, les tristement célèbres Imbonerakure, se livrent, comme les   escadrons ivoiriens de la mort. Ils ratissent les quartiers favorables à l’opposition, faisant du  Burundi un cimetière à ciel ouvert.

Nul doute que les thuriféraires du régime balayeront du revers de la main ce rapport. Mais le pire serait le mutisme des grandes puissances comme les USA ou la France qui avaient pourtant proféré de sérieuses mises en garde contre Nkurunziza. Et pourtant, tous les ingrédients sont réunis aujourd’hui pour que le Conseil de sécurité de l’ONU se saisisse de la question burundaise ou tout au moins, demande à la Cour pénale internationale (CPI) d’émettre un mandat d’arrêt international contre Nkurunziza qui s’est rendu coupable de violations massives de droits de l’Homme et de crimes contre l’humanité.

Les germes de risques de débordements sont  perceptibles

En attendant cette sortie salutaire de la communauté internationale pour le peuple burundais qui se meurt dans le silence, la rébellion burundaise formée   par les opposants en exil traîne à prendre forme. Elle doit aussi s’assumer. Les leaders de ce mouvement armé ne doivent pas faire du peuple burundais un orphelin, en le laissant en proie à la prédation de Nkurunziza et ses partisans. Ils doivent sortir de leur douillet exil rwandais pour inverser le sens de la peur.

Il y a donc urgence à agir,  car au-delà de la sécurité du seul peuple burundais, il y a de réels risques sur la sécurité collective dans la sous-région. Les germes de ces risques de débordements sont nettement perceptibles dans les bisbilles entre le Burundi et son voisin rwandais. En effet, une trentaine de ressortissants rwandais ont été arrêtés par les autorités burundaises, entraînant pour l’instant une protestation verbale des autorités rwandaises. Du côté de Bujumbura, les autorités n’ont pas manqué l’occasion de rappeler leurs requêtes en souffrance au Rwanda, concernant l’extradition de certains militaires accusés d’avoir assassiné le général Adolphe Nshimirimana. Bujumbura dénonce aussi la présence au Rwanda de trois généraux à l’origine de la tentative du coup d’Etat manqué de mai dernier, ainsi que l’existence de camps d’entraînements de rebelles burundais.

Ce regain de tension entre les deux pays, à la veille de la fin de l’ultimatum donné par l’opposition à Nkurunziza, annonce des orages dans le ciel burundais. Et il est vivement temps que les responsables de la sécurité collective dans le monde, sachent lire ce signe des temps, en mettant hors d’état de nuire ce redoutable sorcier qui a libéré les forces du mal   au Burundi et sur la région des Grands Lacs déjà souffrante de ses dictatures.

SAHO, http://lepays.bf

Publié le 25 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. Ntimugakokeze indwano yemwe shira imbere ibiganiro no kwumvikana kuko après tout vyose twabisanze ngaha kandi tuzobisiga aha. Wa mwanditsi uri hanze ntugakokeze indwano ngo twebwe abantu batobato tuhasige ubuzima namwe mwibereye mu mahanga. Yesu atube hafi atabayeho

  2. Ariko iyongwano niyatangura aze ashire abana biwe imbere hamwe nababicanyi barikumwe natwe tuzorwana munyuma

  3. Jewe ntangazwa n’ingene abarundi benshi buzura amasegero n’imisigiti, waraba ibikorwa ugasigara mu kangaratete. Iyo twumvira abadukurira mu vy’Imana, nta myidogo nk’iyiri kuri uru rugero rw’ubu iba ihari.
    Tudahindutse ngo tugendere mu kuri n’ubutungane bitavangura, tutavavanuye n’ingeso y’akaranda k’uko uwo musangiye ivyiyumviro vya politique, ubwoko, intara…ata nabi yomuvako, nta mahoro y’ukuri tuzopfa turonse. Nayo ivy’abanyamahanga canke ingwano ni impfagusa. Igikuru rero n’uko umurundi wese aho ari hose yomenya ko ubuzima bwiwe bwiza buzova ku buzima bwiza bw’umurundi aho ari hose.

  4. Umunyabwenge yiyegereza umuzimya muriro . uwutagira ubwege nawe yiteranya numubanyi. Salomo Imana yamubajije ico yifuza yomuha? yasavye ubwenge Imana ikunda ubwenge buvuye kuriyo kandi urukundo rufatanije no kwihangana urukundo ntigwiciraho ntigwihayagiza. bene data mwihangane. imana iraje gutabara ntisinzira itubereye maso. uguhora nukwi Mana. ubugaragwa ntituzobugumamwo ntamvura igwa idahita

  5. Ngo Abanyarwanda ngo ni benewacu, uriheze gose Abanyarwanda ntanakimwe mupfana kandi ngo urucira mukaso rugatwara nyoko. Ikibazo c’iburundi ni ngaruka y’umuvumo w’imana kuva 1965, 1972, 1988, 1993 abarundi bico gihe bica benewabo bunyamaswa.
    ninaco gisigura kwangara kwa Barundi kw’isi. Uyu musi usaga abarundi barangaye hose gushika no muri Canada.
    Iyo Abarundi batwara ico gihe batari gukora amaraso uyu munsi ntituba turiko turabona ibi tubona uyu munsi ku Burundi bwacu. ukabandanya uti: ngo ntiyihende ngo yonesha Abanyarwanda, hewe uriko urisuzuguza kandi wongera usuzuguza ingabo z’uburundi.
    Ngaha urinda kumenya ko gushoza irwano personne ne gagne, inganda nizo zitikira.
    Abarundi ico barinda gukora ni kwitura Imana bagasengera iguhugu cabo kugira iyo mikoshi azi vyose

  6. Ntamukuru w’igihugu ashobora kwigira surivu, kuko tous les moyens afise yazihawe n’abanyagihugu. Ntivyumvikana ko un type comme Peter yokwigira ikinani. Harya nyene ari niho azokwicigwa! Qu’est ce qu’on fera avec son corps? On saura quoi en faire avec.

  7. Jewe hari abantu bamwe bamwe b’abarundi bantwenza cane!sinzi ko ari abarundi canke ari abanyamahanga biyita abarundi uravye ivyo bavuga.Raba nka roza ivyo avuga!mumutwe wiwe uca ubona ko ari nko gukokeza ingwano,akibagira ko yotera nawenyene hari ivyo yotakaza muburundi.Bacumugani ngo uruciramukaso rugatwara nyoko, nimubandanye mukokeza hamwe nabo murikumwe ariko nokubwirako atabanyamahanga bazoza kukubakira uburundi.Naho wewe bokuzana bakaguterekaho comme Président nkuko wiyumvira,bo baca bigira!Ibikurikira none wewe uzoba capable de gérer!Pole sana barundi.Ibiriko biba muri IRAK,LYBIE,SYRIA,Egypte n’ahandi vyari bikwiye kutubera icirwa.None unomusi abantu bari muburundi bangana gute?Abatoye Président mwiyamiriza bangana gute?Est-ce que bagiye gutora bababoshe?Abarundi mukwiye kwemera kubana muvyiyumviro vyanyu bitandukanye, kandi tukareka kwitirira abarundi bose ivyiyumviro vyacu canke vy’akarwi mugihe atagipimo wakoresheje.Ubu rero, igipimo c’ivyiyumviro carakoze ni amatora.Ivyo bindi ni iparara ataho izobashikana atari iyo gutuma mutuntura mukazokwica n’imitima!Ingwano nayo nimwayitera, barya bantu bose batoye bazoyirwana ntimuzobatsinda!
    Humuka, kanura bwakeye!!!

  8. oscar niyonkuru

    après la pluie,le bon temps.aujourd’hui les imbonerakure font ce que les jrr faisaient dans le passée.chaque chose a son temps.les dd quitterons par forces car ils n’ont pas voulu entendre et résoudre les problemes de la population.ce qui m’étonne c’est qu’ils ont combattu pour la démocratie mais arrivé au pouvoir,ils sont devenus les premiers enemies de la démocratie.c’est bizard!time will tel.

  9. Farida Rusodoka

    Roza we, urambabaje cane! Ntugire ngo ntiyonesha Urwanda, ico sico abarundi bakeneye. Anesha canke atsindwa ni abarundi hamwe n’abanyarwanda bato bato bazobabara kurusha, Kagame na Peter batanga amategeko. Munyuma uzobona bahuye ngo bumvikane, inganda zamaze gutikira. Ahubwo dukwiye gusaba Imana ngo idukureko ayo mahano y’intambara, niba ari ryo shaka ryayo. Abibaza ko Kagame ari we azobakurako Peter baribesha kuko intambara ushobora kuyisoba ariko ntumenya uko ihera.

  10. Bavukanyi bamureka ivya Satani tubirekere satani; Ivy’Imana tubihe Imana; humura ntangwano ncuti yanje. Mbega mwari muzi ko ico wiyaturiye ni akanwa kawe kikubako mpore mama ntibikakubeko rero kandi ico utipfuza ko kikubako ntukikipfurize abandi.Twasavye Yezu ngo abe ariwe atugwanira iyigwano ya se kibi ntidukeneye uyundi muntu amuciramwo kandi ico nizeye n’uko atazoneshwa.

  11. Nta manga imarira imana nkurunziza ashaka kutumara ariko arahumba

  12. Rose Hakizimana

    Arondera ingwano y Uburundi nu Rwanda ntaco azosigaza mu kuronderera abarundi amagogwa Ubu ariko atuteranya na bavukanyi bacu Nukuri Nkurunziza yabaye igihano
    ku Burundi Hasigaye ko Amakungu yofasha bimwe vya gwose kugira bamukure ku butegetzi baravye inganda amaze gutikiza ntashishikara yiha inkumbi
    Abo Banyarwanda yafashe nagasomborotso mugabo ntiyihende ngo yibaze ko yonesha Abanyarwanda kuko naho yari mw ishamba ico yakora kwari ukwica abana abatama n abatamakazi nayo ugutsinda vyamutaye kuwamazi kuko nta na Gasozi yigaruriye
    Ntiyishime relo ngo yaratsinze kuko yasasitse inganda ngo nibwo bugabo vyose azovyishura

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :