Sous pression, Bujumbura veut diversifier ses partenariats

https://i1.wp.com/scd.rfi.fr/sites/filesrfi/dynimagecache/0/30/3000/1695/1024/578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/Burundi%20bujumbura%20elections%20militaires%20securite%20bureaux%20de%20vote_0.jpg

Policiers à Bujumbura. AFP PHOTO / MARCO LONGARI

C’est via Twitter que la présidence du Burundi a annoncé la signature d’un accord de coopération économique et commerciale entre le Burundi et la Turquie. Puisque ses partenaires traditionnels occidentaux ont suspendu – ou menacé de suspendre – leur coopération en raison du processus electoral contesté, Bujumbura cherche donc à diversifier ses partenariats.

Ca commence par Ankara. Mais d’autres capitales vont suivre, promet un officiel burundais. Cet accord avec la Turquie dont RFI a reçu copie prévoit de faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays, notamment par l’échange d’informations, des invitations réciproques, l’organisation d’expositions et la création d’une commission d’économie mixte.

C’est une société de télécoms basée en Turquie, ITS, qui a d’ores et déjà obtenu le contrat pour l’installation, l’exploitation des réseaux et services destinés à gérer la totalité du trafic téléphonique et satellitaire en provenance ou à destination de l’étranger. Pas de détails sur le montant de ce contrat. « Il n’y a pas que les pays occidentaux, même si on espère qu’ils vont revenir sur leur décision », indique cet officiel burundais, indiquant que la Russie, la Chine, l’Egypte – entre autres – qui avaient félicité le président Nkurunziza pour sa réélection ne verraient aucune objection à accroitre leurs relations commerciales avec le Burundi.

« Le problème, c’est qu’en dehors du café, le Burundi est surtout importateur. Il produit peu et a besoin d’énormément de devises pour payer les importations et notamment le carburant », explique un opérateur économique local qui redoute une inflation galopante et des pénuries dans les mois qui viennent . « Sans compter qu’il leur sera de plus en plus difficile payer les salaires », poursuit-il. « Depuis des mois, on nous promet le pire, mais l’Etat fonctionne et les gens vivent normalement et ca va continuer », assure néanmoins un proche du régime.

le 30-08-2015 à 11:18, http://www.rfi.fr/afrique

Publié le 31 août 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Basinye bibuka ko bariko basinya na gouvernement illegal. Iyo investissement bamenye ko ayo mahera bashobora kuba bagire bayahombe umusi twatembagaje iyo gvt itabaho turabata hanze

  2. Le Rwanda, deux jours après le Burundi, la Turquie? Mais, les deux pays n’ont pas signé pour les mêmes…

  3. @Jeff:
    Uti c’est pour faire in clin d’oeil kubamenyereye gusega batazi gukora? None
    Mwebwe mugiye Turkey kudandaza y’ibiki?
    Canke mujanywe no gusabiriza. Gabanye ubwirate n’akarimi karekare tubanze turabe iyo bija. Bavuga ngo umanika agatu wicaye mukukamanura ukava hasi. Ntayo bagiye gupfa badataye imitwe. Abacunga bakomeze gucunga ndazi ko igihugu bashobora kukidandaza aba bagabo.

  4. Intumva zamaho , PETER n’intumva kandi bizokwegera uburundi akandi karambaraye!!!!!

    • rien de grand ne se fait sans effort. nous nous félicitons de tenter d’autres bailleurs de fonds car les aides des occidentaux cachent toujours quelques choses derrière comme le pillage des richesse naturelles; l’impérialisme; l’empêchement a la prise des décisions; diviser pour régner; la torture; et tout consort

  5. OoLes blancs sont les blancs ces occidentaux se disent qu’ils aident le Burundi alors que presque plus de 70% de leurs aides retourne chez eux soit disant qu’ils ont envoient leurs experts et continu la colonisation. De cela we are tired with them so try others with new agreement of corperation. C’est juste pour faire clein d’oeil aux anciens bamenyereye gusega batazi gukora bakumburr bavyimenyereze naho bashaje canke bavyigishe abana naho atawuyora yasheshe.

  6. bonne contuinité pour la re cherche des bailleurs qui viendraient au sécours à notre chère patrie

  7. Ntahompagaze yabuze aho aho ahagarara,ahagarara hejuru y umwobo wimamba iciramukomora.murindire ejo muzombwira neza uko nya.ubarirwa ntiyumve icoazogira.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :