Dieu, Pierre Nkurunziza et les croisades « religieuses »

20404176404_1514f48a08_zDieu, Pierre Nkurunziza et les croisades «religieuses»

C’est devenu une habitude dans la famille du despote Pierre Nkurunziza. Chaque année, elle organise une croisade « religieuse, » pour dit-elle, remercier le Tout-Puissant pour les bienfaits accordés au Burundi et à cette famille ! Au cours de ce rendez-vous important pour Pierre Nkurunziza et ses proches, tous les dignitaires de la République y sont conviés. Logiquement, aucune absence n’est tolérée. Toute « école buissonnière » serait considérée comme une appartenance à l’opposition politique et aux ennemis du pouvoir. C’est pourquoi ces croisades affichent toujours complets. Même si depuis deux ou trois ans, les chaises vident ne manquent pas. Ainsi, tous les bénéficiaires des décrets présidentiels et les Hommes d’affaires proches de Pierre Nkurunziza s’y bousculent, sans beaucoup de convictions. Uniquement pour entretenir la confiance du dictateur burundais. Ils s’arrangent même pour se positionner dans le champ de vision du cameraman de la télévision nationale ! Mais quel est le sens exact de ces croisades dont le dernier en date se tient depuis ce dimanche dans la vallée de Vyegwa (Ngozi), pour huit jours ?

David va terrasser Goliath

A la lecture de la situation générale du Burundi et des conditions de vie de sa population, il se conclut que le « dieu » que Pierre Nkurunziza honore, ne serait pas probablement le même Dieu que celui de Moise, de David, d’Abraham, de Jacob, … et d’Israël ! Le même Dieu que nous connaissons à travers la Bible et les autres livres sacrés ! En effet, le Dieu de tous les croyants que nous sommes, ce n’est pas ce « dieu » de Pierre Nkurunziza acceptant que ce berger, même autoproclamé, puisse égorger gratuitement ses brebis, la population burundaise. Notre Dieu commun à tous, ne pourrait cautionner ce 3e mandat illégal, illégitime et terroriste. Encore moins, la violation volontaire de la Constitution et de l’Accord de Paix pour la Reconstruction et la Réconciliation Nationale. Notre Dieu ne pourrait en aucune manière, consolider et renforcer un pouvoir construit sur des larmes, du sang et des cadavres de son peuple, le peuple burundais ! Quoi qu’il s’agisse d’un Dieu gentil, pacifiste et miséricordieux, Pierre Nkurunziza a déjà dépassé toutes les bornes en matière des crimes !

On ne comprend plus d’ailleurs pourquoi, la Cour Pénale Internationale n’a pas encore sorti son mandat d’arrêt international ! Elle fait du « deux poids deux mesures ! » Elle emprisonne dans ses installations, des présumés criminels moins délinquants que le despote burundais ! Pis encore, chaque jour qui passe, ce 3e mandat sous la houlette de Pierre Nkurunziza multiplie, dans une arrogance révoltante, la liste de ses victimes, en toute impunité ! Au vu et au su de toute la communauté internationale, de l’opposition politique et de la société civile ! Peut-on donc conclure que le 3e mandat gagne du poids et qu’il faut attendre 2020 pour voir le départ de Pierre Nkurunziza du palais présidentiel ? Il nous semble que non ! En effet, Pierre Nkurunziza ne fait qu’aggraver quotidiennement son dossier devant l’Eternel, le Burundi et toute l’humanité. Sa chute risque d’être plus brutale, méchante et honteuse, aux allures d’une véritable « douche froide. » Dieu ne peut pas accepter de se faire humilier à ce stade. Il fortifie déjà, progressivement, la main de tous les véritables contestataires du 3e mandat. Très bientôt, David va terrasser Goliath et le Burundi retrouvera vite son visage d’antan ! Dans ces conditions, le peuple sort toujours victorieux ! Mais sur quoi sont fondées ces croisades ?

Des croisades ou du business ?

En réalité, Pierre Nkurunziza est conscient de tout ce qu’il fait à coups des sacrifices humains, de la corruption et des montages politico-judiciaires, pour se maintenir et consolider son pouvoir au Burundi. Ces croisades lui permettent de se confectionner des complices et des solidarités négatives. Ceci, en vue de se façonner une conscience plus ou moins tranquille et apaisée ! Une manière d’assurer le partage des responsabilités de ses crimes, avec tous ses invités, aussi manipulés que désabusés ! Sinon, comment peut-on s’autoproclamer président de la République, massivement élu par le peuple et démocrate convaincu, sans être capable de se mettre en place avec ses invités dans la tribune d’Honneur, lors d’une croisade organisée justement pour remercier son « dieu ? » De quel Dieu s’agit-il réellement ? Pas celui d’Israël en tout cas, de l’Ancien et du Nouveau testament ! Pas le Dieu de tous les autres livres saints! En effet, aucun vrai croyant ne peut avoir peur d’un « séisme politique » comme celui de l’échelle de Pierre Nkurunziza. Notre Dieu est un Dieu protecteur et capable ! Créateur du visible et de l’invisible, régnant sur Terre comme au Ciel ! C’est pourquoi, se cacher dans une cage vitrée et blindée comme un malade d’Ebola, ce n’est pas rendre grâce au Tout-Puissant ! C’est d’un égoisme primaire, doublé d’une peur paranoïaque!

Pierre Nkurunziza et sa clique jouent leurs dernières cartes ! En gesticulant hypocritement devant le Tout-Puissant, ils précipitent désormais leur chute, leur fin et leur sortie par la petite porte ! Pierre Nkurunziza « incarne un pouvoir vieillissant, fatigué et en décomposition ! » La RTNB perd ainsi ses pédales et affirme dans son spot publicitaire pour cette croisade en cours, que « Vyegwa est la demeure de Dieu ! » (Iwabo w’Imana). Progressivement, Pierre Nkurunziza est considéré par ses acolytes comme un « petit dieu. » C’est peut-être pour cette raison qu’il agace consciemment, certaines grandes puissances mondiales, notamment les Etats-Unis d’Amérique, le Vatican et l’Union Européenne, partenaires traditionnels du Burundi. Dans la foulée, ses choix diplomatiques basculent radicalement vers l’Asie. Notamment en Chine et en Turquie. Oubliant alors qu’un tel retournement de veste ne peut pas rester sans conséquences politiques. Surtout pour un pays économiquement à terre ! Oubliant aussi que le monde est devenu un village planétaire. Et que rien n’échappe au Tout-Puissant, la nuit comme le jour !

Quoi qu’il en soit, ces croisades ne viennent que pour sucer davantage les maigres ressources de l’Etat du Burundi. Ainsi, les pasteurs africains, américains, européens, … participants à ces rendez-vous, ne sont que des imposteurs ! Par leur connaissance biaisée des écritures bibliques et leur magie du verbe pour rendre plaisir au despote burundais, ils savent faire la cueillette de l’argent facile et disponible ! La facture se paie cash et en millions de nos francs en dévaluation ! Ils ne se compliquent pas de dire que c’est, le seul Pierre Nkurunziza, choisi par leur « dieu » pour gouverner le Burundi, des siècles et des siècles ! En oubliant la Constitution et les autres textes légaux, inviolables chez eux ! Ils se moquent de Pierre Nkurunziza, du Burundi et de sa population. Leur unique objectif, c’est se faire de l’argent ! Quoi de plus normal pour ces mercenaires d’une autre espèce ? Ces croisades se transforment ainsi en véritables business, non seulement pour ces imposteurs, mais aussi pour tous les propriétaires d’hôtels, des restaurants et des bistrots de Ngozi. C’est une bonne occasion de faire des affaires rentables.

Avec malheureusement ce risque que l’ombre de Pierre Nkurunziza pourrait y retourner après la croisade, dans les prochains jours, pour exiger des contributions financières, en vue de soutenir le 3e mandat ! Et rien n’indique pour l’instant que tous ces imposteurs pourront retourner chez eux en paix. Comme nous l’avons remarqué dans un passé non lointain, certains d’entre-eux, l’un ou l’autre, pourrait péril dans un « accident » d’avion, sur le chemin du retour dans son pays. Qui sait ? Ces croisades cachent probablement quelques réalités occultes. Elles constituent peut-être le seul pilier sur lequel repose encore, le maintien illégal, illégitime et terroriste au pouvoir de Pierre Nkurunziza. Mais jusque quand ? Time will tell !

Thierry Ndayishimiye

Publié le 1 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 30 Commentaires.

  1. Gahungu Ferdinanto

    dans tes écrits je vois en toi un genocidaire . si c’était au Ruanda tu devais être conduit au tribunal d’Arusha pour y subir un procès . Comment tu oses parler pour les genocidaires qui sont entrain de tuer nos frères et nos policiers à Nyakabiga , Cibitoke , Musaga , ect … et oser prétendre que tu parles pour le peuple à qui jadis vous lui avait refuse’ la scolarisation dont seul Pierre Nkurunziza leur a construit plus de 5 000 écoles. on vous connait ; l’esclavagisme est terminé

    Vive Le Dieu de Pierre Nkurunziza
    Vive Pierre Nkurunziza.
    Amen!!!

  2. Rose Hakizimana, wewe uri mu bakuze kuri ino forum, none ivyo ubona PETER yigira ntubona ko bifise iyo biva?ibi nuko Uburundi buri mu muvumo wimwaka mwinshi 1965, 1969, 1972, 1988, 1993. Iki guhugu girinda kuba delivré wuwo muvumo yiyo mwaka yose.
    Gerageza rero ushire effort zawe mu gusengera uburundi ntuze uri concentra kuri Peter cane. harya uriko uravuga ko utazi iyo mana asenga bavyita blasphemie ni gicumuro kuri wewe uba uriko uramwagiriza kuko utaba ufise Esprit de descernement. Na bible iravuga ne
    juge pas autrui de peur que le tout puissant ne te juge, il faut faire attention ko wo jugea ibintu spirituel kandi utari forte murivyo. Ni mufate Bible mugisengere kubera kiri muri bondage. Ibisabisho vyinshi nivyo bituma Holy spirit itagura gukora hanyuma igihugu kikaba
    liberé yuwo muvumo w’imana. Kandi Imana yabitweretse harya irwano yabene burundi itahera gushika nuyu musi muri 2015.
    Mana yanje kura uburundi muri iyi bondage, uyo umuvuno kwizina rya yesu kristu, AMEN

  3. ndabona ko presida yatiriwe gusenga nagomba ndamwibutse amabwirizwa y’Imana.
    un seul Dieu tu adoreras
    tu respecteras le nom du Seigneur
    tu sanctifieras le jours du Seigneur
    honores ton pere et ta mere.
    tu ne tueras pas
    tu commettras point d’adultere
    tu ne voleras pas
    tu ne mentiras pas
    pas de pensees impures
    tu ne desireras pts les choses d’autrui.

  4. Uvuze ukuri, ariko ugusenga kwiwe ngirango asenga Imana idasengwa n’abandi. Araba arabandwa,niyaheza shetani izoba imukuyeko amaboko.

  5. Cfr Isaie Chap I, Dieu détourne ses yeux et ne regarde pas. Puisque, pendant qu’il « prie », ses despotes tuent les gens à Bujumbura avec des armes achetés par celui qui est en croisade actuellement. Mana, uri mwiza kuko urazi kutwihanganira

  6. Jewe ivyo nkurunziza ariko aragira ngo n igikorane ndavyita UKURAGUZA canke KUBANDWA kuko ntahoryabonetse aho usenga IMANA ukongera ukica ukiba ukanyaga amatongo n amazu eka mugukorikibi ukaja kw isunzu ry inzu
    Nareke kubesha abantu ngo ariko arasenga Imana Ikindi utubaha abantu ,utubaha amategeko y igihugu,Utubaha amabwirizwa y IMANA
    Mbega ko Imana itubuza Kwica,Itubuza Kwiba ,itubuza kwifuza ivyo nyene itubuza None aje ngaho abashe abarundi ngo ariko arasenga nako data numvise ngo azoshinga Intahe y ivyo Imana yamutumye kukora nivyo yamugiriye Ukwama tuyibeshera nikwo kuzotubeshuza
    Nomuhanura kutahuvya Abanyagihugu ngo afatanye kwica nu kubahenda ngo ariko arasenga

  7. Turacapfa ko hageze aho dupfa amamana dusenga. Mbega, Thierry, ushobora icerekana Imana nziza n’imana mbi?

  8. Le burundi n,a plus de president. Nkurumbi est un pasteur de Satan qui travaille contrairement n,imana, en destruction de createur de Dieu. Nkurumbi ni intumwa ya Satan yo yo guhonya abana b,imana, nos martyrs de liberte et de democratie. IMANA yacu est le tout puissant, lui capable d,arreter la tempete, c,est lui qui a le dernier rmot d, arreter nkurumbi et sa gang devant sa justice,amen. Nkuko mu bibona, yama akora ibihushanye n,imana yacu. Aho yagomvye kwereka amakungu ko ashigikiwe na ba pasteurs de 4 coins du monde, mugutumira les pasteurs . Mbega none, uri president wi guhugu , ni kubera iki utotumira abandi ba homologues? ni uko nawe nyene yiyizi ko atari president,ari pasteurs.

  9. Thierry,you are a man and all of you say are 100% true.Only his blinds,slaves participate. In future days,we will ask the authorisation not to enter on our homeland those supposed servants of God from countryside who agree to support that man of blood( peter nkurunziza) I doubt about their holly spirit.Or they are hunger,they came to profit him?

  10. Reka naho nzi neza ko mubizi nongere ndabisubiremwo. Ubwa mbere nambere Imana irema ,yaremye umuntu imuha kuganza ibintu vyose biri kwisi , ndasubiramwo vyose.Ariko ntahantu nahamwe tubona ko Imana yabwiye umuntu ko aganza uwundi canke ngo amucire urubanza kuko ivyo biri muvyo Imana yisigarije. Ingorane dufise rero uno musi nuko twebwe abantu twavuye mu kibanza twahawe dushaka kuja mu kibanza c’Imana. Murazi neza ko iyi politike dukora uno musi ari icaha kuko binyuranye nuko Imana yari yarashatse kuturongora ikoresheje Umuhanuzi nkuko tubona vyagenda kera. Ariko, kubera kugarariza, abantu baranse kurongorwa n’Imana. Ehe raba none bihaye n’uburenganzira bwo gucira imanza abandi.Bajana mw’ijuru bamwe bakajana kwa satani abandi.Ndababwire , ibanga ry’Imana rirakomeye kuko abo bose murungika mw’ijuru muzotangara nimwahurira kwa satani . Pour moi ,tout esprit qui dit que Jésus est CHRIST vient de Dieu. Twirinde rero gukura akatsi mujisho ry’ abandi ayacu yuzuyemwo ibigegene.Ikindindi naco , iyaba twari abasenzi ntitwari gutera intambara , ahubwo twari gusenga tukabaza Imana ico ishaka akaba arico dukora.
    NB: Kenshi ubugombe bw’Imana bunyuranye n’ivyipfuzo vyacu.

    • Nagira nishure Mario nta kuba hippocrite kuko kuvyerekeye Nkurunziza tuvuga ibiba mu Gihugu gitwagwa na nkurunziza relo mu ncamake Ndakubwire ko abicwa bose mu Burundi bari ku gahanga k umukuru w Igihugu
      Kuko wemeye ukaja kurongora abandi utegerezwa kububaha n ukububahiriza Igihugu relo kigengwa n amategeko utayubahirije niwe ubibazwa
      Ntuwibaze ko abarundi ari ibigaba oya babuze abatware babaja imbere Nico gutuma Nkurunziza tutariko tumucira urubanza ahubwo wenyene yaragwiciriye Aho yafata abarundi nk abaja biwe Bamwankiye yaciye afata inzira yo kubica kubomora kubanyuruza bagatogwa ibiziga n ukubapfunga
      Iyo nzira ntaho izomushikana atari mu nyenga y umuriro

  11. Coup d’Etat avorté c’est ça la volonté de Dieu, umuhutu wambere atwaye 15 ans ataracibwa izosi ngo yongere akororwe nk’inyoni mukirere agwe mu Rwanda hanyuma umengo nakayabu kapfuye, hari ishaka ry’imana riruta iryo ngaho abamenyereye kuduhekura barambiwe n’imwaka 10 umuhutu atwara kuko bitari muri kamere kabo ntawubuza izuba kwaka kandi Imana yuguruye ntawugara. Kuva na kera umuhutu yamye yitwa ikigugu, umusayiko n’ibindi ariko mukibagirako uko umuhutu avuka ariko n’umututsi avuka. Mubimenye mubimenyere uko ndadaye yapfuye nta ntaryamira siko peter azopfa mwigira incabwenge mureka tuzobana, u rwanda narwo rwatwiciye ntaryamira rwibaza ngo twaravyibagiye akamenyero karaza inkware mumutego.

  12. Imana asenga, iyariyo yose, je mbona atawomucira urubanza kuko nimba asenga iyo hasi, bizi uwo bahuriyeyo canke bizi iyo hasi, nimba ari iyo mwijuru, nuko nyene.

  13. hahah, bararaba neza naba ari abakozi bimana, ko muminsi iheze haruwuheruka kwica na leta yuburundi, kandi willy nyamitwe niwe yabigizemwo uruhara rukomey, hari enquete iriko irakorwa yuruphu, Rwa Moroe numugore wiwe bishwe bavuye i burundi. Abo rero bakaba bishwe na leta yuburundi , uwabigizemwo uruhara rukomey akaba ari willy nyamitwe, kandi muminsi mike urubanza ruratanguza ko hariho nabandi barundi babikoranye iryo bara bobo bariko baravyemerera abazungu ko aribo babikoze babitumwe na leta yuburundi, iserukiwe na willy nyamitwe. Nyamitwe w!!! nuwendeye inabukwe mukuzimu yaramenyekanye . Urwo rubanza mwe na shobuja ntiruzobasiga amarembe, bizomera nkaba ba Taliyano, amaraso yabakozi bimana arahuma!!! mwanyoye menshi ayoyo muzoyazira

  14. amanyanga akora turayabona nkandi mwizina rya yezu umwami wacu tuzova murizi ngorane yadushizemwo

  15. Le Burundi ma patrie et ma fierte

    Toutes mes fecilitations mon frere Tierry. Ainsi, ton arcticle incarne de la science et de morale. c’est une analyse simple est logique que toute personne bien avisee pourrait donnee a cette croisade d’evangelisation obscure. Il n’y a pas un « Dieu » qui tue, qui torture, qui emprisone, qui endeuille les familles mais plutot il y a des « dieux » de malediction, qui tuent, qui emprisonnent et qui font des orphelins des enfants innocents et qui font veuves des femmes enceintes. Ces dieux sont ainsi appeles par nos encentres « Guba rwa Bigati, imana mbi, ikiza, nyamuja, …. » voila les dieux dont Nkurunziza adore si ce n’est que lui-meme. Le Seul Dieu tout puissant que nous adorons, le createur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible va lui montrer que c’est Dieu jaloue, qui n’accepte pas que ces enfants perissent comme de la farine dans le vent (Ko batohera nk’ifu yimijira..)

  16. Le Burundi a suffisamment de pasteurs et de prêtres…. Jusque quand nous aurons besoin que notre président perde sont temps à faire du job que les autres sont mieux qualifiés de faire? Nous n’avons pas besoin que le président soit aussi le dirigeant spirituel…. Il doit manquer de culot et ne comprend pas son cahier de charge en tant que président. C’est grave!!!! Le Burundi n’a pas de président

    • Mwarumvise abo bita des hypocrites,nkurumbi c’ est un grand hyoocrite.pour se faire monter a la population qu’ il est ce qui ne l’ est pas.en tout cas,nkurumbi ntasenga IMANA IHORAHO. Ni umusavyi wa shetati kuko nayo imusaba gusesa amaraso yabana babarundi,ariko,aho bukera izomzsaba ayumuhungu wiwe canke denise wiwe.hakuna mucezo na satan.iraguha ikagusaba amarasougabo a la fin,iraguhitana nawe

  17. Nareke kubeshera imana namba senga ibisigo kuko ivyo akora na shetani ntavyo yokora. aragaswera umusundi wa nyina

  18. Ntamans irikumwe numwicanyi nka peter
    Iyo bayita rituel diabolique

  19. Iyo mbonye un ancien president de la republique akorwa mu mutwe nabatekamutwe venus des 4 coins du monde pour s- enrichir avec l- argent du contribuable nca numva mbaye ridiculer nkabura niconovuga.Aucun autre president au monde ne peut accepter cela sauf ce pasto- footballo- planteur des avocatiers. Kuberi umugambwe akurukamwo utogira un appel d- offre international d- un psychiatre kugira atangure le traitement avant qu-il ne soit tard. Mbega niyo yatanga itegeko ko abarundi bose bategerezwa kurya inyama y-IFUKU kugira yishorere ntimwumva tutazobiva imbere naburya ari umu dictacteur.

    • J’aimerais profiter de ce commentaire d’Eugène pour attirer l’attention sur la pathologisation mentale de Peter Nkurunziza. En effet, depuis quelques temps, certains comme Eugène, ont tendance à traiter Peter de fou, de malade mental, de paranoïaque,… dans leurs articles et/ commentaires.
      Mais je me demande quel serait l’intérêt de le traiter ainsi? Mon hypothèse est que ceux qui le font veulent le ridiculiser, le dénigrer, le disqualifier, le calomnier, le déshumaniser même. En quelque sorte, c’est vouloir lui faire perdre toute crédibilité, toute confiance, toute notoriété, voire toute humanité. A la limite, c’est de la néantisation, de l’annihilation, na kare ngo « uwugutuka ntagutorera ».
      Ce que j’aimerais le plus souligner, c’est le risque et/ou les effets inattendus et non souhaités qu’une telle pathologisation peut avoir. C’est notamment la déresponsabilisation, la déculpabilisation, voire la dépénalisation. En effet, quelqu’un de fou, d’aliéné mental ou tout simplement de malade mental n’est plus reconnu conscient, responsable et donc coupable des actes répréhensibles qu’il aurait commis.
      Ainsi, traiter Peter de fou, de pathologique,…, bref de malade mental, c’est courir le risque de lui ôter sa responsabilité et sa culpabilité! En d’autres termes, cela voudrait dire qu’il ne serait pas conscient, responsable et coupable de la répression meurtrière des manifestations contre son troisième mandat et des assassinats qui se commettent à l’heure où je vous parle par ses agents.
      Mes chers amis, je vous demanderais tout simplement de ne plus le traiter de fou ou de malade mental, ce serait lui donner raison!

  20. Peter yama avuga ngo « imana niyo cabona ciwe ». Aho niho yiendeye kuko « Imana n’umucamanza ». Narindire!

  21. Ahoga bariko bamusengera ngo ibi démons bimuvemwo canke? Nibakomeze ibi démons vyiwe vyarasatuye bifise inguvu nyinshi,nibabikoranire turabe ko vyosohoka!

  22. Ce que Nkuru fait et ce qu’il dit n’a aucune relation avec ce que le Burundi réel et actuel vit. Je me demande si ce type est encore psychologiquement bien portant (normal).

  23. Quelqu’un de bien éclairé du temps de ‘l’honnête homme’ aurait dit que « sans l’argent, Dieu est un meuble inutile ». Je n’irai pas jusque là mais quoi de plus net que cette vérité pour ces séances publiques et officielles d’occultisme? Et les gens se plaignent maintenant de la violation de la constitution! Le Burundi n’est-il pas un Etat laïque? Parlez-moi donc de laïcité dans un pays où le service public ferme pendant 8jours pour des réjouissances « divinisées »! Attention aux vestales et autres servantes. Les hôtels de Ngozi nous en raconteront un de ces jours… Ceux qui ne prient pas maintenant le dieu de Vyerwa sont voués à l’enfer. Bienvenus mes amis

  24. Ayo mafaranga yose yononye y,igihugu yanse gutanga cautisation yo mukarere ka afirika y,ubuseruko ga ,!huuuuuwe yibaza ngo…..Imana yo ibona hose ntibaze ngo arayishoboye ,arahihenze birakwiye!Nabandanye irabibona!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :