La « Burundité » : nouveau concept de division

20569765320_698cb88bb3_zJe ne comprends pas le débat sur le nouveau vice-président du Burundi.

Être contre le 3ème mandat, c’est une chose et c’est normal.

Exiger que le vice-président soit compétent, c’est légitime.

Exiger qu’il ait des diplômes, des qualifications et un CV impressionnant, là aussi je comprends. Le rôle de vice-président n’est pas simple. Notre petit pays a besoin de ressources humaines qualifiées pour son développement…

Mais s’attaquer à son identité [soi-disant qu’il ne serait pas 100% murundi], c’est tomber très bas.

Ce n’est pas digne du changement que nous sommes en train de prôner.

S’attaquer à son identité pour justifier son manque de compétences ou de qualifications, c’est juste du racisme !

Cette mentalité n’est pas différente de celle que défendent le Ku Klux Klan, les nazis et tous ces groupes qui prêchent la suprématie blanche.

Ces groupes là pensent que le fait d’être nés noirs, fait de nous des êtres inférieurs et moins capables, juste destinés à les servir.

En quoi avoir du sang congolais dans les veines va-t-il diminuer les capacités du nouveau vice-président à assumer sa fonction ?

Faites attention, on ne doit pas se détourner du débat principal :

La [non] faisabilité du 3ème mandat, et non pas la race et les origines des gens.

Sinon à ce rythme, on sera comme la Côte-d’Ivoire.

Vous voyez où ce genre de débat [l’ivoirité] les a mené…

En plus, je pense que nous montrons un très dangereux modèle d’intolérance aux générations futures.

En ce qui me concerne, je pense que mon fils métis est autant murundi que quiconque d’entre vous.

Je combattrai quiconque cherchera à lui refuser l’exercice de ses droits citoyens, parce qu’il ne serait pas « assez » murundi aux yeux et aux goûts de certains.

Le changement pour lequel je me bats ne se limite pas seulement au nombre de mandats.

Je me bats aussi contre le mépris et la discrimination basés sur l’origine des gens.

Toute cette histoire de « Burundité » me laisse avec deux interrogations :

1. Dans la Constitution, est-ce vraiment précisé que le vice-président doit être Tutsi ?

Quel est l’article ? Ne peut-il pas être mutwa ou autre murundi ?

A ce que je sache, ce doit juste être quelqu’un d’une ethnie différente de celle du Président. Il n’est pas précisé quelle doit être cette ethnie.

2. La Constitution précise-t-elle par quelques moyens ou sur quels critères acquiert-on une ethnie ?

N.B. :

1. Je vous rappelle que Obama ne serait pas devenu le président populaire que nous connaissons, si des personnes avec de telles idées avaient été écoutées, entendues et suivies.

2. Rappelez-vous le cas de Rama Yade en France. Le fait qu’elle soit de mère et père sénégalais, la rendait-elle moins patriote ou moins capable d’assumer les hautes fonctions politiques qu’elle a exercées ? [Pour rappel, elle est arrivée en France à l’âge de 11 ans et a été naturalisée en 1997, à 21 ans. 10 ans plus tard, elle est nommée secrétaire d’État.]

http://www.reynoldsbutari.com/

Publié le 1 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 26 Commentaires.

  1. Yesu araje. Mwihane ivyo vyaha vyo gusuzugura kiremwa muntu wese.

  2. Yoooooooooooooooooooo!!!!!. biriko biraza bababwira ko abazungu babahenze babapima amazuru ngo wewe uri iki, abandi ngo uri iki. None ntimubona ko vyose bizosambuka n’ejo n’ejobundi ico muzobona kitanditswe mubitabo vyeranda tana n’akagazuzo nta valeur biba bifise. Raba ingene mwosangira mukwigwe mwese mureke kumarana ntamoko ahari hari icitwa umurundi gusa. Mugabo ugumye wiraba munsi y’igikaraza ukahashira i mbere emwe amoko azoca avuka.

  3. Très bonne réflexion. La question, ce ne sont pas ses origines mais:
    – son droit d’accéder à ce poste d’après les termes de la constitution
    – ses compétences apparemment douteuses pour un poste comme celui-là
    Le jugera-t-on à ses performances? Non, « ubuza gusha buratagata »

  4. Excellent argument!

  5. None wewe wanditse iyo article ko utiyanditse ibindi iamaki mukubora ihera mu mutwe kandi kagongo ntikwega FUSO none karashize ingani dutwagwe nibijuju Yesu yaravuze ngo impumyi ntitwara abantu yobahomorera mukinogo. None iyo nationalite uvuga yayironse ayisavye canke yagiye kuri zone asaba karangamuntu arayigura. Erega ntushobora kuba murikirya kibanza na niveau tres bas nibara nihamwe CNDD-FDD ataco itazozana mu burundi .C,est parti des primitif urambarira uravye ivyo bakora.Ntimwitiranye ibintu ukaba uri umumetis so yakuvyaye kumuzungu urumurundi kuko muburndi nti dutwra ubwoko bwa bamama nkinka yitwa yarugamba , canke maza dutwra ubwoko bwo ba data.Ivyo vyatanguye Radjabu gusuzugura abize nukubashira kure nikuzana abanyamahanga mukrongora igihugu basaba ,bishima ,birata ngo na farkone barikuyigaba muribuka Karenga Rhamadhani , mumamuko ni Umurega, Sovino Mugwengezo numubembe kuko se yamauvyaye kumukobwa wa Ndakoze umuganwa wo munyakabiga ubu mu kwiterura muri politike nuwambere.Davidi Nikiza numufurero wo mu Kagwema ka Gihungwe i Gigahanga mu kwita imbere muri kahise nuwambere baca basahura igihugu babiba amacakubiri, le page yatwaye documentation exterieur ni umu kongomanai avuka kumunyarwandakazi ani benshi bari muri uyo mugambwe wanyuranye namategeko meza warufise ngenderwako wari ufise ugitangura twese twari tuwushigikiye nigihe bari mwishamba.
    Nyabenda awutwara nti yrenze uwambere muri kaminuza , burikukiye abiba amacakubiri ni Infirmier A3 bamukitanye kuri centre de sante i Muyinga bamwinjiza mu muhari none mwagira ayage iki atari amacakubiri ,MAFERO ariwe NTAKARUTIMANA Joseph ntiyarenze niveau IPE muri Kirundi -Francais yigishije Kurukinga mu Rumonge genda muhinyuze , none nti mubona ko isamaki yavyize , ko vyose ari mu mutwe ntaho tuja .

  6. du n’ importe quoi, le mal burundais n’est pas identitaire!

    • Humura ncuti yanje Yezu Kristu umwe adahinyuzwa kandi izo Diplômes atazozibaza niwe agiye kubaza ico umwumwe wese yakoze kugatwe kiwe. Rero uwize, uwutize muriko mupfa ibiboreza kuko atakamaro ibiboreza bifise. Senga hakiri kare ntuze uzimire kandi abantu basemerera. Imana iguhezagire.

  7. Le problème n’est pas l’appartenance ethnique, mais il faut qu’on ait des leaders, des patriotes, des hommes intègres, qui ont des visions pour le pays, le développement, les burundais ne donnent pas l’importance à la compétence, mais à l’éthnie ou parti, et voilà d’où cela nous amène, à la pauvreté, la misère, le sous developpement, l’ignorance. Des dirigeants, qui ne pratiquent pas la justice, dans un pays ou il n’y a que la loi du plus fort, comme à la jungle, nous resteront pauvres, ignorants, sauvage, puisque les gens qui n’ont pas peur de tuer une personne pour ses idées, cela j’appelle sauvage

  8. Moi je pense que pour nommer un vice président on lui une proposition de nom et il fait son choix, mais parmi les millions de tutsi qui mérite le plus cette place? tous les tutsi se valent, pcq il l’est aussi, par son père et pàr sa mère, pcq il est de la 3ème génération . Déplacez le débat ailleurs svp

  9. Ntaco bivuze uwitwa ngo ni umu 1er vice-president ahari ubu. Uwiyita president ntavyemerewe n’amategeko kumuba, donc na gvt yiwe yose uko imeze ntiyemerewe kuhaba. Rero uwarinze arenga ku mategeko akahishira, mugiye kuraba abakurikira muba mwibagiye ingorane nyamukuru, mandat illegal. L’auto proclame president niyahava n’abasigaye bose bazojana.
    Hama nyene kwandika iyi article, umwana atwara ubwoko bwa se, donc nimba uri umurundi, ton enfant metis ne devrait pas avoir de probleme

  10. Je crois qu’au lieu de polemiquer sur la nationalite et l’ethnie de Mr Gaston Sindimwo, il faut plutot voir cela en signe positif de tolerance et d’integration.Le Burundi a ete depuis longtemps un pays ouvert ou se rencontrent des ressortissants venus de plusieurs pays depuis l’arrivee des Arabes d’Oman jusqu’aux Maliens.La famille de Mr Gaston Sindimwo arrivee de la region du Su-Kivu dans le pays au debut des annees 1920 lorsqu’il etait sous l’administration belge a servi le Burundi et a choisi de rester dans le pays apres l’independance au moment ou d’autres ont prefere retourner dans leurs pays d’origine nouvellement independants.Gaston Sindimwo est ne, grandi et a etudie et traville au Burundi.Il est burundais comme quelqu’un qui est ne a Mwaro, Bukirasazi ou Muhanga.C’est par ses efforts et sa conscience professionnelle qu’il a ete remarque jusqu’a occuper des fonctions importantes au sein du Parti Uprona.Sa designation comme 1er Vice-President de la Republique du Burundi meme s’il intervient dans des circonstances troubles et par un President de la Republique conteste, cela devrait etre celebree comme une evoluion positive des mentalites de la societe burundaise au lieu de continuer a categoriser les Burundais selon les trois groupes ethniques principaux et selon les regions.Il faut plutot juger Mr Sindimwo pour sa politique et ses realisations au service du peuple burundais.Un modele a suivre et a encourager.

  11. Jewe murantwenza,ni mwebwe abatutsi mumaze iminsi muririrmbira uwushaka wese kuvyumvako ata moko ari mu burundi ngo kandi mushaka uburundi aho amoko yose aroranirwa,gaston rero ni umurundi n’ikimenyamenya yari umu sans echecs,mu ma villes mortes yari intatangwa,mu kugira abahutu ama boro yari uwa mbere,ce qui fait de lui umututsi,mushaka iki,ni umututsi wanyu uyo mwicanyi.

  12. Bien Analysé Leynord Mais Comme Je L’ai Dit Dépuis Que J’ai Eu Un Peu D’intelligence,le Burundi N’a Pas Besoin D’être Dirigé Par Les Soidisants Hutu,Tutsi,Twa ou ganwa(vs Oubliez Aussi Les Hutsi,les Tuhu,Les Hutwa,les Tutwa…)mais Il A Besoin Des Hommes Dignent De Personnalité,Capable De Diliger Pour Touts Les Burundais Car C’est Constaté Que Ces Histiores D’éthnies Affaiblssent Le Pouvoir.

  13. @La « Burundité » : nouveau concept de division??????

    Mr l’auteur, Je ne soutiens pas du tout ta conception de nouveau concept de division. Si tu le comprends très bien, le Burundi depuis les Accords d’Arusha et la Constitution tels qu’ adoptés à cette même période, nous ont permis d’entre dans un système de démocratie consensuelle, cela a été dicté par la réalité historique que le Burundi a vécu et venait de vivre en 1993.
    L’histoire nous fait remarquer que la majorité ethnique a toujours tenté d’éliminer physiquement et politiquement la minorité ethnique qui est les Tutsi. Cette minorité Tutsi a exigé une garantie institutionnelle, celle-ci était en principe basée sur les quotas ethniques dans les institutions pour rassurer la survie de cette minorité.
    « Dans la Constitution, est-ce vraiment précisé que le vice-président doit être Tutsi ? » Mr l’auteur de cet article ,quand on a négocié à Arusha, je n’étais pas là, mais à ce que je sache on a négocié en terme des deux ethnies Hutu Vs Tutsi protagonistes à l’époque.
    Sache qu’il y a aussi la coutume qui est une source de droit non négligeable, à laquelle on se réfère quand il s’agit de déterminer nos aspects identitaires. Jusqu’à maintenant nous suivons le système patriarcal quand il s’agit de déterminer notre ethnicité, dans notre coutume si tu es Burundi, on prend l’ethnie du père et nom de la mère.
    Si toi l’auteur de cet article qui défend les droits des métis, tu ne devrais pas t’inquiéter que tes enfants soient des Burundais si tu es Burundais, mais l’ethnie d’après notre coutume, c’est toujours celui du père.
    Ne défends pas la MAUVAISE FOI de Nkurunziza pour désacraliser les accords d’Arusha , et poursuivre silencieusement le génocide contre les Tutsi et les Hutu patriotes qui s’opposent à la dictature et la destruction totale de notre chère patrie.
    Ne faites pas de comparaison de ce qui n’ont aucune ressemblances : la réalité américaine est totalement différente de celle du Burundi, le simple exemple est que Obama parle comme président des États Unies , mais Nkurunziza , depuis les 10ans au pouvoir , il a refusé sciemment de parler comme Père de la nation, de rassurer et protéger la minorité Tutsi et d’autres minorités politiques. Par contre, il a servis à ses propres intérêts, il toujours parler comme chef du Partie CNDDFDD, libérateur du peuple Hutu, jamais comme Sebarundi.
    Ainsi, pour se rassurer de poursuivre ses missions dévastatrices, il se fait entourer par des personnalités médiocres- criminels en violation flagrante de toutes les lois du pays, comme si le Burundi est sa propre propriété privée, avec tout droit de vie et de mort à toute personne qui osera dire le contraire de cet envoyé de Dieu au Burundi.
    Mr l’auteur, moi qui te réponds ma femme n’est pas Burundaise, mais mes enfants sont Burundais et ils sont de l’ethnie de son père. Ta défense de Gaston est très erronée, tant que Nkurunziza se réclame Hutu, la position de premier-vice-président revient à un Burundais de l’ethnie Tutsi d’après les textes de lois en vigueur au Burundi, et Mr Gaston Sindimwo n’est pas Tutsi, mais, il est Burundais de l’ethnie de son père le congolais qui l’a engendré.

  14. Jew ndibaza ko uwo agereranya Obama na Gaston ndibaza ko atazi constitution burundaise hamwe n iya USA.muri USA umwana wese ahavukiye automatically aba abaye US citizen .no ni muburundi niko constitution ivuga.niba ari uko hariho benshi bahavukiye atabwene gihugu bafise .urumva ko mwabarenganije ariko murengandura Sindano.Rero ni Sindano ari mukuri ari umurundi tangariza bose abanyamahanga bavukiye ngaho ko bafise ubwenebgihugu bw’uburundi.ataruko naho no discrimination ,kumbure Sindano yaburonse ko Nyina yari umututsikazi .rero kure akarenganyo Mu Bantu.

  15. Bla!!Bla!!! Hamagara sha imitwe yose!!!kandi urababizi ko incabwenge zuzuye mbe ko mutinya!!! hanyuma dutegure amatora meza mumwidegevyo!!!! les accords d’arusha namategeko yashinzwe nicabwengeeee zibona kureee!!!! Ivyo bindi ni Bla!!!Bla!!!!CNARED nabandi bose,namwe nyene dutegerezwa kubana twese nigihugu cacu,tukabisikanya,ikiringu giheze;ntabindi.Hanyuma tukwubaka igihugu,murabona aho kigezeeee!!! Nagahomerabunwaaaa!!!!!!

  16. c’est vrai mon frere et si on doit aimer sa patrie il faut savoir laquelle et enfin choisir la servir surtout qu’un pays n’existe pas sans peuple tout comme une nation se determine non seulement pas par la superficie mais aussi par sapopulation

  17. le 2iem vice president edward nduwimana est un hutu de rukago, c mon voisin. fait des recherche sur ls gens de rukago. nduwimana est un hutu, bamw bita abihuture, abavyeyi biwe bari barihutuye. sinibaza ko ivyo vyoba vyaramugiz umututsi. so, prsdent, 1 e2 im vice prsdent sont tous hutu et un congolais, prsdt et 2 vice prsdnt assemblee sont toys hutus. ikibabo!!!! ntabatutsi bincabwenge bahari? ibwirizwa shiniro nuko ribivuga? mwibaza ko uburundi buzoterimbere canje bukaronka amahoro hariho abakumuriw? kuvya nduwimana higa imvukira zomurukago zibabwire numuhutu nokunyo, kubumuhutu so bibi kibi nukubesha, hama kwigungirako ubutegetsi nogufata abandi nkutujuju, burakey ndabe ubwenge mwakoreshe!!!

  18. sinzi igituma muharira kuko ivyabaye vyarabaye rero dusenge kugira ngi IMANA MUSHOBORA VYOSE IDUHE KWIHANGANA

    • haha, ivyabaye vyabaye, sinzi igituma muharira. Nivyo cane. Ivyo Nkuru agize, n’ukuvyemera uko bimeze ahandi ho aratumesa. Ce que je déplore dans ta réflexion «Nana», c’est que tu mélanges les cartes. Imana ne devrait pas être utilisé à tors et à travers.

  19. Bien dit mais il faut lire bien la constitution burundaise, ce qu’elle dit sur l’ethnie du vice président. Et dis nous l’ethnie de Gaston Sindimwo au lieu de nous donner des cours de morale.

  20. le 1er vice president doit avoir une ethnie differente de celle du 2eme vice president.c’est ce que dit la constitution.il peut avoir une meme ethnie avec le president a condition que le 2eme soit tout autre

  21. Sigaho ntuzewe uburundi bwabaye itongo rya se apfa kuyorora ivyitsi n,amahwa agashiraho,mugabo hasigaye igihe gito mwihangane!Nakagaye ako,yabonye ko mu burundi atancabwenge zirimwo ga canke?

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :