Le porte-parole d’un parti d’opposition abattu dans la nuit de lundi

https://i2.wp.com/ds2.ds.static.rtbf.be/article/image/1248x702/4/a/e/581b0a974e9f0f1055969b0f8853fd02-1441706068.jpgLe porte-parole d’un petit parti de l’opposition burundaise, dont le président avait été tué en mai au plus fort des manifestations contre le 3e mandat du président Pierre Nkurunziza, a été abattu dans la nuit de lundi à mardi à Bujulmbura par des inconnus, a annoncé à l’AFP le directeur général adjoint de la police.

Patrice Gahungu, porte-parole de l’Union pour la paix et la démocratie (UPD), « a été assassiné par balles par des personnes non identifiées alors qu’il arrivait devant sa maison dans le quartier de Gihosha à 23h30« , a expliqué le général Godefroid Bizimana, joint par téléphone à Bujumbura. « Une enquête a été ouverte« , a-t-il poursuivi, expliquant que ce crime avait été commis en l’absence de témoins.

Des suppositions

« C’est clair qu’il y a la main du pouvoir de Pierre Nkurunziza car ce crime odieux s’inscrit dans une suite d’assassinats visant tous ceux qui ont osé dire que son 3e mandat est illégal« , a réagi Chauvineau Mugwengezo, président d’honneur de l’UPD, qui a fui en exil « après avoir échappé à plusieurs tentatives d’assassinat« . « Aujourd’hui c’est le porte-patrole, il y a eu Zedi Feruzi avant, ils ont tenté de m’éliminer, c’est un plan qui vise à détruire, à anéantir l’UPD« , a-t-il accusé.

Zedi Feruzi, un des principaux leaders de la contestation contre le 3e mandat du président burundais, avait été tué par balles avec son garde du corps le 23 mai à Bujumbura par un commando armé non identifié. La police du Burundi n’a jamais fait état d’aucune avancée dans ses enquêtes.

Une source policière assure cependant que le porte-parole de l’UPD pourrait avoir été assassiné par l’opposition car « il avait félicité publiquement dernièrement le président Nkurunziza pour sa réélection, ce qui lui avait attiré les foudres de son camp« .

Le Burundi a plongé depuis fin avril dans une grave crise politique, déclenchée par la volonté du président Nkurunziza de briguer un 3e mandat que ses adversaires jugent anticonstitutionnel.

Belga News , le mardi 08 septembre 2015 à 11h55, http://www.rtbf.be/info/monde/afrique

Publié le 9 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Nk’ifu y’imijira!!!! Yarawuciye nkurumbi.

  2. Uwo muvugizi wa polisi nabeshere hiyo Mbega Opposition iyo yaba ishaka kwica yotangurira kubayo
    Iyo Opposition yoba ibishobora ngira yotangurira kuri Kazungu Ndakugarika Uwamahoro
    Imbonerakure canke ika neutralisa ico gipolisi cama cahekuye Abavyeyi
    Ntasubire lero kubesha mugabo amenye neza ko ubwo bwicanyi bakora bazobwishura
    IMANA yakire Patrice mu Bwami bwayo Abo bicanyi nabo bamenye ko Ibinogo vyabo
    biguma vyasamye bibarindiriye

  3. Yicwa na opposition, yicwa na Gouvernement, police ntitegerezwa kuvuga mwe n’ayo majambo apfuye kuko umuntu wese ategerezwa gukingigwa!!! Ewe Nkurunziza uriko uriyimbira icobo! Ya Mana yawe izokubera icabona!!!

  4. il peut etre tue par le pouvoir afin de montrer que c’est l’opposition qui est derriere.c’est le pouvoir qui devait le proteger contre le pouvoir lui meme;contre l’opposn,contre tout autre nature d’incident pouvant emporter sa vie.pas d’excuse alors pour le gouvernement

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :