Le chef d’état-major de l’armée réchappe d’une embuscade qui a fait sept morts à Bujumbura

IMG-20150911-WA0000Les tentatives d’assassinats ciblés se poursuivent au Burundi. Ce vendredi, c’est le chef d’état-major du pays qui a été visé par une attaque dont il a pu réchapper. Sept personnes ont en revanche été tuées.

Le numéro 1 de l’armée burundaise, le général Prime Niyongabo, a réchappé vendredi d’une embuscade contre son convoi à Bujumbura, au cours de laquelle sept personnes ont été tuées, ont annoncé des sources policières.

« Il y a eu un attentat contre le chef d’état-major de l’armée, heureusement il n’a rien eu, mais deux des assaillants ont été tués et un troisième capturé », a déclaré  le directeur-général adjoint de la police burundaise, le général Godefroid Bizimana. « Nous sommes en train de traquer le reste du commando », a-t-il poursuivi.

Un haut-gradé de la police a précisé que quatre militaires de son escorte avaient également péri ainsi qu’une policière. Selon ce haut-gradé, les assaillants, vêtus de tenues militaires, circulaient dans un véhicule de l’armée depuis lequel ils ont ouvert le feu sur le véhicule du général Niyongabo et sur celui de son escorte.

Une attaque « minutieusement préparée »

« L’attaque était minutieusement préparée, elle a été soudaine et violente. Quatre des gardes du corps du chef d’état-major ont été tués sur le champ, et lui-même n’a dû son salut qu’au fait que son chauffeur a dépassé un bus transportant des policiers, empêchant les assaillants de le rattraper », a expliqué ce haut-gradé ayant requis l’anonymat.

Le général Nyongabo est considéré comme un dur du régime burundais. Il a notamment contribué à la mise en échec de la tentative de coup d’État militaire des 13 et 14 mai derniers au Burundi.

Un autre homme-clé de l’appareil sécuritaire burundais et artisan de l’écrasement du putsch, le général Adolphe Nshimirimana, ancien chef du Service national des Renseignements (SNR) considéré comme le bras droit du président Pierre Nkurunziza, a péri dans une embuscade similaire – tendue par des hommes en uniforme militaire lourdement armés – début août.

Par Jeune Afrique avec AFP, le 11 septembre 2015 à 10h27

Publié le 11 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 13 Commentaires.

  1. None abo bantu bama bakoresha imodoka z’igisoda ni bande? Bakoreshwa nande? Izo modoka zica nyikira he zihejeje gukora ayo mabi?
    EN TOUT CAS BARABESHA IMPERA N’IMPERUKA BAZOMENYEKANA.

  2. Yezu yaraciriye umugani ishengero; ariko ubu awuciriye twebwe ati:habaye umuntu yateye imizabibu,hanyuma ayishinga abarimyi, aca yigira mu mahanga.Igihe kigeze, atuma umusuku kuri babarimyi ngo bamuhe uruhara rwiwe ku vyamwa vya ya mizabibu. Bo lero baramucakira, baramwegagura, bamusubiza inyuma iminwe igaragara.Arongera abatumako uwundi musuku, uyo nawe baramwegagura, baramujora, bamusubiza inyuma iminwe igaragara. Arungika uwa gatatu, bamugira inguma barahinda. Nyene imizabibu araheza aribaza ati: None nza kugira nte? Ntume uyu mwananje nkunda cane, kumbure bazomusonera. Ba bandi ngo bamubone, baca baja inama, bati: Ng’uyu samuragwa; ni muze tumwice, iragi rizoba iryacu. Bamujana hirya y’umurima baramwica.
    None lero, nyene imizabibu azobagira ate?
    Azoza atikiza abo barimyi, imizabibu nayo ayishinge abandi ».

    Bavyumvise, bavuga bati: »Oyaye ntaco bimaze »
    Nawe arabitegereza, arababaza ati: « None lero, ayamajambo yanditswe n’amaki, ngo : Ibuye abubatsi bari bataye niryo ryabaye iteranirizo ry’inzu. Uzogwa kuri iryo buye, azovunagurika;
    uwo rizokorokerako, rizomusavya »

    ********Nsavye mutima mutagatifu ngo uwuja gusoma uwu mugani Yezu yaduciriye amurikirwe koko yumve ico uvuga kandi akuremwo amajambo amwubaka nawe amurikire abandi nti: tugire Kristu. « Tubisanga muri RUKA :20; 9-18.

  3. Emwe uwuzoramba azobona menshi,aho kwitaho iterambere ry’igihugu,ubu rero abarundi projet bashize imbere ni kwicana? ndasavye mugeze aho. plitike nziza ni iyerekeye iterambere rivuye mu bikorwa vy’ukwitezimbere

  4. Urya yafaswe, il parait ko ari umu ex fab il va subir amahano yose, aza kuvuga abamurugitse kugira irya operation suicidaire canke ntavuge son sort iri mu munwe ya barya bamufashe. Bazoca bamuvugutira naburya yamuhushije.

  5. uwo muja ngo ni chef emg urazi ikibi ciwe!!!ahubwo nawene narindire twebwe imbonerakure yanse ko twinjira mugisoda tuzomwereka !!irya nimburiiiiii

  6. Un autre mort c’est un mort de trop kuko nk’ubu des innocents seront sacrifiés pour montrer que ce sont les x ou y qui ont voulu l’assassiner! Murazi ko bakira gutanga deux semaines baca baboneka kandi hari des crimes horribles zimaze imyaka n’imyaka! Arcade nk’ubu aramaze kumenye abamuhakije! ARIKO SIWE YOBA CIBLE YAMBERE MURI KINO GIHUGU!

  7. il entre le marteau et le clou,il a dejoue le putch mais nkuru veut aussi sa tete

  8. Iyi operation ni Kamikaze. Urazi kuja kwica ugaca uhasiga agatwe. Mbabajwe na banyagihugu. ariko urya bafashe il va payer cher. Azocabona ico imbwa yaboneye ku mugezi.

  9. basha icombona nuko abantu bova muvyo kwicana kuko namahoro bazoronka kandi umuntu afpa kumusi wiwe rero aba bikoze Imana ibaharire cane kuko bakora ico batazi

  10. Baguma bihekura, erega imbonerakure,canke interahamwe biragoye kuzi controla kuva aho zibereye imfuvyi !!!!!!!!!!!!!!

    • Hewe karire aho ugomba kuvuga iki? Aba sans echecs bo vyati vyoroshe kuba controla? Utiko urabahema rero ngo nuko ari impfuvyi au lieu yo kubafasha.nawe ubu nimba utari impfuvyi ushobora kubayo ejo.qui rira bien rira le dernier.

  11. Biragoye. Dukomez Gusenga.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :