Chaîne d’esclave autours du coup des ex-présidents Gbagbo et de Nkurunziza

PeteroQuand le président Nkurunziza s’était rendu en Côte d’ Ivoire, un de ses proches avait affirmé que les rapprochements de ces deux présidents ne se limitaient pas seulement aux relations d’Etat mais également au fait que les deux personnages étaient totalement soumis à dieu. La question que beaucoup de citoyens burundais et même du monde entier se posent, et quelle la nature de ce dieu qui a provoqué des hecatombes en Côte d’Ivoire et qui aujord’hui habite dans le corps de Nkurunziza pour devorer le peuple burundais. C’est ce dieu qui les fait porter des chaînes d’esclave.

Un dieu qui leur fait porter une chaîne d’esclave sur leurs coups.

Il n’y a pas longtemps Mme Margueritte Barankitse disait avec beaucoup de compassion que notre frère Nkurunziza est possédé, Pour moi, il ne serait en aucun injuste d’ajouter que le couple Nkurunziza est possedé, ceci parce que dans son sermon la dame du possedé Nkurunziza a bien dit qu’elle s’en foût des gens qui sont tuées par son mari aussi longtemps qu’il lui est fidèle. Au jour de la fête communale, Nkurunziza a parlé de la puissance du chiffre 8 devant un parterre de gens assis sur une natte au moment où il s’asseyait sur une chaise. Y a-t-il une liaison de son dieu et le chiffre 8. Notons qu’il a évoqué cela lorsque son ami de lutte logeait encore à la morgue. Quelle cynisme!

Quid de cette chaîne d’esclave que Nkurunziza porte sur son coup, il n’est mentionné nulle part dans la constitution burundaise que le président porte une telle chaîne le jour de l’investiture. Voilà que Bunyoni l’enchaîne comme un esclave devant un parterre d’hommes et de femmes medusée par la tragi-comédie du protocole du despote Nkurunziza. Parmi les amblèmes de la république du Burundi et les symboles de mérites patriotiques, on trouvera nulle part une chaîne. D’où est venue finallement cette chaîne? Je n’aimerais pas speculer sur l’origine de cette chaîne au risque de me tromper mais ce qui est vrai et verfiable avec photo ci-haut à l’apui, Laurent Gbagbo portait une telle chaîne le jour de son soi-disant investiture. La chaîne autours du coup des deux ex-présidents est-elle un symbole d’esclavage au mal absolu? Difficile de l’affirmer mais ce qui est sûr, le scenario politico-religieux et le vampirisme d’etat que nous observons aujord’hui au Burundi, s’est manifesté en 2010 en côte d’Ivoire. Ce n’est plus un secret de polichelle Nkurunziza est sur les traces de Laurent Gbagbo, il n’ya pas longtemps je lui conseillais en tant que compatriote de ne pas oser s’administrer une pillule amère inutilement au risque de compromettre la securité du pays et la stabilité de la region. Il a forcé son 3èmandat et voilà que la tyrannie et le vampirisme d’etat se sont érigés en mode de gouvernance.

La machine broyeuse du CNDD-FDD

Je suis d’accord avec le président Ntibantunganya, quand il dit que une rebellion sans idéologie politique produit des monstres, c’est ce que nous observons aujourd’hui. Le cndd-fdd au pouvoir aujourd’hui est devenu une association de vampires où tout se résout par le sang. Le lecteur pourra se rappeler des propos de l’actuel porte parole du cndd-fdd sur le sort qui devrait être réservé aux membres du cndd-fdd qui avaient écrit au chef d’etat pour tenter de le dissuader de ne pas briquer un 3è mandat. Ses propos mettent à nu la politique du cndd-fdd pendant dix années au pouvoir. Curieusement la machine broyeuse qui broyaient alors les membres du Fnl d’Agaton Rwasa et du MSD dans toute l’impunité aux yeux des burundais et des nations unies se retourne contre ceux qui l’ont mis en place et l’ont engraissée. Il ya beaucoup de burundais qui ont été broyés par la machine CDD FDD, pour ne pas m’eterniser sur la papier, je vais me limiter seulement sur deux grandes figures du cndd fdd qui ont mis en place la machine et qui, est entrain de les broyer.

Adolphe Nshimirimana, victime de la machine qu’il a lui même fabriquée

Quand Adolphe a été assassiné, un ami qui est natif de Kinama qui a des liens directs avec la Rurahinda , m’a confié que les parents proches de Benigne Rurahinda lui ont affirmé que c’est Nkurunziza en personne qui a éliminé Adolphe. Il n’est point permis de juger quelqu’un qui n’est plus dans le monde des humains au risque de choquer sa veuve et ses enfants. Mais les faits sont là et bien documentés sur son rôle de répression, d’assassinat contre les membres du FNL, du MSD et la formation de la milice imbonerakure.

Il aurait été le boureau des deux jumeaux et de leur père à Mutakura ainsi que le déclarant en Douane Gérard qui lui suppliait de ne pas lui tirer dessus, tout cela pour satisfaire l’exclave de la mort Nkurunziza. Qu’a-t-il gagné de tout cela. Le monde sait que ce ne sont pas les quelques caporaux qui pouvaient connaître le timing d’Adolphe pour l’attendre au tourant. Nkurunziza l’envoyait tuer des gens innocentes pour un jour le sacrifier sur l’autel de la trahison pour ensuite commenditer l’assassinat du colonel Bikomagu dans le but de créer le flou et faire de la diversion. Pourquoi tout cela? Qui en profite? En tous cas, ce n’est pas le couple Nkurunziza qui en sortira grandi.

Quid de l’attentat contre le general Prime Niyongabo

L’actuel chef d’etat major vient d’echapper à un attentat. Parmi les assaillants tués figuraient des membres de la protection présidentielle ce que le colonel Baratuza n’a pas osé dire. Ce qui est sûr le général rescapé connaît ceux qui commettent de tels forfaits et C’est à lui d’en tirer les conséquences qui s’imposent. Ce ne sont pas les anciens FAB qui sont ses ennemis mais la clique qu’il a lui même protegée et fortifiée. Quand cette clique dévore des gens de Mutakura, Cibitoke et Musaga, les MSD et les FNL tu n’as rien dit, aujourd’hui qu’elle vient de te rater, peut être tu diras quelque chose. A toi de choisir de continuer d’engraisser la machine broyeuse qui finira par te broyer ou alors la devisser pour quelle tourne lentement pour que, un jour elle puisse s’arrêter pour le bonheur du peuple burundais. Que tu fasses quelques chose ou pas, la machine finira par broyer Nkurunziza et elle s’arrêtera à jamais.

A toi d’y reflechir

Tuzomutitimura Jean

Publié le 12 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 17 Commentaires.

  1. Que la terreur,les tueries,l’emprisonnement massif injuste et illegal cessent.Que la menchanceté rancunière observée ces derniers jours cessent. Eviter de causer la malediction de la patrie qui vous a hebergés.Tuer,emprisonner,torturer les innoncents nous vous amenera nulle part sauf qu’endeuiller le pays.Nous demander aux autorités habiletés de prendre en main la crise qui règne.Il faut accepter un Etat d’urgence car on ne peut pas cacher la fumée là où il ya le feu. A vous l’entenne. A bon entendeur salut

  2. Ooh, chers frères , tout ce que l’on connaît et que personne ne peut douter « NOTRE DIEU EST AMOUR ET BON » donc il ne commendite pas ces tueries observées de gauche à droite. Mais une chose est sûre dans la Bible, il est dit « Ivyo vyose urabikora nkihorera ukagira ngo mpwanye nawe ariko ngo ngiye kukudahwa ». L’avenir nous réserve des surprises

  3. Nkurunziza a parlé de la puissance du chiffre 8 ; je ne crois pas qu’il y ait un rapport entre son Dieu et le chiffre 8. Demandez à n’importe quel chinois son chiffre fétiche, il vous dira que c’est le 8.

  4. Evariste MANIRABONA

    Vous aurez a faire avec Dieu vous tous qui ecrivent sur ce site. Vous êtes de grands menteurs. Vos écrits sont maudits. Je vous exhorte de vous repentir sous la croix et n’est jamais jouer la parole de Dieu Vivant en critiquant un homme créé par Dieu en son image car vous n’en avait pas le droit sinon le feu décorateur vous attend. Pourquoi cacher vos propres noms alors que Dieu vous connaît? Mettez-vous a genoux aussitôt que vous lisez ce message et demandez pardon a Dieu et Il va vous ecouter.

    • ,y compris vous Evariste….je crois qu`il n y a pas un problem de debatre sur un sujet ou d`examiner un sujet. La Bible nous dit de ne pas accepter toute prophesie, mais de les examinees. Si la Bible nous donne droit d`examiner une prophesie…… what about un sujet personnel?Pour moi, les critiques ne sont pas vraiment un affaire.

      • tout a fait d’accord avec vous Gabby.il faut examiner les prophéties. je vois Jésus dire de Hérode qu’il est un renard  »imbwebwe » pourtant il savait que hérode était un enfant de Dieu. c’était juste lui rappeler qu’il doit se comporter comme un roi qui aime ses compatriotes et non qui les tue comme il l’avait fait pour Jean Baptiste.

  5. c’est le taureau que tu as engrosse qui t »egorgera

  6. Ce DOMBORI est au solde de Nkurunziza? Coté assaillant, tous les morts sont des tutsi,pourquoi? C’est regrettable que vous n’arrivez meme pas a cacher votre extremisme envers les Hutu je le regrette et les autres le regretteront c’est sure.

  7. Experts dans la deformation de l’information, pas tres longtemps vous serez sans doute denudés a la honte…La vérité na tardera de vous disuader soyez sure.

  8. Trop tard mr , nous connaissons déjà tous vos plans !!!! Birashoboka guhenda abantu nka Ntiba , Domitien , Nyangoma n’abandi mais pas la nouvelle génération.

  9. Je crois que la fin de Peter est proche et pour le moment, Je vous dis que Peter ne fait confiance a personne. Il arrive meme a douter de sa securite. Ubu Peter ne peut pas oser sortir le pays , arazi ko yoba asezeye. `c`est la benediction de l`Eternel qui enrichi et ne fait suivre d`aucun chagrin. Son 3 mandat yamubereye ifuro ry`igiti.

  10. Nkurunziza ne fait pas son travail et nous en sommes-là. Lui et sa clique croient qu’il suffira de pousser à l’exil une certaine catégorie de Burundais pour se débarrasser du problème lancinant qui est le fond de tous les malheur du Burundi.
    Au Burundi le vrai problème est celui des ressources notamment la terre. or la terre au Burundi, elle est finie,, il n’y en a plus. Ce problème crève les yieux surtot si l’on va dans les province de Bukirasazi, Gisozi, Gitega, Kayanza, Muramvya, Mwaro, Ngozi.
    Depuis 50 ans personne n’a osé affronter le probléme de l’explosion démographique. Bagaza essaya, mais les Burundais sont ceux qu’il sont et surtout une certaine propagande de l’époque l’accusa de vouloir pousser les Bahutu à réduire les naissances pour arriver á je ne sais quel équilibre ethnique. Sa politique fut oubliée et nous y voilà.
    Aujourd’hui il es devenu déjá presque impossible au Burundi de nourrir sa population et on ne pourra le faire que si on oser affronter le problème à la racine. Un homme qui a deux enfants devrait se voir offrir une vaséctomie et une femme mère de deux enfants une contraception gratuite. Le Burundi doit impérativement maîtriser la croissance démographique. Il est temps que nos gouvernants, de quel qu’horizons qu’ils viennent, osent dire aux Burundais que mettre un enfant au monde sans pouvoir le nourrir est une irresponsabilité voir un crime. Il va falloir oser le dire aux Hutu aux Tutsi, aux catholiques, aux musulmans et même aux athés. Il va falloir offrir une contaception efficace aux hommes et aux femmes de ce pays. Il va falloir inciter et voir même forcer la main au Burundais.
    L’autre volet consinterait à tout faire pour que le Burundais puisse capitaliser son lopin de terre, pour que l’on commence à monétariser les activités économique du pays. Sur ces question Nkurunziza ne dit rien ne pense rien. Le voilà lancer dans sa politique de pousser les gens á la fuite parce que incapable de leur proposer des solutions pour des problèmes archi-connus.
    Ceux qui ont voté pour cet homme devront bien un jour nous dire comment le Burundi pourra nourrir une population de bientôt 15.000.000 de personnes si on ne fait que gratter la terre ingrate que nous connaissons tous, et surtpout si on continue à la gatter comme le furent nos grand-mères

  11. S’il est vrai que le chef d’Etat Major a été visé par un attentat ourdi par le camp de la présidence, alors la situation est très grave pour les deux frères ennemis et pour le peuple burundais.
    D’un côté, le donneur d’ordre de l’attentat manqué, frustré par l’échec de son coup, va tenter le tout pour le tout afin d’éliminer le général; de l’autre côté, Prime, avec les camps militaires qui lui sont encore fidèles, va sortir les griffes. Des deux frères ennemis, il en restera un. Ainsi donc, cette nuit de samedi à dimanche 13 septembre 2015 risque d’être longue pour les uns et les autres, en particulier pour les habitants de Bujumbura.
    Si le général major Prime ne fait rien pour montrer qui est le véritable chef des armées, c’est que le fameux attentat était une imposture préparée de commun accord entre Pierre et Prime pour réduire la population carcérale par un massacre sélectif des manifestants d’avril-mai 2015 contre le troisième mandant.

  12. Bonne analyse et bien dit.

  13. ni hatari inkoni ikubise mukeba uyirenza urugo n aha nyene kw isi bizorihirwa bisaba kwihangana

  14. Batamuvuye inyuma arabamara nyene!None bari bazi ko bizogenda gute? Ahaaaa!

    • Ooh, chers frères , tout ce que l’on connaît et que personne ne peut douter « NOTRE DIEU EST AMOUR ET BON » donc il ne commendite pas ces tueries observées de gauche à droite. Mais une chose est sûre dans la Bible, il est dit « Ivyo vyose urabikora nkihorera ukagira ngo mpwanye nawe ariko ngo ngiye kukudahwa ». L’avenir nous réserve des surprises

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :