La Parole du jour : La vie de bénir

La Parole du jour du 16 Septembre 2015

La Parole du jour : La vie de bénir

MV 1Vous pouvez écouter mes enseignements dans l’émission ISHIMWE qui passe à la radio Ivyizigiro (90.9 Mhz / 104.8 Mhz) tous les mercredis à 19h et tous les vendredis à 13h30

Pour écouter l’enseignement « UBUSHOBOZI BWO GUTAZIRA » Cliquez Ici

Tout le monde veut avoir une meilleure vie sans rien manquer. Je n’ai jamais vu quelqu’un qui ne veut pas être béni à moins qu’il ait un problème psychologue. Tout le monde veut être béni mais très peu envisagent de bénir les autres. J’ai réalisé que très peu de chrétiens ont compris que le secret d’être bénis est de bénir les autres. Beaucoup pensent qu’en bénissant les autres ils perdent mais c’est un mensonge du diable car plus on béni les autres, plus on est béni. C’est pourquoi Paul écrivait aux galates qui voulaient être bénis sans bénir les autres en leur disant : «  NE VOUS Y TROMPEZ PAS: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi » (Galates 6 :7)

Quand on enseigne un message de semer pour récolter, beaucoup sont touchés et mettent en action la Parole mais plus de 80% abandonnent rapidement parce qu’ils sont découragés. Ils te diront qu’ils ont essayé mais que ça n’a pas marché car au lieu d’être bénis, rien n’a changé et parfois la situation devient pire.

Cela n’a pas marché pour eux parce qu’ils n’ont pas su développer une vie de bénir.

Qu’est-ce-que la culture de bénir ? C’est quand on donne sans hésiter et sans spéculation. Pour atteindre ce niveau, il faut prendre une décision ferme et faire cet exercice pendant une certaine période sans rien attendre en retour car on ne peut pas avoir la vie de bénir si on n’a pas la foi dans ce que nous ne voyons pas. Dieu m’a fait traverser une période de cinq ans dans les affaires où je ne faisais que bénir les autres alors que rien ne s’arrangeait pour moi. A un certain moment deux de mes employés m’ont demandé si je ne semais pas dans une terre déserte mais je leur ai répondu que je cesserai de bénir l’œuvre de Dieu et son peuple quand je n’aurai rien à donner.

En 2008 Dieu m’a donné l’ordre de fermer le business et le servir à temps plein. Au début c’était terrifiant et inconcevable car je ne voyais pas comment je pourrais survivre mais Dieu m’a dit le 27 Novembre 2008 qu’Il a tenu compte de toutes les semences que j’ai semé et qu’Il s’occuperait de moi. J’ai obéi et aujourd’hui Il s’occupe de moi pendant que je continue à bénir les autres car c’est à travers le silence de Dieu (quand on ne voit pas une réaction immédiate)  qu’on apprend à développer la culture de bénir Dieu et son peuple.

La religion nous a longtemps appris que donner veut seulement dire mettre quelque chose dans le panier à l’église mais plus tard j’ai compris à travers les écritures qu’un chrétien qui a une bonne santé spirituelle ne doit pas se limiter aux offrandes dans l’église mais il doit apprendre à bénir les autres. Non seulement nous devons aider les pauvres et les vraies veuves mais nous devons également bénir les gens qui sont autour de nous.

Voici comment tu peux développer la vie de bénir les autres : Chaque matin tu peux prendre la décision de bénir au moins une seule personne pendant la journée. Bénir ne veut pas nécessairement dire donner de l’argent mais c’est faire un acte qui répond à un besoin d’un frère ou d’une sœur. Parfois même un appel téléphonique ou un sms (texto) peut bénir quelqu’un. A la fin de la journée, avant de dormir, tu devrais t’assurer qu’il y’a au moins une seule personne qui a remercié le Seigneur grâce à ton action ou que tu as fait quelque chose qui a créé un sourire sur un visage désespéré.

Si tu veux vraiment être béni partout où tu seras, apprends à bénir ceux qui sont autour de toi sans spéculation et avec le temps, quand Dieu remarquera en toi la vie de bénir, Il enverra des personnes qui répondront à tes besoins.

Vous pouvez recevoir mes enseignements quotidiens directement dans votre email en m’écrivant sur nahezagiwe@yahoo.fr

Si vous voulez recevoir mes enseignements quotidiens sur Whatsapp, écrivez-moi en me donnant votre numéro de téléphone plus le code de votre pays.

Si vous voulez vous repentir et accepter Jésus dans votre vie, Cliquez Ici

                                                                                                              Chris Ndikumana

                                      www.chrisndikumana.org

nahezagiwe@yahoo.fr

      Facebook: Chris Ndikumana

English Translation

The life of blessing

Everyone wants to have a better life without lacking anything. I have never seen anyone who does not want to be blessed unless he has a psychological problem. Everyone wants to be blessed but few think of blessing others. I realized that very few Christians have understood that the secret to be blessed is to bless others. Many believe that in blessing others they lose but it’s a lie from the devil because the more you bless others, the more you are blessed. This is why Paul wrote to the Galatians who wanted to be blessed without blessing others by saying:  » DO NOT BE DECEIVED, God is not mocked; for whatever a man sows, that he will also reap »(Galatians 6: 7)
When there is a teaching of sowing and harvest, many are touched and put the Word into action but more than 80% quickly give up because they are discouraged. They will tell you that they have tried but it did not work because instead of being blessed, nothing has changed and sometimes the situation gets worse.
It did not work for them because they have not been able to develop a life of blessing.
What is the life of blessing? It is when we give without hesitation and without speculation. To reach this level, you have to make a firm decision and do this exercise for a certain period without expecting anything in return because we cannot have a life of blessing if we do not have faith in what we do not see. God took me through a period of five years in business where I was only blessing others while things were not good for me. At a certain time, two of my employees asked me if I was not sowing in a dry land, but I told them that I will cease to bless the work of God and his people when I will have nothing to give.
In 2008 God gave me the order to close the business and serve Him full time. At first it was terrifying and inconceivable because I could not see how I would survive, but God told me in November 27, 2008 that He has taken into account all the seeds I sowed, and He would take care of me. I obeyed and now he takes care of me while I continue to bless others because it is through God’s silence (when we do not see an immediate response) that we learn to develop the culture to bless God and his people.

Religion has taught us for a long time that giving only means to put something in the basket at church but later I understood through the Scriptures that a Christian who has a good spiritual health should not be limited to offerings in the church, but he must learn to bless others. Not only do we need to help the poor and true widows but we must also bless the people who are around us.
Here is how you can develop the culture of blessing others: Every morning you can make the decision to bless at least one person during the day. Blessing does not necessarily mean giving money but it is doing anything that meets a need of a brother or a sister. Sometimes a phone call or a text message can bless someone. At the end of the day, before sleeping, you should make sure that there is at least one person who thanked the Lord through your action or you did something that created a smile on a desperate face.

If you really want to be blessed wherever you go, learn to bless those around you without speculation and with time, when God will notice the life of blessing in you, He will send people to respond to your needs.

Chris Ndikumana

You can get my daily teachings in your email in writing to me on nahezagiwe@yahoo.fr

If you want to receive my daily teachings, you can write to me by giving me your phone number plus your country code.

If you want to repent or to receive Jesus in your life, Click Here

Publié le 16 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. ça j’y crois beaucoup!: -donner sans rien attendre en retour,sans hésiter et sans spéculation
    -commencer par bénir les autres pour espérer être aussi béni
    -éviter le mensonge du diable qui fait croire aux gens qu’en donnant
    on perd
    -ayez la foi parce que le feed back peut traîner à longueur d’années

  2. Amen

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :