La Parole du jour : Enlève les limites (Première partie)

La Parole du jour du 17 Septembre 2015

La Parole du jour : Enlève les limites (Première partie)

MV 1Vous pouvez écouter mes enseignements dans l’émission ISHIMWE qui passe à la radio Ivyizigiro (90.9 Mhz / 104.8 Mhz) tous les mercredis à 19h et tous les vendredis à 13h30

Pour écouter l’enseignement « UBUSHOBOZI BWO GUTAZIRA » Cliquez Ici

Depuis que j’ai accepté Jésus comme mon Seigneur et Sauveur, j’ai entendu beaucoup de prédications qui nous montrent combien Dieu a un plan merveilleux pour notre vie, qu’en Christ nous avons une vie victorieuse, que Jésus est venu pour détruire les œuvres du diable…mais quand je regarde ce qui se passe dans l’Eglise de Christ, je me demande si la puissance de Dieu existe encore parce que non seulement on ne voit plus de miracles comme à l’époque de l’Eglise primitive mais aussi les chrétiens semblent être condamnés à vivre une vie de défaite.

L’idée d’écrire cet enseignement a été influencée par une vidéo qui montrait un miracle en direct d’un petit garçon d’environ trois ans qui était paralysé depuis sa naissance et ne pouvait pas marcher. Sa mère l’a amené devant le Pasteur et toute l’église suivait la guérison en direct. Il a dit à l’enfant de se lever mais l’enfant ne faisait que tomber. Sa mère voulait l’aider mais le Pasteur ne voulait voir personne toucher l’enfant. Lui-même ne l’a pas touché mais il l’ordonnait de se lever au nom de Jésus. Après quelques essais et erreurs, l’enfant s’est subitement levé et sa maman a couru dans tous les sens en sautant de joie. Toute la salle a explosé de cris de joie pour la gloire de Dieu. Beaucoup ont pleuré et n’en revenaient pas.

Je me suis posé la question de savoir pourquoi tout ce monde était étonné ? Est-ce à cause de la puissance de Dieu ou l’amour de Dieu ? Ou ce sont les deux ? La réponse à cette question révèle la dimension de ta foi. Je suis persuadé que la majorité de ceux qui ont crié et pleuré l’ont fait à cause de la puissance de Dieu à laquelle ils ne s’attendaient pas. En fait, c’était une surprise pour eux parce qu’ils avaient peur que le miracle échoue.

Le Saint-Esprit m’a donc révélé que l’une des raisons qui font qu’on ne voit plus de miracles dans nos vies est la limite dans notre foi. Nous prions avec foi pour quelqu’un qui a des maux de têtes ou qui souffre d’une maladie curable mais quand il s’agit d’une maladie incurable comme le cancer ou le sida, notre foi est limitée car en nous il y’a une voix qui nous dit que c’est impossible. La question qu’on devrait se poser est de savoir si Dieu peut guérir certaines maladies mais pas toutes ? Le problème n’est pas la puissance de Dieu mais c’est notre capacité  de croire en son pouvoir infini.

Revenant sur la guérison miraculeuse du petit garçon, je suis d’accord que Dieu fait un miracle pour sa gloire mais ceux qui n’ont pas de limites dans leur foi ne devraient pas être surpris mais devraient plutôt se réjouir de la manifestation de l’amour de Dieu. Car si Dieu a créé un homme (Adam) à partir de la poussière et sa femme (Eve) à partir de la côte de son mari, pourquoi je serais surpris si le même Dieu décide de réparer les jambes d’un enfant ? Dans ma foi je vois un Dieu qui crée un être humain à partir de la poussière et qui peut également le créer à partir du vide. Donc s’il faut guérir une partie du corps humain, je ne serais pas surpris mais je réjouirais à cause de son amour et surtout que les autres découvraient sa grandeur et sa puissance

A suivre dans la deuxième partie

Vous pouvez recevoir mes enseignements quotidiens directement dans votre email en m’écrivant sur nahezagiwe@yahoo.fr

Si vous voulez recevoir mes enseignements quotidiens sur Whatsapp, écrivez-moi en me donnant votre numéro de téléphone plus le code de votre pays.

Si vous voulez vous repentir et accepter Jésus dans votre vie, Cliquez Ici

                                                                                                              Chris Ndikumana

                                      www.chrisndikumana.org

nahezagiwe@yahoo.fr

      Facebook: Chris Ndikumana

English Translation

Remove the boundaries (Part 1)

Since I accepted Jesus as my Lord and Savior, I have heard many sermons that show us how much God has a wonderful plan for our lives, that in Christ we have a victorious life, that Jesus came to destroy the works of the devil … but when I look at what is happening in the Church of Christ, I wonder if God’s power still exists because not only we do not see miracles as it was in the days of the early church but Christians also seem to be condemned to live a defeated life.

The idea of ​​writing this teaching has been influenced by a video that showed a live miracle of a little boy who was about three years old and who was paralyzed since he was born and could not walk. His mother brought him to the Pastor and the whole church watched the live healing. He told the child to get up but the child was keep falling. His mother wanted to help him but the pastor did not want to see anyone touching the child. He himself did not touch him but he ordered the little boy to stand in the name of Jesus. After some tries and errors, the child suddenly stood up and his mom ran in all directions jumping for joy. The whole room exploded with shouts for the glory of God. Many cried and could not believe what happened.
I asked myself the question to know why all these people were surprised. Was it because of the power of God or the love of God? Or it was both? The answer to this question reveals the size of your faith. I am convinced that the majority of those who screamed and cried did so because of the power of God to which they were not expecting. In fact, it was a surprise for them because they were afraid that the miracle fails.

The Holy Spirit revealed to me that one of the reasons why we do not see more miracles in our lives is the boundary in our faith. We pray with faith for someone who has a headache or suffers from a curable disease but when it comes for an incurable disease such as cancer or aids, our faith is limited because there is a voice in us that tells us that it is impossible. The question we should ask is whether God can cure some diseases but not all? The problem is not the power of God but our ability to believe in his endless power.

Back to the miraculous healing of the little boy, I agree that God performed a miracle for His glory but those who have no boundaries in their faith should not be surprised but should rejoice in the manifestation of the love of God. For if God created a man (Adam) from dust and his wife (Eve) from the rib of her husband, why would I be surprised if the same God decides to repair the child’s legs? In my faith I see a God who creates a human being from the dust and who can also create him from nothing. Therefore, regarding the healing of a body human part, I would not be surprised but I would rejoice because of his love and especially that others would get an opportunity to discover his greatness and power.

To be continued in Part 2

Chris Ndikumana

You can get my daily teachings in your email in writing to me on nahezagiwe@yahoo.fr

If you want to receive my daily teachings, you can write to me by giving me your phone number plus your country code.

If you want to repent or to receive Jesus in your life, Click Here

Publié le 17 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. c’vrai notre foi est très mince!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :