Le navire du troisième mandat sombre à la Titanic !

Thierry NDAYISHIMIYEDepuis le 26 avril 2015, Pierre Nkurunziza a déclenché une guerre ouverte et stupide contre toute la population burundaise. En décidant de se présenter pour un troisième mandat illégal et illégitime, le dictateur burundais aura démontré que rien ne viendra au bout de sa détermination pour décrocher ce mandat de trop. C’est ainsi qu’il va miser sur la violence et le terrorisme d’Etat, comme pilier de son maintien au pouvoir jusqu’en 2020. Oubliant ainsi, qu’avant lui, certains despotes africains avaient tenté la même recette, mais en vain ! Au finish, ils ont été balayés par un peuple en colère, quand ils n’ont pas eu la chance de fuir le palais par une porte dérobée, en toute humiliation. Cette fois-ci, la liste de ces dirigeants déchus va bientôt connaitre un nouveau nom : Pierre Nkurunziza ! Aujourd’hui, tout indique que le 3e mandat est dans un coma politico-économique irréversible. Après deux mandats de règne sans partage, ce 3e mandat illégal et illégitime semble marcher sur des œufs. Il ne tient plus que sur un fil de rasoir !

Le Cndd-Fdd, une coquille vide

En effet, dans sa cécité politique légendaire, ce despote burundais croyait que le fait de mâter sérieusement les quartiers contestataires de Bujumbura, ces derniers allaient lui signer un « chèque en blanc » pour rester au pouvoir durant les cinq prochaines années. Aussi, sa stratégie sournoise consistait à distribuer de l’argent au sein des officiers influents de la Force de Défense Nationale et de la Police Nationale du Burundi. Pendant que les principaux partis politiques d’opposition étaient déstabilisés de l’intérieur, par la politique gouvernementale de « nyakurisation. » Dans cette fragilisation des contrepouvoirs, Pierre Nkurunziza et ses sbires vont tout faire, en vue de récupérer les principaux activistes de la société civile, parmi les plus écoutés par la population. Et comme pour renforcer l’instauration de cette « stratégie du chaos constructeur » au Burundi, Pierre Nkurunziza va allumer la mèche qui va brûler toutes les stations indépendantes de Bujumbura, avant de contraint à l’exil, une centaine de journalistes burundais. Selon lui, il avait alors réussi à mettre tout le pays, sous sa pensée unique et sa coupe réglée !

Et dans son égoïsme chronique et atypique, Pierre Nkuruziza, appuyé par certains hypocrites et parasites du Cndd-Fdd, n’a pas manqué également d’anesthésier politiquement son parti. Une manière de fragiliser toutes les institutions démocratiques du pays, à majorité Cndd-Fdd. Et de s’autoproclamer ainsi, le nouveau « Roi du Burundi ! » C’est sous cette optique que l’Honorable El Hadj Hussein Radjabu sera expédié en prison, avant de radier de la liste de membres de l’Assemblée Nationale, 22 députés, opposés aux manières staliniennes de Pierre Nkurunziza. Vite, le Cndd-Fdd qui était un parti fort, bien structuré et mieux organisé, tombera progressivement dans les mains des usurpateurs du pouvoir populaire, sur fond d’une caporalisation à outrance ! Au fil des ans et avant l’expiration du deuxième mandat, le Cndd-Fdd était devenu presque, une coquille vide. En tombant dans les mains d’un certain Pascal Nyabenda, adhéré au Cndd-Fdd à la 25e heure, longtemps après le début de la lutte armée. Comme d’ailleurs la plupart de cadres administratifs et politiques du moment, issus du Cndd-Fdd. Ainsi, nombreux membres de ce parti se sont sentis humiliés, laissés à eux-mêmes et trahis par la bande des Généraux au pouvoir !

Les singes et les perroquets du 3e mandat

En réalité, ces criminels en puissance ont cherché une marionnette qu’ils pouvaient manipulés facilement, en vue de continuer à tirer sur les ficelles, en matière de gestion du pouvoir politique au Burundi. La recette a produit des fruits attendus. Au lieu de miser sur l’organisation et le développement du pays, cette mafia à la commande de l’Etat s’est concentrée essentiellement sur l’affairisme, les trafics de toutes sortes, la distribution abusive des marchés publics et des exonérations douanières, … sans oublier les assassinats politiques et les emprisonnements arbitraires ! Résultat ? Aujourd’hui, le Burundi est devenu une superpuissance mondiale en matière de corruption. Pendant que tous ses indicateurs macroéconomiques sont au rouge. Et dans le classement international du Développement Humain Durable, il occupe la queue à l’échelle planétaire. Le Burundi se gère ainsi comme une simple boutique de quartier par Pierre Nkurunziza et ses associés. Il a tout fait pour ce pays, dans le sens le plus négatif du terme ! En oubliant l’essentiel : le bien-être du peuple burundais !

C’est pourquoi, même ses anciens partisans, sont aujourd’hui en première ligne pour en découdre définitivement et par tous les moyens, avec son régime inhumain et dégradant. Kamenge par exemple, serait sur le point de battre massivement le pavé, les armes à la main ! Ceci pour venger le Lt-Gnl Adolphe Nshimirimana, assassiné selon plusieurs sources concordantes, par l’entourage de Pierre Nkurunziza ! Vrai ou faux ? En tout cas, c’est tout le peuple burundais qui va bientôt se lever comme un seul homme pour injecter une cure de cheval à ce 3e mandat illégal, illégitime et terroriste. Une manière de l’infliger un véritable carton rouge, avant d’arrêter, juger et condamner ses principaux sbires, devant les instances judiciaires nationales et internationales. Même Pierre Nkurunziza est déjà averti de sa chute imminente et sans conditions. C’est pourquoi, il suspecte désormais tout le monde et tout le monde le suspecte dans son entourage. On parle uniquement du Gnl-Mjr Prime Niyongabo d’être le seul à tomber en disgrâce. Mais c’est tout le navire du 3e mandat qui sombre déjà à la Titanic !

Ainsi, Pierre Nkurunziza façonne aujourd’hui des ennemis taillés sur mesure. Uniquement pour réactiver l’intégrisme ethnique au Burundi. Mais sans beaucoup de succès. Il n’y a que quelques assoiffés d’un pouvoir dictatorial qui semblent danser au rythme de cette musique nauséabonde et macabre. Ils vont aussi tomber avec lui. Comme une feuille morte. L’humiliation et la déconsidération que subissent les éléments républicains de la FDN et de la PNB, la colère populaire contre le 3e mandat, les provocations contre certaines représentations diplomatiques et la sourde-oreille devenue systématique face aux conseils de certaines puissances internationales, ne peuvent être qu’un cocktail mortifère contre ce 3e mandat, incarné par Pierre Nkurunziza ! Refusons tous d’être des singes et des perroquets du 3e mandat. Ce sont les singes qui grimacent pour imiter leur maître. Et ce sont les perroquets qui font tout pour imiter la voix de leur maître.

Dieu est contre le 3e mandat

Mettons tous de côté nos formations politiques, nos confessions religieuses et nos provenances régionales. Enterrons tout ce qui peut artificiellement nous diviser pour mieux régner sur nous et contre nous ! Retrouvons notre identité nationale et notre qualité d’Homme, avec H majuscule, créé à l’image de Dieu ! Constituons un Front commun pour assurer notre autodéfense contre ce maudit 3e mandat illégal, illégitime et terroriste. Cessons de pleurnicher quotidiennement par des discours et des déclarations misérables à l’endroit de la « communauté internationale. » Refusons de négocier avec ce 3e mandat du despote Pierre Nkurunziza. Personne ne pourrait négocier avec les terroristes. Négocier avec le 3e mandat, c’est une histoire de partage de butin. Une façon déguisée de piétiner sur la mémoire de tous ceux qui sont déjà tombés sur le champ d’Honneur contre le 3e mandat ! Soyons réalistes et combattifs ! Passons à l’acte pour enterrer définitivement le 3e mandat ! Personne ne viendra le faire à notre place. Un appel solennel tombera très bientôt !

En attendant, gardons le moral, même si les temps sont très durs. Le 3e mandat n’est plus que l’ombre de lui-même ! La violence aveugle qu’il renforce chaque jour, constituera l’objet de sa chute. Ses principaux architectes en ont conscience, pourquoi pas vous ? Même Dieu est contre le 3e mandat, c’est une certitude ! La Patrie ou la Mort, nous vaincrons ! Malheurs à ceux qui bâillonnent le peuple !

Thierry Ndayishimiye

Publié le 19 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. utanyotewe amahoro ntagira nta mutima agira.

  2. Kimana Jean Bertrand

    Uburundi ntibukeneye gutwagwa n’intambwe ihanugwa n’ibindi binyamaswa ikararana n’intambwe, bukeneye umuntu yiyumvira, atanga ntiyambure, ahanura ntateranye umuntu nka GISABO canke Mwambutsa; intambwe nazo zigende mu mwonga canke muri Park niho zogirira akamaro abantu baja kuraba ivyo zigiora mugabo zugaranywe.
    Mana, kumwe wafasha Daniel , kiza abarundi izo ntambwe

  3. Mukinda mugaramye canke mwubamye ivyiyumviro bidatumbereye ishaka ry’Imana nta ntambwe bizokwigera bitera mu Burundi, erega ntimwibaze ngo ni mwebwe gusa mushoboye gutunganya ivy’igihugu!

  4. Il est vraiment temps de prier fort pour notre beau pays le Burundi!!!!!!
    Aimé

  5. Manirambona justin

    Dieu aime le pays !Il n acceptera pas que le gouvernement insense persiste!

  6. Et le jour de la victoire, personne ne sera fatigué.
    Autre bonne nouvelle, le Burundi n’aura plus jamais, et plus jamais d’autres dirigeants médiocres. 10 ans perdus, quel gâchis !!!

    Merci Thierry pour cet article plein de vérités et porteur d’espoir.

  7. Inyabu yacitse umurizo ica igenda gusaba izindi nyabu ngo zice imirizo yazo irazigora itwara. na wewe Thierry nivyo ushaka. ntitukwerera rero Imana yo mw’ijuru izokora ibibereye. yihe rero umwanya ikore.

    • Jojo, ibibereye Uburundi, ni igihugu kiva amata n-ubuki, hakuva amaraso. Ibibereye Uburundi ni umutware asangiza abarundi bose, akabaha akazi, akabaha amahoro bagasinzira, akareka kurara arabuguruza imiryango mw-ijoro abatwara ibibondo vy-abo kuba tortura no kubica. Ibibereye Uburundi ni uko iyo ntwaro mbi itanywanisha abarundi bose, yohava uno munsi bidatevye. Ivyo ni vyo Imana Igiye kuduha vuba.

  8. Bravo, mr Ndayishimiye! Analyse profonde et tres encourageante. Merci beaucoup pour cette mise au point!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :