Deux camps militaires délocalisés pour «éloigner les putschistes»

https://i2.wp.com/scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_16x9_1024_578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2015-05-29T135036Z_16971476_GF10000111463_RTRMADP_3_BURUNDI-POLITICS_0.JPG

Patrouille militaire à Bujumbura le 29 mai 2015. REUTERS/Goran Tomasevic

Au Burundi, les camps du 121e régiment de parachutistes et 11e régiment de blindés de Bujumbura, sont en train d’être « délocalisés ». Ces deux camps ont été les fers de lance de la tentative de coup d’Etat contre le président Pierre Nkurunziza. Les autorités ont voulu éloigner ces militaires de la capitale burundaise.

Le matériel militaire des deux camps est en voie d’être transféré. L’un d’eux sera installé à Muzinda à une trentaine de kilomètres au nord de Bujumbura, l’autre à Mujejuru à une quarantaine de kilomètres à l’est de la capitale burundaise. Cette délocalisation fait suite à un décret ministériel. Il fait état de la trop grande proximité entre les installations militaires et les habitations civiles.

C’est tout du moins ce qu’indique le porte-parole de l’armée. « Il s’agit d’éviter les incidents qui se sont produits dans d’autres pays africains », précise le colonel Gaspard Baratuza, faisant sans doute référence à l’explosion du dépôt de munitions de Mpila en mars 2012 dans un quartier de la banlieue ouest de la capitale congolaise.

« Il s’agit aussi d’éloigner les putschistes », la présidence ne le cache pas. En effet, lors de son premier discours suite au putsch manqué du mois de mai, le président Nkurunziza avait évoqué la nécessité d’éloigner de Bujumbura les deux camps militaires, qui sont à l’origine de la plupart des coups d’Etat au Burundi ces dernières décennies.

le 25-09-2015 à 12:03, http://www.rfi.fr/afrique

Publié le 25 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Abo basoda ni babe baraguguta bazibonerako, mbega barindiriye iki kugira bigwanire?izo nkoho bafise mbega ni ibisharizo?kanura mubone mureke kwiyanjanjwako.

  2. eeeeeh bikure muminwe yakokagwi kinkorabara ivyobinwamaraso vyamenyereye kwica nukwiba bidugane vyose hama baze bihende bavyurumutwe tubamese izombwa.

  3. Abasoda bo mu Burundi hamwe n’abapolisi bose bashigikiye nkurumbi,n’imbwa gusa!!Je ndibaza ko barozwe bikansiga,ahubwo ngira babagaburira indya zirimwo uburozi,il faut suivre de près!!!!Ariko nimba bagifise umutima wo gukund’igihugu,aho i Mujejuru na Muzinda si kure cane y’i Buja,barabire akarorero kuri Armée Burkinabè yihay’iteka,kandi abasoda bagenze umusi wose kugira bashike i OUAGADOUGOU gutabar’abanyagihugu bari mu magorwa!!Ikibwirwa n’icumva,icerekwa n’ikibona,bahitemwo gukorera umwicanyi nkurumbi,canke bashigikire abanyagihugu!!!!

  4. Uwahenye ntiyambara! Akinda agaramye canke yubamye, mandat ya gatatu yavuze ngo ni icayi, n’ukuri akagenda ayimize! Iriko iramuniga hasigaye ko imukunkumura.

  5. Ivyo bijuju vy Abasoda babura kufata ivyo bigwanisho bakaja kutabara bene wabo bariko
    baricwa na Nkurunziza Reka baze bibonereko kuko niyaheza Aba civil azoca yirara murabo
    basoda abice
    None bose barahumye ntibabona ivyo ariko aragirira Abarundi haheze amezi atanu yica
    none uwo nukuri Abarundi bavuga ngo n Umukuru w Igihugu nukuri Abarundi boba ari
    IBIGUGU

  6. A quand la delocalisation de la ville Bujumbura vers Buye a Ngozi ? Uwuramvye arabona.
    Dans l’histoire du Burundi, la page de Nkurunziza sera riche par rapport a celles des autres President et les rois que le Burundi aient connus.

    • Mureke azokimarishe amaguru Umugani wa Musenyeri Ruhuna ati BAPFABAYERERA
      NKA GAHINI Abicanyi bapfa baerera kubona Nkurunziza apres 10 ans yiba yica akaba
      atashoboye guhaga Sindababesha ari mu Gihano c IMANA
      Nico gituma mpamagariye Abarundi kutihebura mugabo bakagwaniriza Umwansi hamwe ntibacanemwo kuko Nkurunziza ariko agwnira inda yiwe nta Bwoko arondera kukiza
      Yaramenje ku Barundi bose mu kwinjiza INTERAHAMWE zakoze ibara mu Rwanda mu
      kubazana kwica Abarundi turi kumwe tuzomugwanya kandi tumutsinde
      Turashigikiye 100 / 00 President Sinduhije nabo bari kumwe kugira tugwanirize Umwansi w Uburundi nawe akaba ari Nkurunziza

  7. @ «On délocalise les camps putschistes»

    None mwumva bazimuriye mu yahe makungu ko umengo zagumye zose mu Burundi! N’est-ce pas que Muzinda et Mujejuru sont des localités accessibles sans laissez-passer ni passe port ou visa pour tous burundais? Abarundi turateye isoni kweri… None Gaston Sindano Sindimwo abivugako iki?…

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :