Nkurunziza Pierre échappe à une attaque au mortier

https://i2.wp.com/rwandarwiza.w.r.f.unblog.fr/files/2012/06/w86_01.jpgLa nuit d’hier a connu dans la capitale de Bujumbura  un concert des armes sans précédent. Le premier foyer du dialogue des armes était localisé dans les quartiers Nord de Bujumbura. En effet un groupe de combattants a attaqué simultanément trois positions de la police-milice de Nkurunziza. Il s’agissait des positions de la zone Cibitoke, celle du Lycée municipale de Cibitoke et la position du centre Jeunes Kamenge. Cette attaque qui a commencé à 20h30 s’est terminé à 23 heures. D’une source de la police, Nkurunziza a perdu 17 hommes. Du côté de ces combattants on déplore un mort et trois blessés.

Alors que Nkurunziza était absorbé par cette attaque de Cibitoke et de Kamenge, une attaque fulgurante a frappé son palais. Ainsi trois mortiers 82 ont été largués sur le palais présidentiel. Deux mortiers ont atteint la cible pendant qu’un troisième est tombé dans les parages du palais. La garde de Nkurunziza  déboussolée a  alors ouvert le feu dans tous les sens; des tirs à la mitrailleuse ont été perçus à Kiriri.

On ignore encore les dégâts causés par ces deux mortiers. Mais le despote Nkurunziza qui a passé une nuit blanche a tôt le matin pris le chemin de Gitega. Il est allé se cacher au palais de Gitega, situé au centre du Burundi. Mais avant de partir pour Gitega, il a déployé un bataillon de sa garde dans Bujumbura rural pour débusquer ce mortier 82 sans succès. Ces hommes ont sillonné Bujumbura Rural depuis 6 heures du matin jusqu’à 13 heures, mais ils sont rentré bredouille; ils n’ont pas mis la main sur ce mortier.

La rédaction de Mpore Burundi a essayé d’identifier les hommes qui ont mené ces deux attaques. Mais les intéressés ont répondu que leur identité sera porter à la connaissance des burundais prochainement. Cependant le porte-parole de ce front a précisé l’objet de leur lutte: » Nous avons pris la résolution de faire recours au langage que Nkurunziza comprend mieux, celui des armes. Nous devons résister contre cette tyrannie  de Nkurunziza qui sème la mort et la désolation. Notre combat est noble est légitime. Nous le mènerons jusqu’à la résurrection de la démocratie et de l’Etat de droit au pays. Ntantambwe azoduterana ! ( il ne fera pas un pas en avant) ».

Nkurunziza Pierre devrait revenir à la raison à temps, et privilégier les négociations avec le CNARED. Refuser cette voie ouvre la voie à une guerre civile. Nkurunziza en portera toute la responsabilité. Et l’histoire le jugera en conséquence.

(Sé) Pancrace CIMPAYE

Publié le 26 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 36 Commentaires.

  1. Prince OMAR MASSOUD Pene_KITHO

    A mon humble avis, le peuple burundais fatigué par tant de misères n’a pas besoin de recourir aux armes pour régler tous les problèmes qui se posent dans le pays. La meilleure solution, selon ma façon de voir bien les choses, c’était d’identifier avant tout les problèmes qui se posent, organiser un dialogue où prendront part toutes les forces vives de la nation (le Pouvoir en place, l’Opposition politique et la société civile).

  2. « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire ».
    Bujumbura news, si vous etes consequents avec avec cette devise, vous ne devriez pas sanctioner les points de vue differents du votre. Si vous voulez etre un medium independent et non inféodé a l’une ou l’autre ideologie, je vous defie de publier les commentaires de tendace de l’opposition et du gouvernement au meme titre. C’est ca qui fera votre force.
    S’il vous plait arreter de me sensurer, j’assume mes propos. A moins que vous ayez decidé de faire payer les commentaires de vos lecteurs. Si oui, faites-nous savoir.

    Antoine-Marie Kana.

  3. A force de toujours penser que l’ « autre » est mauvais, on finit par être PIRE que lui. Les Burundais semblent oublier les malheurs de 1965, de 1972, de 1988 et de 1993. Pourquoi nous pensons toujours que l’autre doit être MOINS que nous ? Ici je vise essentiellement ces gens qui ont trempé en politique. Pancrace et les autres ne sont pas plus intelligents que n’importe quel Burundais ! Peut-il expliquer pourquoi au lieu de penser TRAVAIL et DEVELOPPEMENT, il ne pense qu’à la MORT du Président ? Il ne pense qu’à envoyer des jeunes innocents à l’abattoir ? Il ne pense qu’à son retour à la gloire ou il faisait la pluie et le beau temps au sein du FRODEBU ? Une des réponses serait qu’il a faim et qu’il a la nostalgie de la vie facile et gratuite.
    Comme les fleurs, les politiciens devraient savoir faire leur temps et passer à autre chose. Le message vaut aussi bien aux anciens dignitaires qu’aux nouveaux. Si Pancrace et les autres avaient eu l’intelligence de se construire une ferme de cochons ou de poules et une cabane à sa colline natale, il ne serait pas aujourd’hui en train de mourir d’envie face à ceux qui sont capables de s’acheter une bière ou une brochette.
    Un petit conseil a nos frères et sœurs burundais : Faites quelque chose la ou vous êtes. S’il faut aller balayer la rue pour quelques euros, s’il faut aller planter des arbres ou ramasser les pommes ou des fraises, cela va vous donner de la valeur. En attendant la chute du président, il faut manger et pouvoir nourrir sa famille.
    De mon cote, je continue à travailler mon jardin en écoutant ma chanson préférée de Gérard Lenorman ; « Si j’étais président ».

    • Antoine-Marie, je soutiens ton argument!
      Abarundi twese, na cane cane abadutwara et tout autre interessé de la politique burundaise, barakwiye guhindura leur mentalité et culture politique, bakamenyako gukura amaboko mu mpuzu atari kwicana, gutukana, guhohotera, kwiba no gucafuzanya mu badasangiye ubwoko n’ivyiyumviro vya politique. Rero, nihabe civilité muri vyose, tumenye kwubahiriza no gusonera na cane cane ikiremwa muntu n’agateka kiwe. Ataruko tuzohava tumera nka babandi batakirya, batakiryama bama mu ngwano gusa, abadapfuye bagahunga kandi bose ari bamwe. Shame on us burundians !!! …

  4. Kugira yorohewre wenyene, n’abiwe n’akawri kamufasha, abana b’abarundi bahereye mu nzuzi no mu ma rigoles. Bicwa nabi cane ligotes, tortures jusqu’a leur dernier soupir. birateye agahinda. Imana ntishobora kuvyihanganira iminsi yose. Hazogeraho ivyanka. Azogume yikanga, yiruka ntaronke aho aragama. Ico n’igihano c’Imana catanguye.

  5. Je lis toujours vos publications. il y a une idée qui revient toujours que je vais résumer ainsi: bientôt la fin de Nkurunziza. Monsieur, les barundis ne veulent plus les paroles, démontrez toutes vos paroles par les actions. Deux questions: pour faire partir Nkurunziza, quels sont les moyens que vous disposez vous CNARED? Pas d’armée. Vous pensez que c’est avec les paroles et les négociations que vous ferez détroner Nkurunziza? Combien de burundais seraient déjà morts? la deuxième question: Il vient de créer une commission pour bavarder de la réconciliation etc. C’est évidement pour distraire les gens. Vous, vous ne voyez pas que vous êtes en train de perdre du temps dans le pays? quelles sont les structures que vous disposez à l’intérieur du pays pour vous assurer que vous êtes en train degagner du terrain pour détroner Nkurunziza? vous dites qu’il n’est pas président reconnu: qu’est-ce que vous êtes en train de faire pour démontrer cela devant les barundis? Méme un coup d’État n’est plus possible parce que un coup d’état suppose un président reconnu. En résumé, laissons le bavardage. Les actions sont très palpables et rassurants.

  6. qui s’y flotte s’y pique!

  7. Denise ntiyobaza kaka mana kabo kamuhenda yarose nabi? Wa mugore washinyakaye, warasutse umugabo wawe ngo ruranga t’a révélé e:iki? Waravyaye? Canke vyagenze ukundi? Wewe atabuntu ugira , wabeshe ngo wareretswe mutwara, woshobora kuzibuka? Uzonyikira he ko tuzobagira kumwe sadam, kadafi. Umugabo ataja ahabandi bari aruwo kunywa un verre de sang gusa. Les présidents dignes de leur nom bahuriye UN, MBE yari kugenda yiyita nde.

  8. Mbega yemwe none ko Abarundi bahahamutse bose bizogenda Gutenberg? Barihereje amabarabara baraturira amapine barica abantu bibazango Nkurunziza aza guca yiruka, baradoda amasahane bakoresheje ibiyiko, baravuza amafirimbi barota ko Nkurunziza yirukanwa n’ifirimbi babona ntiyirutse, none ubu bariko barota obus zaguye muhira iwe. None ga yemwe ko abo bantu bahahamutse tuzobavuza iki? Muratira agashambara muje kuraba mu bitaro vy’abasazi mu Kamenge kwa Legentil, abuzuyeyo bari mu myiyerekano bravura bimwe n’ivyo benshi bari kwandika.
    Imana itabare abo bose bari kurota indoto zidashika.

  9. @Alice et Karire. Moi-Même je doutais au debut mais la nouvelle est authentique. Elle a été diffusée par SOS Media Burundi a la suite d,une conference de presse tenue ce vendredi par le porte-parole de l,Armee, Col. Baratuza. L,intégrative du texte est sur Facebook et twitter signé SOS medias Burundi. Notez aussi qu,il n,y a eu aucun dementi du zélé Nyamitwe, pour une info aussi sensible, contrairement aux habitudes. Et c’est très très revelateur que le president Nkurunziza se soit réfugié a Gitega plutôt qu,a Mwumba frontalier avec le Rwanda. J,ai honte d,avoir un president Sans Domicile Fixe (homeless).

  10. Kubita imbwebwe ite yomoke

  11. Murihenda ntaco muzoshikako. Turamukunda kandi tuzomushigikira. Imana yahamushize izomurinda abansi biwe bose.

  12. Il faudra attendre 40 ans kugire musubire gushikirwa.

  13. Ceux qui débusquent, délogent et chassent de force et définitivement les régimes indésirables du pouvoir ne le manoeuvrent pas uniquement à partir des camps militaires nationaux, et les exemples pour preuve sont nombreux en Afrique et ailleurs. Alors, un président au ballotage, bien ou mal averti, en vaut deux, si je peux le dire ainsi. Donc, Nkurunziza, assis aujourd’hui entre deux chaises à la Présidence de la République, ne peut que se réjouir de la seconde, minute, heure, jour, voire même semaine, mois et année qu’il passe ou fera à la tête du Burundi s’il est présentement dans le colimateur des adversaires politiques virulents pouvant l’assiéger en tout moment. Et comme son choix, est déjà fixé, il ne peut que l’assumer tête haute, ataruko nahebere abandi kuko sa vie est sérieusement menacée!…

  14. BARUNDI BARUNDIKAZI MUKUNDA IGIHUGU DUKUREKO NKURUNZIZA ABONE ABO YICA KO NAWE ASHOBORA GUPFA

  15. REKA BAVANDIMWE TURABE KO NYAKUBAHWA PETERO YOKWITABA IMANA NKUKO ABIKORERA ABNDI MBE GITEGA YABONYE KO AMA BOMBE ADASHIKA .TABARANYA MUMUFATE UYO MWICANYI ARIKO NYENE MUCE MUMWICA KUKO ADAPFUYE YOHAVA AYONGA .

  16. Dieu N’a Jamais Beni La Criminalite. Tout Ce Que Vous Faites Sera Juge Par Votre Conscience Et La Conscience Du Logos.

  17. Ibintu vyayoberanye.mbega uwo muyobe ntiyogenda akatuvako ga yemwe!ariko jewe sinshaka ko yicwa, yofatwa agacibwa urubanza bikwiranye kuko harya kwicwa si igihano.raba nawe twese tuzopfa ariko ntituzoba duhanywe.
    Ahubwo ngira ntange inzira nyiza yo kumwikurako itohitana abantu n’ibintu.
    Ehe e intwari ziri mumugambwe Uri kubitegetsi baba aba civil canke abajejwe umutekano ni baje hamwe tumwirukanire hamwe twese hama batore umuntu w’indwamunyu mumugambwe uri kubitegetsi abandanye atwara hama atuganye ibiganiro vya bose hama habe ayandi matora adakumira yemewe na bose.
    Ivyo ndabizanye kuko iyi ndi nzira yose iciye kuri opposition canke za cnared ‘abandi yoca mu nguvu nyinshi kandi yoba Isujuguje abari mumugambwe uri kubutegetsi igatuma bashaka kurwana ngo babugumeko.
    Iyo nzira i saba guca bugufi guheba ubwibone hagashirwa imbere i neza y’igihugu haba abari mumugambwe uri kubutegetsi canke abandi bose berwa nico kibazo.erega abari mumugambwe uri kubutegetsi bemeje bakemera ko bihenze mugushira imbere nkurunziza ntiboba bakosheje.boba biteye iteka bakaritera n’igihugu cose kuko iyo nzira yokiza abantu benshi n’ibintu.murakoze

  18. Nibaza ko boreka kumwica nka Adolofo , bamufate babanze bamukorere ayo mabi ariko akorerwa abandi yo kuba tortura, nayahandi yoba apfuye neza,barya bariko ba tortura bararwupfuza bakarubura kuko bababaye cane,nawe nibaza ko bomucishako gatoya akumvira ko baryoshe!.None ko ndikure mwombwira neza ko mwumvise ko hatewe iwe canke nukuturemesha gusa? Tubwire neza ababa hafiyaho!Muzoba mukoze cane ,Imana ibarinde n,uburundi bwacu,Amene!

    • Au Burundi, ce n’est pas comme ça que ça se passe, kuko les présidents indésirables au vrai sens du mot, s’ils ont la chance d’être capturés vivants, on les passent immédiatement à l’abattoir. Ivyo nawe urabizi du moment où tu plaides à garder en vie Nkurunziza advenant son appréhension!… Il n’y a alors que le sort qui lui est réservé qui nous dira ce qu’il était pour ses adversaires politiques. Vous savez bien que les présidents upronistes, entre eux évidemment, se sont toujours alternés au pouvoir par des coups d’État mais sans s’entretuer. None ni kuki mubandanya mwiyumvira kwica gusa, alors que chaque camp antagoniste pleure les siens assaillis vulgairement en plein air! None mwiyumvira ko benshi baryohewe n’igandagurwa rya Jean Bikomagu et Adolphe Nshimirimana?… Arrêtez alors de jouer l’hypocrisie!… Uburundi wogira bwavumwe n’Imana et pourtant nos églises et cultes sont toujours remplies les dimanches et autres jours du Seigneur. Nituve rero i buzimu, tuvavanure n’ubwicanyi bw’urukoza soni be no gupfungira abantu ubusa ngo nuko tudasangiye ubwoko canke ivyiyumviro vya politike. Nihabe débats politiques civilisés hanyuma hageze ko amatora aba tuyasonere twese kuko uhaye agateka abanyagihugu nabo bazokaguha. Ariko utanguye kubagandagura no kubicisha inzara n’amagorwa, ntibazogushigikira na rimwe canke ngo bagutore. Restons alors dans la logique des faits et n’imposons rien kuko muri démocratie gutsinda ça se mérite!

  19. Vérifier cette nouvelle c »est trop beau pour être vrai, n’oubliez pas que NKURUMBI a deja fait un coup d’Etat contre lui même pour tuer ou emprisonner ceux dont il redoutait,verifiez s »il vous plait!

  20. Abo bantu yurabashigikiye nibakosore bashike ku ntumbero ariyo yokukiza Abarundi
    amagogwa batewe niyo Ntumva INTAHAGA yafashe intumbero ya IDI AMINE atahagishwa nivyo arya Yahagishwa n amaraso yabo atwara Uwo s Umukuru w Igihugu ni Igikoko kirya Abantu Abarundi bose hamwe nukumugwanya

    • Nukuri birateye ubwoba nimba twiyumvira uko,gukiza abarundi suko,kuko hari abamushigikiye twarababonye,hari nabatamushigikiye,rero tuvyitondere,nimba haruwowemera abandi bemera nkurunziza,ahumwo tanga inzira kugira tuve mungorane.Biratangaje kumva ngo kugira inkoho zireke kuvuga,ngo habe kuganira

  21. Cette fois-ci les camps militaire de Gitega vont être delocaliser vers Karuzi ou Muyinga! Il les eloigner pour que ce criminel trouve un peu de sommeil. J’espere que les combattants de la paix l’arretent vivant pour être juge publiquement et examplairement! Lui et ses disciples de la Mort doivent (Bunyoni et sa fille, Nyamitwe, Nyabenda, Ndakugarika et consorts) sont responsable de la haine ethnique qui endeuille le peuple burndais au quotidien! Alors que les generaux encandrent les tueurs (la coalition police/imbonerakure/interahamwe), Willy, Darlene Bunyoni sont tres actifs sur les reseaux sociaux pour reveiller les demons de haine et se mocquer des victimes! Un crime punissable devant la loi..Leon Mugesera a tue en incitant les interahamwe! Willy, Darlene, Kabuto, ambassadeur Shingiro, Butoyi Evelyne et ceux et celles qui se cachent derriere le slogan « majorite silencieuse », appelent a la violence ethnique! Heureusemnt, le peuple burundais a compris!

  22. Il y a quelque chose de bizarre dans cet article: trois obus de mortiers qui tombent sur le palais présidentiel du Burundi et personne d’autre, à part Bujumbura news, n’en parle. Pas de photo des dégâts causés, pas de témoignage sur aucune radio. Ni AFP ni RFI ne confirme cette histoire. Ca ne vous intrigue pas, vous? Moi si.
    Il y a tellement de racontars dans cette capitale qu’on ne sait plus démêler le vrai du faux. Si quelqu’un possède une miette de preuve de ce qui est raconté dans cet article peut l’envoyer à la rédaction: c’est malsain de donner de faux espoirs à la population qui souffre. Si le compte à rebours pour le tyran de Bujumbura a irréversiblement démarré, tant mieux pour les Burundais épris de liberté, de paix et de démocratie.

  23. Minsi yose iciza cama gitsinda ikibi …Intambara ntawe yerera….mugabo ko arivyo mushaka ..reka tubitege amaso ….

    • nagira ndakwishure haheze Imyaka cumi Nkurunziza yiaca yiba Haheze amazi atanu
      yagize uiruhigi aho hose hoba hari utaemera ayo mabi akora None Abarundi bategere ku munwa nka mangati abice banume abibe banume Tutegerezwa kumugwanya mu
      buryo bwose bushobotse
      Turashigikiye uwo wese yofasha kugira amahoro aboneke Abarundi baryame basinzire
      baticura uza kubica twese hamwe tusenyera ku mugozi umwe TUZOTSINDA

  24. il faut que chaque burundais aie pitie de ces feres que perdent leurs vies innocentes .l’Etat a pris la quetion securitere a la legere moi je voie que c’est pas simple .Tout proviendra de la reconciliation.

  25. nukuri abarundi ngira ngo twoba tugiye kugira icizere ko umuhuni nkurunziza agiye guteshwa agata, mbere binashobotse akomorwa mugihugu canke tukamutora umutwe ukwawo umutumba nawo ukwawo. kubagize igitero caraye kibaye,turabateye intege nibakomere kumuheto.urugamba rwabo twese turarushigikiye kandi turarusengera ngo Imana iruje imbere ku neza y’abarundi beeenshi baruhijwe n’ikijuju citwa nkurunziza. murakoze

  26. Ariko ubwo buryohe buri mukubundabunda imyaka n’iyindi buri he? Gushika ubu abarundi ntibarategera ko ata mahoro ugira umubanyi atayafise! Aho bokurikiza amategeko, bagashira imbere ineza ya bose nti boryama bagasinzira! AMARONKO MENSHI AZIBA AMATWI! Nokwongerako nti AHUMYA N’AMASO! Nkurunziza nturiko uronderera ineza uruvyaro rwawe kuko ngo: UMWANA W’INGWE AZIRA URWANKO RWA NYINA!

  27. Yanse kumva kuva kera none reka bamwumvishe. Iyo mortier yaguye inyuma nobwira uyo ayikoresha ko asigaye gukosora aka angle gatoyi azoca ashika kuri cible. Komera turikumwe turwanye iyo mihimbiri abasuma abambuzi abicanyi; ba Sumirinda.

  28. il faut frapper ce chien enrage meme a gitega.il merite ce qu’il fait aux autres.

    • fausse information j habite Kiriri c calme, ivyo bintu ntivyigeze biba kuri palais. il ne fait k exprimé ses souhait pettre mais y a pas eu ce coup de feu ni les obus k il parle

      • Ariko Mana Garukira Uburundi!Kuki Abarundi Tumeze Uku?Aho Gushira Imbere Ineza Yabose Ahubwo Tuguma Turondera Ico Dutandukanya?None Komperuka Uburundi Aributonya Butunanire Gutunganya!Oya Nukuri Nimuze Tuve Ibuzimu Tuje Ibuntu.Erega Twarihaye Amenyo Yabatwenzi!Ibibazo Vy’Abarundi biri mumitwe y’Abarundi kandi UBURUNDI buzokira mugihe abarundi tuzemera kwikuramwo ivyo bibazo duhendwa n’abipfuza inyungu zabo!Naho kurasana canke gutukana jewe mbona ataho bizigera bidushikana kiretse gusesa amaraso y’inzirarengane!IBIKOGWA,UKURI,GUTEZA IMBERE UBURUNDI,GUFATA MUNDA BIBE ARIVYO DUSHIRA IMBERE!Ahandi ho tuzoguma twisamburirako nk’intungwa!!!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :