Ban Ki-moon appelle à la reprise immédiate d’un dialogue politique inclusif

10897827_1701610556739562_9182186580329246700_nLe Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé vendredi sa vive préoccupation face aux violences et à la crise politique persistantes au Burundi, lors d’une rencontre avec le Deuxième vice-président de ce pays au siège de l’Organisation à New York, Joseph Butore.

« Ils ont discuté de l’aide que pourrait potentiellement apporter les Nations Unions aux efforts régionaux en cours pour remédier à la situation dans le pays », a indiqué un porte-parole du Secrétaire général dans un compte-rendu de l’entretien entre les deux hommes en marge du Sommet des Nations Unies sur le développement durable.

Au cours de cette discussion, le Secrétaire général a offert à M. Butore le plein appui de l’Organisation pour trouver une solution pacifique aux problèmes auxquels est confronté actuellement le Burundi, a précisé le porte-parole.

La crise dans ce pays de la région des Grands Lacs dure depuis plusieurs mois, suite à la décision du Président Pierre Nkurunziza de se représenter pour un troisième mandat, qui a donné lieu à des heurts violents entre l’opposition et les partisans du Président sortant. Ce dernier a été réélu lors du scrutin présidentiel organisé le 21 juillet 2015. La crise a poussé des dizaines de milliers de personnes à fuir dans les pays voisins afin d’échapper aux violences.

Le Secrétaire général « a assuré le Deuxième vice-président que l’ONU reste déterminée à travailler avec le Burundi pour renforcer la stabilité et le développement économique », a indiqué le porte-parole.

Toutefois, le Secrétaire général a exprimé sa vive préoccupation face à la crise politique persistante et la violence politique au Burundi, a-t-il ajouté.

« Il a souligné la gravité de la situation des droits de l’homme et a exhorté le gouvernement à accélérer les enquêtes et les poursuites judiciaires contre les individus responsables de violations », a encore dit le porte-parole, selon qui M. Ban a également appelé à la reprise d’un dialogue politique inclusif sans plus tarder.

SOURCE Centre d’actualités de l’ONU, NEW YORK, 25 September 2015 / PRN Africa

Publié le 27 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Je croyais que Mr Ban K doive arreter cet homme qui a été envoyé par Pierre nkurumbi et Lui envoyer à laHai pour repondre à route questions de tueries qu’ils ont entre de faire.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :