RUFYIKIRI Gervais qualifie d’ « échappatoire » la commission de dialogue de Nkurunziza

https://i1.wp.com/gdb.voanews.com/0A9C5DD2-AC7B-4B14-B14C-360B1B9CDBA1_mw1024_s_n.jpgL’ancien deuxième vice- président du Burundi, Dr Gervais Rufyikiri, en fuite après avoir dénoncé le troisième mandat du président Nkurunziza, a déclaré samedi sur la voix de l’Amérique que la commission de dialogue mise sur pied par le Chef de l’État était  »un échappatoire ».

Et pour cause, a-t-il souligné, la commission de dialogue exclut dans sa démarche le CNARED, un Conseil regroupant les partis politiques et associations qui sont contre les dernières élections, le troisième mandat de Nkurunziza et qui ont juré de restaurer les Accords d’Arusha pour la paix et la réconciliation.

‘’Normalement le vrai dialogue se passe entre les personnes qui ont un point de vue opposé sur une question quelconque. Or, le dialogue initié par le président Nkurunziza, est un dialogue qui va rassembler les personnes qui le soutiennent. C’est donc une commission qui va travailler comme la cour constitutionnelle et la CENI qui ont travaillé sans indépendance » ; a-t-il dénoncé.

Dr Rufyikiri a affirmé que le CNARED allait continuer de demander l’instauration d’un dialogue sincère qui va aboutir à une paix durable.

Battant en brèche la thèse selon laquelle le CNARED est une organisation non reconnue par la loi, Dr Rufyikiri a indiqué que le président Nkurunziza devait se rappeler que le parti au pouvoir le CNDD-FDD n’a jamais été reconnu par le pouvoir quand il était encore en rébellion.

L’expérience a montré, a-t-il souligné, que la guerre ne peut pas résoudre les conflits, mais qu’il faut mettre en avant le dialogue franc.

Dr Rufyikiri a laissé entendre par ailleurs que les personnes qui sont mortes dans les manifestations ainsi que toutes les pertes occasionnées sont à l’actif de la personne qui s’est autoproclamée au pouvoir en dehors de la loi burundaise.

Il a en outre soutenu qu’il n’y avait pas eu des élections car tous les partis politiques n’étaient pas libres de faire la propagande suite à la terreur semée par le pouvoir qui a distribué des armes aux jeunes « Imbonerakure » et instrumentalisé la CENI et la Cour Constitutionnelle. ‘’Les Burundais qui se sont présentés aux élections voulaient éviter les ennuis », a-t-il dit.

Parlant de la nomination de son épouse, Dr Ing Nussura Hassan au poste de directrice générale de l’Ecole normale supérieure (ENS) par le président Nkurunziza, il a déclaré : ‘’cela c’est son affaire car rien ne m’empêchera de combattre son mandat illégal ».

Dr Gervais Rufyikiri est membre fondateur du parti au pouvoir le CNDD-FDD.

APA, 26/09/2015 à 16:13 UTC

Publié le 27 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Monsieur Charles, avec tout le respect que je vous dois, la succession des faits n’a jamais été celle là. Les FDD ont précédé le CNDD. Nyangoma a été opportuniste après Ntibantunganya, Domitien, Léonce du FRODEBU aient décliné l’offre d’occuper le poste de la branche politique que les FDD avaient voulu mettre en place. Toute l’histoire est bel et bien connue.

  2. nkurunziza n umunyakibi ashobora kuba yahaye akazi Umugore wa Gervais Rupfyikiri kugira asambure urugo rwabo Nohanura Mme wa Rupfyikiri ko yofata inzira umushingantahe wiwe yafashe kuko kuko yarize akazi azokaronka Ariko urugo rusambutse
    uba utakaje vyinshi cane
    Nongeye kushima ijambo ryiza yavuze kuko yerekanye neza ingendo mbi ya Nkurunziza
    mu myaka cumi yose kuva muri 205 Abarundi relo ni bafatane mu nda birinde ingendo y amacakubiri bariko bigishwa na nkurunziza kuko yabuze ico amarira Abarundi akashaka
    kubaronderera urupfu

  3. La commission de dialogue? On dirait que nous retournons au temps où Buyoya a fait initier le dialogue intérieur pour distraire les Burundais alors que le vrai dialogue avait initié à Rome (S. Egidio). Il qualifiait les rebelles de terroristes génocidaires qu’il fallait faire comparaître devant la justice. Ainsi, il a passé des années à négocieravec eux, avec comme résultat la production d’un dictateur jamais connu au Burundi comme Nkurunziza qui vient de passer 11 ans au pouvoir en liquidant les gens (surtout hutu). Qui veut dialoguer dans un conflit ne se choisit jamais ses interlocuteurs et les sujets. Cela ne s’est jamais vu dans l’histoire de la résolution des conflits. Autrement ce dialogue devient un monologue. Ceci est très compréhensible pour Nkurunziza puisqu’il n’entend pas. Le pouvoir et la dictature l’on rendu autiste.

  4. Jamais l’ancien 2ème VP n’a été membre fondateur du cndd-fdd. Au terme de la négociation des accords entre le pouvoir la branche politique armée cndd-fdd, une délégation de cette dernière s’est rendu en Europe pour recruter les intellectuels de la diaspora qui pourraient integrer les institutions étant donné que ce cndd-fdd n’avaient assez des membres ayant des grands diplômes pour occuper certains postes. C’est ainsi que Rupfyikiri s’est fait enrollé pour venir occuper une fonction. Il est facile de mentir celui qui ne connais l’histoire du cndd-fdd.

    • Il faut aussi ajouter que Pierre ne figure non plus sur la liste des membres fondateurs du CNDD-FDD. Nkurunziza est loin d’etre creatif mais se sert de son education protestante, sportive et melange tout avec la haine ethnique pour briguer le leadership! Faible d’esprit mais maladroit et mechant! Le CNDD fut cree par Leonard Nyangoma apres l’assassinat de Ndadaye Comme une branche armee du Frodebu.Ce mouvement sera transforme en CNDD-FDD pour de fin strategie politique pendant les negociations d’Arusha. Apres Nyangoma, les conseillers influents, parmi lesquels figure l’ancier President Putchiste le Major Pierre Buyoya(l’homme qui travaille tjrs dans l’ombre) ont choisi Jean-Bosco Ndayikengurukiye pour diriger le mouvement. C »est grace a un vrai fondateur l’Honorable Hussein Redjabu que P. Nkurunziza fut connu au sein de la hierarchie! Toujours servi par ses talents sportif et de manipulation protestante (kwiyorobeka pour mordre apres). C’est ainsi que Nkurunziza a dirige le pays pendant 10 ans sans prendre aucune decision important sauf des decisions de violence (facile). C’est feu Adolphe qui prennait toutes les decisions et ce dernier a ete remplace par un petit noyau d’extremistes, a la tete duquel on trouve: Bunyoni, Willy Nyamitwe,Nyabenda. Au second rand, on trouve des executants Comme Alain Nyamitwe,Ndakugarika et Rwasa qui essaie difficilement de faire parti du premier Groupe. Au troisieme rang, on y voit de nombreux activistes et quemandeurs de postes: Kabuto Shingiro, Evelyne Butoyi, Innocent Bano, Min.Nduwimana Madoudou etc.. tous rendent compte a Willy Nyamitwe qui evaluent leur performance! Du plus virilants ethniquement a celui ou celle qui fait beaucoup de bruits de soutien sur les reseaux sociaux. Les policiers, imborakure, interahamwe et qlqs militaires au service du diable se rapportent au Gen. Bunyoni sur terrain via les Ndakugarika! C’est. Ainsi que Nkurunziza continue d’etre un symbole des forces de destruction mais prendre de decision! Si aujourd’hui Willy Nyamitwe, Bunyoni et Nyabenda decidaient de quitter, le Pasteur criminel.plierait ses baggages comme Compaore!

  5. Nkunzirijambo aherejeko ati amutore cank areke ntikizomuza kumugwanya.Aribuka ko yarinze ava mwishamba Buyoya atamwemera yari yanamuciriye urwo gupfa.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :