Le Parti Socialiste français a reçu le président du CNARED et sa délégation

https://i2.wp.com/www.lengadoc-info.com/wp-content/uploads/2015/01/Que-ferait-un-gouvernement-du-Parti-Socialiste-.jpgLe Parti Socialiste français a reçu le président du CNARED et sa délégation

(COMMUNIQUE)

Le Parti socialiste a reçu ce mercredi 23 septembre 2015 une délégation du Conseil national pour le respect de l’accord d’Arusha et la restauration d’un Etat de droit (CNARED) et son président Leonard Nyangoma. Le CNARED regroupe aujourd’hui l’ensemble des partis politiques, syndicats et organisations de la société civile opposés au troisième mandat présidentiel imposé de Pierre Nkurunziza.

Le Parti socialiste réaffirme sa condamnation du coup de force constitutionnel de Pierre Nkurunziza et il apporte son soutien aux forces d’opposition démocratiques confrontées à la répression brutale des autorités burundaises.

Il s’inquiète du sort des nombreux blessés, disparus et prisonniers d’opinion au cours de ces derniers mois, et il demande aux autorités burundaises de faire la lumière sur toutes les violences commises au cours de cette période.

Le PS prend note avec intérêt de l’appel lancé par la Conférence épiscopale aux autorités burundaises.

Le Parti socialiste appelle la communauté internationale et les organisations régionales et internationales (East African Community, Communauté économique des Etats d’Afrique centrale, Communauté économique des pays des Grands Lacs, Union africaine, Union européenne et Nations Unies) à ne pas se satisfaire de la situation de fait et à prendre les mesures et sanctions nécessaires.

La communauté internationale doit poursuivre avec ténacité ses efforts en vue d’une solution à la crise politique actuelle.

Mercredi 30 Septembre 2015 à 14:50, http://www.parti-socialiste.fr

Publié le 30 septembre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Monsieur Nyangoma sort le grand jeu! Le Cnared tisse petit à petit sa toile.
    J’applaudis vraiment des deux mains ce déploiement médiatique et diplomatique: il temps que le Cnared sorte de l’ombre et qu’il côtoie les autres formations politiques de grand gabarit. Il reste à faire un petit tour chez un quotidien Le Parisien, Le Monde, Libération, etc.: un quart de page dans ces journaux peut faire bouger les lignes dans l’opinion publique et politique nationale. Si possible, une visite chez les députés.
    Ce réveil du Cnared redonne le moral.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :