Du matériel de décryptage radio de l’armée burundaise volé

https://i0.wp.com/a137.idata.over-blog.com/500x412/3/94/41/19/Article-Equipement-Benoit/P1020935.jpgL’armée burundaise ne peut plus communiquer dans le secret depuis le 28 septembre 2015. Tout le matériel de décryptage des messages radio a été emporté par l’officier responsable des transmissions à l’état-major.

Le colonel Nshimirimana Edouard, directeur des transmissions dans l’armée burundaise a fait défection, emportant avec lui tout le matériel de décryptage de messages-radio. Un sous-officier, technicien des transmissions est aussi parti avec son chef mais a une destination inconnue.

Quoique l’état-major puisse commander et remplacer ce matériel disparu, cela « prendra du temps » selon un haut gradé en mission, ayant requis l’anonymat, joint par VOA Afrique. La même source fait remarquer que « c’est un sabotage intelligent qui fragilise efficacement une armée déjà fragilisée par une méfiance récurrente entre les ex-FAB, militaires de l’ancienne armée et ceux issus des rebellions ».

Pour le capitaine Gratien Rukindikiza, ancien officier de l’armée burundaise, ce matériel porterait un coup fatal à l’armée s’il était utilisé par une rébellion contre le régime controversé de Bujumbura. Mais au-delà de cet incident, il faut comprendre « un malaise », a-t-il ajouté.

Depuis l’échec du coup d’état du 13 mai 2015, des centaines de militaires ont déserté les casernes pour une destination inconnue. Récemment, le chef d’état-major général a échappé à une embuscade mais trois hommes de sa garde ont été tués.

Les auteurs de cet attentat étaient des militaires en fonction selon un communiqué du ministère de la Défense.

La semaine dernière, un autre colonel, le commandant en second du camp Muha, une caserne de la capitale, est parti lui aussi.

Selon un témoin joint par VOA Afrique, il aurait laissé son arme à son agent de transmission pour la remettre de sa part.  » J’aurai une autre arme là où je vais », lui a-t-il dit avant de partir.

http://m.voaafrique.com

Publié le 2 octobre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Yahora aja kurya pirawo mu Buyenzi aze yongere!Dupond uvuze aganda abundabunda nk,umusuma none siwe aho uvuga ngo nk,umusuma!Terrain ya footboll ngo yarasivye ntakijayo!Nagendeyo ndabe,none naho ko atazokina yicaye muri vitre ya blinde!Yanahunga ikirimba ciwe,Erega hari ico mwibagira ntimwibuka ko Msgr Ruhuna yabavumvye ga erega ntibizokwijana!Uramvye arabona reka turindire,ivyo yaturiraku bandi ivyo bimugarutseko.Iyaba namubwira akumviriza kakaririmbo ngo « Uramenya ntuvume uwo Imana itavumye, nturakarire uw,itarakariye,murabaza Balamu,we yaciye abahesha umugisha »

  2. BAGORIKUNDA Samuel

    C’est terrible ! Une autre rébellion ? Les burundais nous en sommes fatugués , nous exigeons la résolution pacifique de ce conflit sans nom !

  3. bose bazohera bagenda nk’ifu yimijira. yarawuciye ariko azosanga ariwe ugarutseko. ubu asigaye agenda yinyegeje nkumusuma. arasubira agende ariyereka abanyagihugu nka kera nimba ri umugabo

  4. Ce n’est que le debut,d’autres choses vont partir nk’IFU y’IMIJIRA!!! HAAAA!!!

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :