L’UA exprime sa préoccupation face à l’évolution de la situation au Burundi et renouvelle son appel au dialogue

https://i1.wp.com/www.peaceau.org/images/new-au-hq-full.jpg

La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini Zuma, continue de suivre de près l’évolution de la situation au Burundi. Elle est, en particulier, préoccupée par l’aggravation de l’insécurité ainsi que par la multiplication des actes de violence et d’atteinte aux droits de l’homme, qui font peser une sérieuse menace sur la paix et la stabilité au Burundi et dans la région. Elle exprime la ferme condamnation par l’UA de cette situation et de ces actes inacceptables, et souligne la nécessité d’une action soutenue de lutte contre l’impunité.

La Présidente de la Commission appelle tous les acteurs burundais à faire montre de la plus grande retenue et à s’abstenir de tous actes et propos de nature à exacerber davantage la situation. Elle souligne la nécessité d’un véritable dialogue politique impliquant tous les acteurs concernés, seule voie pouvant permettre au Burundi de surmonter les graves difficultés actuelles et de préserver les acquis enregistrés grâce à l’Accord pour la paix et la réconciliation d’Arusha. Dans ce contexte, elle renouvelle le soutien de l’UA aux efforts de médiation dirigés par le Président Yoweri Museveni de l’Ouganda, au nom de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE). Elle lance un appel pressant pour la reprise rapide de la médiation de la CAE, et demande à toutes les parties burundaises d’œuvrer à cette reprise ainsi que d’apporter leur coopération pleine et entière à la CAE.

La Présidente de la Commission exprime la pleine disponibilité de l’UA à continuer à travailler avec la CAE et la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), ainsi qu’avec les Nations unies et les autres partenaires concernés, en vue de promouvoir durablement la paix, la sécurité et la stabilité au Burundi et dans la région.

Addis Abéba, le 6 octobre 2015, http://www.peaceau.org

Publié le 7 octobre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Madame la Présidente,
    L’heure n’est plus aux déclarations mais plutôt aux actions. Le peuple burundais se meurt sans aucune assistance, sans aucun secours. Au moins l’UE prend des décisions claires. Que fait l’UA et les Nations Unies???
    Comment rester indifférent à tous ces enlèvements, toutes ces actes de barbarie, d’assassinat, de tortures sans nom à l’endroit de ceux qui ont dit non au 3eme mandat spécialement des jeunes des quartiers dits «contestataires»??
    Comment rester indifférent à ce harcèlement aux présumés putschistes et à ce traitement inhumain qui vise non seulement à les humilier mais aussi à les tuer soit physiquement ou moralement??
    Est-ce de l’indifférence ou de la complicité???
    Madame la Présidente, le peuple burundais vous demande avec insistance de ne plus faire de déclarations mais d’agir d’urgence. Sinon vous avez aussi une lourde responsabilité vis-à-vis des burundais.

  2. Si Madame nous faisait l’honneur de s’asseoir dans son fauteuil et se taire, comme Monsieur de l’ONU. Ils veulent montrer au monde qu’ils ont accompli leur tâche.
    Ces institutions peuvent même disparaître, le peuple burundais n’attende rien d’elle

  3. Chère communauté internationale,
    Nous en avons assez de ces « vives préoccupations » , « faire preuve de retenue »….. Prenez des sanctions fermes contre le déspote -putchiste-sanguinaire Nkurunziza.
    Le Burundi a besoin de paix. Votre manque d’assistance à « patrie en danger » vous rend coupable devant l’histoire et l’humanité.

  4. L’hypocrisie et le cynisme insoutenable de ces organisations (UA et CAE) qui regardent le Burundi se mourir à petit feu ou ( à Dieu ne plaise) se précipiter en enfer comme le Rwanda en 94! Ces déclarations lâches qui n’ont jamais rien fait contre ce maudit 3ème mandat illégal, source et cause de tous les malheurs.
    Quand la présidente de UA dénonce avec tant de mollesse l’impunité, qui accuse-t-elle? Demanderait-elle au criminel de se punir lui-même? Un criminel dont elle aurait déjà reconnu la légitimité du pouvoir et auquel elle demande de faire semblant de punir un ou deux de ceux qui sont son bras armé afin qu’il puisse être félicité et ainsi être mieux légitimé et mieux reconnu. Parle-t-elle de préserver les acquis des Accords d’Arusha qui ont été bafoués jusqu’au bout par celui que l’UA n’a jamais condamné?
    Il faut que les barundi se lèvent, surtout tous ceux qui se sentent aujourd’hui trop vieux et qui par le passé ont tant fait, soit pour sauver le pays, soit pour la cause de leurs ethnies respectives . Aujourd’hui tout le pays doit se mettre ensemble pour sortir ce pays des griffes d’un noyaux d’individus sans coeur et sans esprit qui veulent prendre aux hutus et aux tutsis le bonheur d’appartenir à ce beau pays. Dans cette lutte qui doit être celui du « tous ensemble pour sauver le pays », Les hutus doivent être les premiers à comprendre qu’à l’instar de ceux qui ont soutenu la suprématie de la cause hutu au Rwanda ont été les vrais ennemies des hutus et n’ont réussi qu’à les a mener à leur perte. Pour une fois tout murundi et toute murundikazi doit se tenir debout avec son peuple contre celui qui, pour sa cause personnelle est prêt à enterrer l’unité et les tous acquis.
    Compter sur l’UA ou la CAE qui ne voient dans les préoccupations de ce peuple qu’un problème de seconde imporance, c’est donner du temps à Nkurunziza à son équipe de détruire chaque jour d’avantage le pays.

  5. Madame la Présidente; dépasse les vives préoccupations pour poser des actes concrets dans le sens d’aider à ramener la paix au Bdi; sinon vous aurez failli à vos responsabilités! Quoi de plus grave?

  6. What are you talking about? writing or talking is not enough. Burundi need to be in peace with your support. put into action your words.Concerning Museveni is not able to help Burundi. If he could can he give the report or progress since then? AU whatever is happening there, you are also responsible.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :