Qui veut la tête du Général-Major Cyrille Ndayirukiye ?

General NDAYIRUKIYE CyrilleLe gouvernement illégal, illégitime et terroriste de Bujumbura (Burundi) ne sait plus sur quel pied danser ! Pour la énième fois depuis le putsch manqué du 13 mai 2015, il cherche toujours à assassiner le Général-Major Cyrille Ndayirukiye. Cet ancien ministre de la Défense Nationale, connu comme un officier intègre, patriote et très soutenu au niveau de la troupe, est catalogué par le Service National de Renseignement comme étant parmi les principaux instigateurs de ce putsch avorté. Mais en réalité, aucun coup d’Etat réel n’est venu inquiéter Pierre Nkurunziza, alors constitutionnellement reconnu président de la République. C’est plutôt une mascarade taillée de toutes pièces par le SNR, en vue de se débarrasser de certains officiers influents de la FDN et de la PNB, susceptibles de refuser catégoriquement le 3e mandat, en gestation à l’époque !

« La supériorité du chien sur le lion mort »

En effet, à une grande majorité de « putschistes » aujourd’hui incarcérés, nombreux sont les rares officiers de la PNB et de la FDN, connus pour leur franc-parler et leur opposition radicale à tout tripatouillage de la Constitution et de l’Accord de Paix d’Arusha ! C’est pour cette raison que certains ripoux du SNR, de la FDN et de la PNB feront tout le nécessaire pour humilier ces illustres Généraux devant les caméras de la RTNB, avant de poster ces vidéos de la Honte sur les réseaux sociaux ! Pour eux, le dernier verrou avant l’introduction du 3e mandat venait de sauter. L’heure de sabrer la champagne avait ainsi sonné pour Pierre Nkurunziza et ses acolytes. Les « mercenaires » de sa clique dans cette opération vont connaitre un exil doré ou des promotions au pays. En tout cas, une impunité assurée, aussi longtemps que Pierre Nkurunziza va régner sans gouverner !

Depuis lors, les « putschistes » se font régulièrement trainer dans la boue et croupissent toujours dans les geôles politiques du 3e mandat, sous l’égide du despote Pierre Nkurunziza. Heureusement qu’ils sont bien entrainés et préparés à affronter vaillamment tous les tortures morales et physiques des chantres de ce pouvoir illégal, illégitime et terroriste du 3e mandat. En effet, rien n’est oublié pour les inciter à se suicider ou s’engager dans des aventures susceptibles de précipiter leur assassinat ! Ces derniers jours, toutes les stratégies gouvernementales dans ce sens accouchent d’une souris. Ce qui fait perdre la tête aux sorciers de Pierre Nkurunziza et précipite dans la déprime tous les actionnaires au 3e mandat. Résultat ? Ils ne résistent même plus à la détermination des prisonniers de Gitega à défendre leurs compagnons de bagne, les illustres « putschistes » du 13 mai 2015.

Ainsi, le 3e mandat se lance alors dans une autre bataille rangée, aussi ridicule que les tentatives répétitives et quasi régulières de séquestration de ces « putschistes » derrière les barreaux de Gitega. Sur les réseaux sociaux, leurs sbires, leurs perroquets, leurs singes et leurs « idiots utiles » rivalisent dans l’annonce de la mort du Général-Major Cyrille Ndayirukiye qui aurait succombé à ses blessures. Cette rumeur arrive après que ces marionnettes du pouvoir ont déjà enterré le Général-Major Godefroid Niyombare depuis des lustres ! On n’en parle même plus ! Cette situation est caricaturée dans la littérature très riche du philosophe français, Jean-Paul Sartre, comme « la supériorité du chien sur le lion mort. » Pourquoi le 3e mandat s’acharne-t-il à assassiner, physiquement et sur les réseaux sociaux, le Général-Major Cyrille Ndayirukiye ?

Le FDN reste majoritairement contre le 3e mandat

En se comportant comme des croque-morts vis-à-vis du Général-Major Cyrille Ndayirukiye, avec une régularité frisant la démence, c’est reconnaitre en une certaine manière, la valeur de ce Grand officier burundais, issu des anciennes Forces Armées Burundaises. Dans leur stratégie désespérée d’actionner sur la haine ethnique pour déclencher des solidarités ethniques derrière leur 3e mandat en perte de vitesse, ces « idiots utiles » tentent de provoquer les exFAB, en vue de réagir brutalement contre les institutions moribondes, illégales, illégitimes et terroristes du 3e mandat, incarnées par le despote Pierre Nkurunziza. Une manière d’ouvrir les brèches aux miliciens du pouvoir, avec objectif d’exécuter au grand jour, la « solution finale » contre les contestataires de leur sinistre 3e mandat.

Le despote Pierre Nkurunziza et ses acolytes savent pertinemment que le Général-Major Cyrille Ndayirukiye est un homme des principes, très populaire au sein de la FDN, avec une bonne audience au sein de la population civile burundaise. C’est d’ailleurs lui qui pointait du doigt, officiellement et directement, le chef d’Etat-Major Général de la FDN, le Gnl-Mjr Prime Niyongabo, lors des réunions au ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, pour lui demander de clarifier sa position sur la mise en place des « escadrons de la mort, » qui devraient imposer et protéger le 3e mandat du despote Pierre Nkurunziza. Aujourd’hui encore, ce « De Gaulle » burundais fait toujours peur aux actionnaires du 3e mandat et son ombre les hante en permanence. Surtout que malgré tout ce qui se passe actuellement pour imposer le 3e mandat, notamment par ce terrorisme d’Etat en vigueur, la FDN dans sa diversité ethnique et régionale, reste républicaine et majoritairement contre le 3e mandat.

Comme le Général-Major Cyrille Ndayirukiye reste l’une de ses pièces maitresses, en tout cas, une valeur certaine de la FDN, une source proche du SNR croit savoir qu’il pourrait être prochainement libéré, comme d’ailleurs tous les autres putschistes, par la rébellion. Avant d’être installé à la magistrature suprême pour conduire la Transition, en attendant l’organisation des élections libres, transparentes et démocratiques, inclusives pour tous les acteurs politiques burundais. Nous sommes en présence des cas pathologiques très graves, quand les rêves les plus folles sont considérés comme des réalités. Même s’il ne serait pas surprenant qu’un prisonnier politique et un président de la République autoproclamé pourraient se croiser dans le corridor et se remplacer mutuellement. Devant la loi, le Général-Major Cyrille Ndayirukiye est toujours présumé innocent.

La Vérité et la Justice contre le Mensonge et la Barbarie

Son assassinat sous les verrous serait interprété comme un acte de Haute Trahison à mettre sur les larges épaules du despote Pierre Nkurunziza. Comme d’ailleurs tous les assassinats politiques, tous les emprisonnements arbitraires, toutes les exécutions extrajudiciaires, toutes les tortures morales et physiques infligées à la population burundaise, ainsi que les destructions matérielles liées à la contestation contre ce 3e mandat illégal, illégitime et terroriste du despote Pierre Nkurunziza. A force de maltraiter et de terroriser la population, elle finit à développer des réflexes d’autodéfense. Ce moment crucial pour la libération du Burundi et de son peuple semble très proche.

Ce qui est certain, le Général-Major Cyrille Ndayirukiye est plus professionnel que ses bourreaux. C’est un paracommando bien éduqué et mieux entrainé. Un meneur d’Hommes d’une lucidité extraordinaire. Un cadre militaire proche de sa troupe. Un homme qui sera bientôt réhabilité par les prières de ses proches et de ses amis. Ainsi que par la bravoure de ses compagnons de lutte et la détermination de tout le peuple burundais à en découdre définitivement avec ce mandat de toutes les déliquescences inimaginables pour la société burundaise. La Vérité et la Justice sont sur le point d’éradiquer le Mensonge et la Barbarie sur la scène politico-sécuritaire du Burundi. Mon Général, tenez bon. Demain, ça sera un autre jour ! « La Patrie ou la Mort, nous vaincrons ! » A vos ordres mon Général !

Thierry Ndayishimiye

Publié le 7 octobre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. VRAIMENT TU ES GRAND ANALYSTE LON FRERE.TU DEPASSES LOIN NOQ AUTORITES AUTOPROCRAMES MEDIOCRES EN TOUT ET PARTOUT

  2. Ahaaa agasuzuguro bamusuzuguje niko buca kamugira S.E !

  3. Barundi,
    Vyarabananiye ko mukura Nkurunziza kubera muri abanyavyaha mutazi gusenga neza, musaba ibitari la volonté de Dieu. Uwusaba neza ntasaba: ubwicanyi, gucira imisi umuntu atari we yamuremye, ntazana amacakubiri kuko uwariwe wese n’umwana w’Imana. na mwebwe muriko murasaba Imana ngo Nkurunziza apfe muba muriko murivuma mwenyene kandi ivyo muba musaba Imana ntibi realiza kubera atari la volonté de Dieu.

    Carlito Bihagara na Rose Hakizimana murazi neza ko igihugu canyu cavumye kuva les années 1965, 1969, 1972, 1988, 1991, 1993 ibi biriko birashika vyose ni za conséquences yuwo muvumo ya za âmes zarize iyo mwaka yose abarundi baririra ababo ata atacamira ubwo bwicanyi bwariko bukorwa na za gouvernements zico gihe.
    Abantu bafise invugo nkiyo y’iwanyu ibandanya ivumisha igihugu canyu kandi namwebwe nyene mwivuma kubwanyu. Nanone ninaco gituma Imana itariko irakora ivyo muyisaba kuko muriko muyisaba amashetani kandi yoyo iri Saint.
    Ni mwikubite agashi rero mwigarure kandi muje kurondera ababigisha gusega neza. mugire amajambo meza mu kanwa kanyu guryo mube delivré. Ntasoni!!!

    Hanyuma wewe wiyise, inkotanyi jana ubwo bu inkotanyi byawe hirya twebwe turiko turasegera igihugu cacu kandi igihugu cacu kizoronka amahoro. ugende uje kuvugira ayo majambo anuka ava mukanwa kawe iwanyu hanyuma nawe uje kurondera ijambo ry’imana, niryo ryonyene rizo ku delivra muvyaha urimwo kuri ino si.
    Imana ihangaze Uburundi kw’izina rya Yesu Kristu. Amen

  4. Merci Rose Hakizimana pour cette révélation.Uvuze neza ko « abahutu » arabo guharirwa ivomo,ko ari ibikoko,uwubabonye wese abavume ati ngaho vyabikoko biryana.Mubisanzwe kugira dushikire empire hima dutegerezwa kubigenza gurtyo nyene.Abahutu tutabarwanije tugakoresha nubwihevyi ntamututsi azosubira kuganza kungoma y’Uburundi biciye mumatora kuko tugumye twemera demokarasi namatora,abahutu bazotwara gushika kumuhero wisi.Tugwanye demokarasi twivuye inyuma,vyanse habe transition duce dusaba igabanganwa ryubutegetsi Ku bice 50%,canoe habe alternance kubutegetsi nukuvuga abahutu batwaye imyaka itanu bace batubisa,ntitwibagire kandi ko dushikiriwe dutegerezwa gukora ibishoboka vyose harimwo no guhindagura amategeko kugirango tuzoce tuhaguma kugeza Yezu agaruke.None ko abahutu bakunda amahera nigitsina ivyo navyo tukaba tuvyifitiye kandi bakaba bibagira ningoga iyo bahaze,mwumva habuziki Kugira tubomore kwisi ko tugira nimana abazungu bakaba batwemera?Ntidufyinate.Time is now!

  5. Ruberintwari anaclet

    Mana, garukira Uburundi, ubukize abicanyi n’imigera y’amacakubiri. Umvira abarundi bagusaba amahoro. Garukira Uburundi nkuko wagarukiye Islael, Erekana ico ukuboko kwawe gushoboye, tugusaba kuko uri mushobora vyose, Mutananirwa, Rudasumbwa, amarira y’abavyeyi birirwa barahekurwa abandi bapfakazwa bunyamanswa nagushikire, uvyure ikigongwe cabo, uheze ugarukire Abarundi, basubire guheka badahekurwa n’imbunda be n’inkota. Mana mushobora vyose ganza, utugarukire, Amen, Amen, Amen.

  6. Amacakubiri!!!!!!!!!!!

  7. Avez-vous vu comment ELOI de cibitoke a été tue? regardez sur youtube: « Dans la tristesse , cibitoke enterre les siens » : demembrement des jambes , enlevement du coeur,.., ce qu’on a vu au Rwanda en 1994 est devant notre porte. Frères hutus, Tutsis et twas on est entrain de vous tendre une piège :Ne soyez pas tenté par ces démons DD. Lutter ensembles pour la juste cause. Cain sera foudroyé d’ici peu.

  8. Bravo à l’auteur de l’article pour la description d’un homme dont l’Ubuntu, la bravoure, le patriotisme et le professionnalisme ont déjà marqué et marqueront toujours l’histoire du burundi et plus particulièrement celle des Forces armées burundaises.

  9. Oui Thiery la patrie ou la mort nous vaincrons Ce n est pas le terrorisme,la britalite ou la
    troture qui va construire le pays Les Burundais ne sont pas des vaches baragirisha Inkoni
    Si Nkurunziza nabo bari kumwe mu kwica abarundi , Nibaba barezwe nk ibikoko vyo mw Ishamba bibona umuntu ngo n inyama Tukwiye kubaharira ivomo hamwe ubabonye wese abavuma canke akavuza induru ati ngwaho vyabikoko biryana

  10. a vos ordre mon general.nimwitegereze iyo foto ya ndayirukiye,muheze muyigereranye niyo mujeri yamaze abantu.umuntu afunzwe akaba ameze uko mumubona,ngira murabona yuko yagumye ari umutu wumushingantahe atagashavu nka kamamwe kabahutu bama bariko baravuga ngo »kari agashavu kadutwaye.urazi kumara abantu ngo kari agashavu?nibavuge batikari akari mumutima kanyeguruwe nuko bishe urya muntu.nibemere ibibi vyose bakoze,baheze bashirwe imbere yintahe ibagirire ikigongwe,hanyuma uwo mugera wamacakubiri bawute ibuti ntubukigaruka mumitima yabo Ainsi, le 3e mandat se lance alors dans une autre bataille rangée, aussi ridicule que les tentatives répétitives et quasi régulières de séquestration de ces « putschistes » derrière les barreaux de Gitega. Sur les réseaux sociaux, leurs sbires, leurs perroquets, leurs singes et leurs « idiots utiles .de toutes les facons,demain ca sera un bon jour mujeri imaze kuhava.mon general,imana iracarikumwe nawe,wigumire mugisabisho uyigumize iruhande yawe.irakubona mugenzi

  11. Barundi bene bacu komera cane uyo Nkurumbi alias ingurube turaza kubafasha guta umucafu.

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :