Tabu Abdallah piège Pierre Nkurunziza

https://i0.wp.com/www.kigalikonnect.com/custom/domain_3/image_files/sitemgr_photo_139080.jpgLe communiqué incendiaire du CNDD-FDD de ce 3 octobre 2015 qui est une déclaration officielle de la guerre contre les tutsi et les hutu de l’opposition a aussi révélé que le pouvoir en place à Bujumbura est économiquement aux abois. Ce marasme économique qui transparaissait déjà dans la décision du Gouverneur de la Banque Centrale, Monsieur Ciza Jean, de saisir de force tous les comptes en devise des particuliers menace très sérieusement le despote Nkurunziza. Ce dernier désemparé, projette de s’en prendre à Tabou Abdallah, son ministre des finances qui l’a roulé dans la farine.

Comment Tabou Abdallah a piégé Nkurunziza?

A la veille du forcing du troisième mandat et de la mascarade électorale, Tabou Abdallah rassure qu’économiquement le Burundi aura des solutions de rechange aux sanctions de l’Union Européenne ou des institutions de Bretton Woods. C’est ainsi qu’il s’est permis de solder tous les comptes en faveur des élections sans consulter le FMI, qui doit préalablement autoriser cette opération. Ce détournement a fortement contrarié le FMI. A côté de ce détournement le brave Tabou Abdallah murmure à l’oreille de Nkurunziza que l’Afrique du Sud avancera de l’argent au Burundi en contrepartie des montagnes de minerais qu’on lui offrira. Mais le Ministre des Mines qui a effectué récemment une mission en Afrique du Sud  pour récolter cette manne est rentré bredouille. L’Afrique du sud n’a pas donné un rond. La troisième source de financement que le brillant Ministre avait fait miroiter était la banque des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et l’Afrique du Sud). Il devait déclarer sans ambages que cette banque allait débourser un prêt de deux cents millions de dollars en faveur du Burundi. Cette banque qui n’est pas encore installé refuse cette aventure. La dernière cartouche que l’argentier burundais avait promis était un financement en provenance des pays arabes. L’homme qui assure d’habitude cette  mission s’appelle Mohamed Rukara qui faisait office de Médiateur burundais. Malheureusement cet ami du monde arabe est aux abonnés absents depuis plus de trois mois. Il s’est mis au vert dans un des pays des Emirats Arabes Unies; histoire de laisser passer la tempête « Troisième Mandat de Nkurunziza ».

En définitive Nkurunziza Pierre réalise  que toutes les sources de financement promises par son Ministre des finances n’étaient que du vent. C’était un conte juste bon pour endormir les enfants. Comment est ce qu’un homme politique peut penser qu’il peut narguer et contourner la Banque Mondiale , le Fonds Monétaire International et l’Union Européenne? Comment peut-il avoir l’illusion de pouvoir bénéficier des financements  opaques qui échappent au créneau de ces institutions financières? Il faut être Pierre Nkurunziza pour croire à ce conte de fée! Tabou Abdallah s’est moqué de son maître! Il l’a eu ! Gélase Ndabirabe et consorts n’ont qu’à s’en prendre à ce spécialiste des financements opaques et non à l’Union Européenne.

Pancrace CIMPAYE

Publié le 7 octobre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. Hahahaha.Voilà un grand taureau qui va tomber comme une feuille morte!!!!Ce Tabou Abdallah, intouchable depuis pas mal de temps était l’homme du président et voilà que sa sorcellerie va le mener au bûcher!!!!Nkuru ne tolère rien, je crains qu’il a contracté le virus de staline qui, une fois isolé dans son TACHA cochait systématiquement les noms de ses victimes.Lui ne va même pas avoir pitié de ses enfants car la phase de son gouvernement est 3 eme et dernier sur les étapes (agneau, lion et porc).Nul n’ignore que le porc affamé bouffe ses rejetons sans aucun remord.Gare à Tabou car il vient d’affamer son patron.Qui vivra verra…..

  2. Ewe burundi bwacu!!!!!! Akagohe, uwuzi ko ashikiriza iciyumviro ciwe atukana, agayana yishira hejuru ntakintu nakimwe aba akoze kuko Yezu adusaba guca bugufi mukigira bato. Murazi ko yavuze ko uwuzokwigira kurya umwana agira ko ariwe azoshikira ubwami bw’ijuru?
    Harahiriwe abahamwa bahorwa ubutungane kuko nibo bazoshira ipfa.

  3. Imaginez vous les gens qui veulent des aides forcément selon ndabirabe ! Ababantu bararway Bose mumitwe, ntanumw arimwo muzima. Kuko uravye ama déclarations bagira urashobora kwibaza ukabura inyishu. Sincèrement il faut qu’ils dégagent kugira igihugu gisubire kuba nyabagendwa. Ils ne maîtrisent absolument rien que ça soit en économie ou diplomatie. Même un enfant de la 6ème primaire ne peut pas diriger comme eux.

  4. Ma réponse: Bien dit, Pancrace. Et un coup d’oeil. J’espere que le CNARED ne demande PLUS de négociations avec Nkurunziza car il n,y a RIEN a negocier. La question burundaise est limpide: Il y a un CONTENTIEUX electoral burundais qui doit être tranché par une commission/cour d,experts juridiques internationaux indépendants. Si Nkurunziza gagne le procès, il pourra nous gouverner. Mais s,il le perd, il devra dégager et on ne négociera rien contre sa sortie. Les crimes commis sont non-négociables. J,espère en passant que l’eglise catholique restera a l,écart de cette fumisterie de Dialogue National Interburundais. Le Burundi était dans la phase d’Etat râté. Elle entre deja dans la phase d’Etat voyou. Touchons d’abord la lie pour remonter sans détour.

  5. Ces ratés, incapables qui n’ont dans leur crâne que la haine. Ils ont le QI d’huitre. Insulter les gens qui te financent de A à Z, qui te nourrit. Ils sont irrécupérables moi je vous assure. Leur seule rêve: exterminer les autres (je n’ai pas envie de nommer l’ethnie). Ils se trompent forts, le monde voit ce qu’ils font. Que les burundais restent unis, il n’y a aucun intérêt à tuer quelqu’un. Quant aux policiers, nobabwira iki? Demain, leur destin les rejoindra.

  6. Anelie Mugirimana

    Ubwenge bwo kumara abantu gusa ni bwo bafise! Kubumviriza biruhusha mu mutwe! Ntawovuga ngo ni ukutiga kuko abakurambere bacu nta mashure baja mwo ariko baravuga ijambo ukumva ko harimwo ubwenge! Eka ni IBIHUME nyene vyatwawe umutima no gusahura, kwica no GUKINDA! Amaraso birirwa baranywa bisiga yabahumiye!

  7. Reka akene azohereze kwiyahurira muri Tanganyika. Kuko uravye n’ubwicanyi buhari asa numwihevyi.

  8. Ca fait rire. Les « poids lourds » du régime de Bujumbura sont en réalité des nains politiques . N’est pas un ministre des finances qui veut . Tabu Abdallah est vraiment » tabu » , il ne peut pas égaler l’ex ministre des finances sous Buyoya mr Gérard Nibigira – j’aurais du dire son Excellence- Car Mr Nibigira est non seulement un vrai intellectuel mais aussi un connaisseur hors pair du système monnétaire international doublé d’un bon gestionnaire . Face au l’excellent ministre Nibigira Tabu est une fourmi , le burundi regrettera longtemps les bons ministres. J’ai beau cherché dans l’entourage de Nkurunziza pffff rien . Même Ruyfkiri que l’on connaissait a deja pris le large . Si vous penseze que Sindano va changer quelque chose, gardez le pour vous.

  9. Oya ndababwira,nta bwenge bagira atari ubwo kwica abenegihugu.Wewe wumva umengo baraciye no musomero ry’uwambere!!!!!!!Reka reka buke buke Imana babesha ngo barasenga naho baja ikuzimu kwa satani igira iberekane.Iyo ni intango ni bate bomoke baramenye ibanga.Abarundi bakunda igihugu komeza urugamba turatsinda!!!!!

    • ni ejo mugitondo,wangu.ivyo bakoze,bibaza yuko banque mondial ikora nkuko bakora.ikindi,bibaza ngo afrique du sud ikora nkabo.nibawunywe,babone ko kwicisha bugufi ari ikirwanishwa imana yatanze kugira umuntu akire.mbega imana twoyiha iki idutabaye ikadukuriraho mujeri?iyo mbwebwe iheneye agahugu kacu nyaguheerwa nisuka.

      • Ico twosaba Abarundi bose ni gutahura cane ko ubwicanyi atari umwuga , tubasavye kuguma bafatanye munda ntibasubire gucanamwo,ntimwumvirize izo Nterahamwe zataye igihugu , zishaka muzifashe gusara, kandi atanyungu na nkeyi.Mwibuke benewacu , ko ukuta igihugu bibabaza, wokena ugakenera mu bawe !!
        Imana ibahezagire

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :