Imbroglio diplomatique entre le Burundi et la Belgique

https://i0.wp.com/scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_16x9_1024_578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/cq5dam.web_.540.390_0.png

Marc Gedopt, ambassadeur belge au Burundi, en novembre 2014 lors de la signature du projet d’appui au cycle électoral de 2015. Source : PNUD Burundi

Plusieurs sources officielles burundaises ont assuré à RFI ce vendredi 9 octobre que l’agrément de l’ambassadeur belge à Bujumbura lui avait été retiré et que les autorités belges en avaient été informées. Le ministère belge des Affaires étrangères a annoncé en fin de journée avoir convoqué l’ambassadeur burundais à Bruxelles pour demander des éclaircissements.

Selon plusieurs sources officielles burundaises, le ministère burundais des Relations extérieures aurait adressé ce vendredi 9 octobre une note verbale aux autorités belges leur annonçant le retrait de l’agrément de leur ambassadeur à Bujumbura. Officiellement, ce serait en raison « d’une dégradation de la confiance ». « Cette décision a pour but de renforcer nos relations avec la Belgique », explique l’une de ces sources. Une autre explique que la mauvaise opinion qu’a le gouvernement belge viendrait des mensonges de leur ambassadeur à Bujumbura.

Le ministère belge des Affaires étrangères a d’abord dit, avant de confirmer l’information, ne pas avoir été informé de cette décision. Et, en fin de journée, il a annoncé par la voix de son porte-parole que l’ambassadeur burundais à Bruxelles serait convoqué pour demander des éclaircissements.

La note verbale s’est-elle perdue en chemin ?

Le gouvernement burundais n’a jamais officiellement réagi à la suspension de quelque 60 millions d’euros d’aide au développement par la Belgique, annoncée il y a tout juste une semaine. Une suspension conservatoire qui doit être maintenue le temps que démarrent les négociations sur la poursuite de l’aide au développement qui devraient s’ouvrir à la fin du mois entre l’Union européenne et le Burundi.

Les représentants des pays de l’UE à Bujumbura ont publié un communiqué conjoint plutôt incisif appelant à « la fin des violences, de l’impunité » et à un dialogue inclusif. Un communiqué qui rappelle que l’UE a investi au Burundi plus de 2 milliards d’euros entre 2000 et 2015 et que le maintien de cette assistance dépend du respect de certains principes et valeurs.

le 10-10-2015 à 03:52, http://www.rfi.fr/afrique

Publié le 10 octobre 2015, dans BUJUMBURA News. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. On ne s’attendait autre chose à un gouvernement illegal et illegitime ,de caos sans nom.Il est irreasonnable,dègue,idiot,cancre,bidon qu’un gouvernement force sa population à se soulever contre les partenaires financiers à des sanctions prises aux militaires genocidaires qui ont deraciné les innoncents. Il fallait prendre aussi des sanctions aux autorités de ce regime à commencer par le numero un ,les ministres, les parlementaires ansi que les cadres de l’armée et de la police

  2. Nkuru continue a nous enfoncer, en plus de nous tuer, nous voler nos biens et les biens de notre nation, maintenant il commence a ternir notre image au niveau international. Meme si on dit en kirundi »uwawe atamba nabi ukiyagaza kubisusu », il fallait qu’il procede de la sorte pour que les nations comprennent que le Burundi est dirige par un malade mental afin de nous aider a chercher un Psychiatre de grand renome puisque la maladie de notre ex president atteint un niveau superieur quite a ce qu’il ne comprend meme pas que son regne est fini!

  3. ewe nkurunziza uriko utera rya gere rya nyuma urubahutse wirikana ububirigi bwatureze pe ntamwana ahangara umuvyeyi adashaka kw amuvuma agapfa yangara ikibabaje mwirirwa mudedemba ivyamoko ngo abatutse gaston na edward na fredy sibo mwabaciriye mu kanwa?mbe kubuzi bwose mubuha ba nayo imbones mukaziha inkoho ngo bagandagure abahutu benewabo ico nibazaco nuko imana utubona amarira yacu bitebe bitebuke izodukura murubu buja bwawe nkuru

Bienvenue sur notre forum de discussion. Postez votre commentaire en restant courtois et poli. Les commentaires redigés en MAJUSCULES ne passeront pas. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :